Annick Dumont

entraîneur française de patinage artistique et consultante sportive pour la télévision

Annick Dumont
Image illustrative de l’article Annick Dumont
Annick Dumont en 2010.
Situation actuelle
Équipe CSG Champigny
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (62 ans)
Lieu Montreuil, Seine-Saint-Denis
Parcours
Club actuel CSG Champigny

Annick Dumont, née le à Montreuil, est une entraîneuse française de patinage artistique, également consultante sportive pour la télévision.

EntraîneurModifier

Après avoir fait ses études à l’INSEP jusqu’en 1982, Annick Dumont rejoint le centre de Champigny-sur-Marne[1] où elle officie au pôle d'entraînement de la patinoire. Elle travaille en collaboration avec de nombreux entraîneurs à ses côtés au cours de sa carrière, comme Didier Gailhaguet ou Pierre Trente.

Elle entraîne des garçons ou des filles qui patinent en catégorie individuelle du patinage artistique. Les patineurs les plus connus qu'elle a entraînés sont : Éric Millot, Marie-Pierre Leray, Laëtitia Hubert, Nicolas Pétorin, Laurent Tobel, Romain Gazave, Francis Gastellu, Stanick Jeannette, Gabriel Monnier, Vincent Restencourt, Frédéric Dambier, Alban Préaubert, Florent Amodio ou Romain Ponsart.

Commentatrice sportiveModifier

Elle commence sa carrière de commentatrice pour France Télévisions aux championnats de France de danse sur glace en aux côtés du journaliste sportif Nelson Monfort.

Après que TF1 a acquis le monopole du patinage pour la télévision française, elle officie aux côtés de Roger Zabel et Anne-Sophie de Kristoffy de 1994 à 1999.

Annick Dumont revient en 2000 comme commentatrice sportive pour France Télévisions toujours aux côtés de Nelson Monfort. Philippe Candeloro les rejoint à partir de lors du Trophée de France.

Vie privéeModifier

Elle a été mariée à Gilles Beyer (en 1978) et à Didier Gailhaguet (de 1986 à 2005)[2]. Elle est encore parfois connue sous le nom d'Annick Gailhaguet.

À la suite de la sortie du livre Un si long silence de Sarah Abitbol en janvier 2020[3] au sujet du comportement de Gilles Beyer, son ex-mari, elle est accusée par la championne Agnès Gosselin de l'avoir su dès 1982, ce qu'elle rejette[4].

Notes et référencesModifier

  1. Mathieu Warnier,, « Patinage artistique : Les confessions d’Annick Dumont », sur 24 Matins, (consulté le ).
  2. Emmanuelle Anizon et Maël Thierry, « Le mystère Annick Gailhaguet : que savait l’ex-femme du patron du patinage français ? », sur L'Obs, (consulté le ).
  3. Éric Michel avec A.D., « Patinage artistique : le témoignage glaçant de la championne Sarah Abitbol », sur Le Parisien, (consulté le ).
  4. « Annick Dumont, ex-femme de Beyer et Gailhaguet : était-elle au courant ? », sur Pure People, (consulté le ).

Sur les autres projets Wikimedia :