Annik Beauchamps

actrice française

Annik Beauchamps[1], née Annick de Rauglaudre, est une journaliste, animatrice de radio et de télévision française et comédienne née le à Bordeaux et morte le dans le 5e arrondissement de Paris.

Annik Beauchamps
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Annick Irène Françoise Marie de RauglaudreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Fille de Loïc de Rauglaudre, industriel, et de Gaëlle Samain[2], elle épouse en premières noces le haut fonctionnaire Xavier Gouyou-Beauchamps dont elle adopte professionnellement une partie du patronyme et avec lequel elle a deux fils : Marc et Patrick. Elle a d'une seconde union une fille : Charlotte[2].

Après des débuts de comédienne au théâtre, elle entre en 1960 à la télévision française en Algérie[3]. De 1962 à 1965, elle présente à la radio l'émission Salut les copains aux côtés de Daniel Filipacchi sur Europe no 1, puis anime les après-midis de France Inter sous le nom de Madame Inter[4]. Elle animera également en compagnie de Jacques Bal "Le bon coin" les après-midi de la semaine sur Inter. En 1967, à l'occasion d'un reportage, elle est la première femme à entrer à la Bourse de Paris[5].

Elle passe, lors de la création de TF1 en 1975, à la présentation de magazines destinés aux femmes (Une minute pour les femmes, réalisé par Richard Guillon, À la bonne heure) et du jeu Réponse à tout aux côtés de Lucien Jeunesse. Elle prête également sa voix à plusieurs livres-disques Adès. En 1977, elle représente la France au jeu international "Le Francophonissime", jeu animé cette année-là par Jean-Pierre Cuny.

Dans les années 1980, elle présentera brièvement le journal de la nuit, TF1 Dernière, et diverses émissions avant de quitter la télévision en 1990.

Elle est apparue également dans Elle court, elle court la banlieue (1973) de Gérard Pirès.

Notes et référencesModifier

  1. Parfois orthographié Annick.
  2. a et b Who’s Who in France : dictionnaire biographique, Éditions Jacques Lafitte, .
  3. Annik Beauchamps. Madame Inter s'en est allée. Libération, 2 mai 1995. Lire en ligne
  4. Madame Inter [1].
  5. https://ehne.fr/fr/node/16843

Voir aussiModifier