Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Levade.
Anne Levade
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Présidente
Association française de droit constitutionnel
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Anne Levade, née le à Neuilly-sur-Seine[1], est une juriste française.

Elle est professeur à l'université Paris-Est Créteil Val-de-Marne.

Sommaire

BiographieModifier

Agrégée de droit public en 1998, elle enseigne le droit constitutionnel et le droit de l'Union européenne et le droit des libertés fondamentales à l'université Paris-Est Créteil Val-de-Marne depuis 2001. Elle dirige le Centre de recherches communautaires (CERCO-CDE). Elle a été, de 2004 à 2008, vice-présidente chargée de la recherche de l'université Paris-Est (ex-Paris XII).

Anne Levade a été membre du Comité d'orientation stratégique de la présidence française du Conseil de l'Union européenne en 2008, et du Conseil d'analyse de la société auprès du Premier ministre de 2008 à sa suppression en 2012.

Anne Levade a participé aux travaux préparatoires de deux révisions de la Constitution de la Ve République.

Elle a été membre de la Commission présidée par le professeur Pierre Avril qui avait pour objet de mener une réflexion sur le statut pénal du président de la République française[2]. Le rapport de la Commission remis le 12 septembre 2002 au président de la République Jacques Chirac est à l'origine de la loi constitutionnelle du 23 février 2007 relative à la responsabilité du président de la République[3].

Elle a été membre du Comité de réflexion sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions présidée par l'ancien Premier ministre Édouard Balladur. Le rapport du Comité remis le 30 octobre 2007 au président de la République Nicolas Sarkozy est à l'origine de la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 de modernisation des institutions de la Ve République[3]. Elle était, à 37 ans, la benjamine de ce comité et la seule femme.

En 2009, elle a été entendue par la Mission d'information sur la pratique du port du voile intégral sur le territoire national.

En 2013, elle devient le rapporteur général de la commission des statuts de l’UMP (aujourd'hui rebaptisé Les Républicains), qui statue sur les modalités du nouveau scrutin de l’automne 2013 ainsi que de la primaire de 2016[4]. Début 2014, elle est nommée à la présidence de la haute autorité chargée d'organiser les primaires du parti, en 2016[5]. Elle occupe ces fonctions à titre bénévole et n'est personnellement pas membre des Républicains[3]. Elle quitte cette fonction en juin 2018 et elle est remplacée par l'avocat Henri de Beauregard[6].

Depuis 2014, elle est présidente de l'Association française de droit constitutionnel[7].

OuvragesModifier

  • Traité établissant une constitution pour l'Europe avec Laurence Burgorgue-Larsen, Brucelles, Bruylant, 2007
  • La Constitution européenne expliquée au citoyen avec Fabrice Picod et Laurence Burgorgue-Larsen, Paris, Hachette, 2005
  • Introduction au droit, 2000

ArticleModifier

Notes et référencesModifier

  1. Composition du CAS: fiche biographique d'Anne Levade Conseil d'Analyse de la Société
  2. Christine Ollivier, « Anne Levade, l'arbitre du combat des chefs », Le Journal du dimanche,‎ (lire en ligne)
  3. a b et c Alexandre Boudet, « Présidence de l'UMP : Anne Levade, la juriste qui doit faire oublier la Cocoe », huffingtonpost.fr, 28 novembre 2014.
  4. Rodolphe Geisler et Judith Waintraub, « UMP : Copé et Fillon se partagent les postes », Le Figaro, 15 janvier 2013, p. 7.
  5. « Présidentielle 2017 : Anne Levade veillera sur la primaire UMP », in lesechos.fr, 25 janvier 2014.
  6. Ludovic Vigogne, « LR: Anne Levade cède sa place à un avocat proche de la Manif pour tous », lopinion.fr, 27 juin 2018.
  7. Virginie Le Guay, « Anne Levage : Une dame de fer pour la primaire de la droite », Paris Match, semaine du 17 au 23 novembre 2016, page 46.

Liens externesModifier