Anne-Marie-Jeanne Gavaudan

chanteuse lyrique française

Anne-Marie-Jeanne Gavaudan dite Mlle Gavaudan aînée, ou Gavaudan-Lainez, née en 1759[1] ou et morte le , est une artiste lyrique française.

Anne-Marie-Jeanne Gavaudan
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Fratrie
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Académie royale de musique (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Tessiture

BiographieModifier

Anne-Marie-Jeanne Gavaudan est la fille de Denis Gavaudan et de Catherine Calmen[2], membre de la famille Gavaudan[3], qui règne à l'Opéra-Comique; sœur aînée d’Adélaïde, de Jean-Baptiste-Sauveur et d’Émilie Gavaudan[1].

Elle est première chanteuse du concert de Montpellier et débute, à l'Académie royale de musique, le 31 août 1777, par le rôle de l'Aurore, dans Cèphale et Procris de Grétry[4]. Elle est vite reléguée à l’emploi d’adjointe, puis de double en 1786. Elle se retire, après une quinzaine d’années passées à l'Académie royale de musique.

Elle épouse la haute-contre Lainez.

CréationModifier

à l'Académie Royale de Musique

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (de) Karl-Josef Kutsch et Leo Riemens, Großes Sängerlexikon, Walter de Gruyter, , 5430 p. (ISBN 978-3-598-44088-5, lire en ligne)
  2. (en) « Family tree of Anne Marie Jeanne Gavaudan », sur Geneanet (consulté le )
  3. « Le Ménestrel », sur Gallica, (consulté le )
  4. « Le Ménestrel », sur Gallica, (consulté le )
  5. Niccolò Piccinni, « Atys, tragédie lyrique en trois actes représentée pour la 1re fois par l'Académie royale de musique le mardi 22 février 1780 », sur Gallica, (consulté le )
  6. Niccolò Piccinni, « Iphigénie en Tauride », sur Gallica, (consulté le )
  7. Jean-Baptiste Lourdet de Santerre, La Double épreuve, ou Colinette à la Cour, (lire en ligne)

BibliographieModifier

  : documents utilisés comme source pour la rédaction de cet article :

  • Le Ménestrel, Paris, 1833-1940 (lire en ligne), lire en ligne sur Gallica,
    1872 : n°32, 7 juillet; n°33, 14 juillet; n°34, 21 juillet; n°35, 28 juillet; n°36, 4 aout lire en ligne.
  • Arthur Pougin, Figures d’Opéra-Comique : Mme Dugazon, Elleviou, la tribu des Gavaudan, Paris, Tresse, 1875, p. 143-157 [lire en ligne].
  • François-Joseph Fétis, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique. Deuxième édition, tome 3, Paris, 1860-1881, 508 p. (lire en ligne), p. 428.
  • Sylvie Bouissou, Pascal Denécheau et France Marchal-Ninosque, Dictionnaire de l’Opéra de Paris sous l’Ancien Régime : (1669-1791), t. II – D-G, Paris, Classiques Garnier, coll. « Dictionnaires et synthèses », , 935 p..

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :