Andrew Furey

homme politique canadien

Andrew Furey, né le à Saint-Jean de Terre-Neuve, est un médecin et homme politique terre-neuvien (canadien). Chef du Parti libéral, il est premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador depuis le .

Andrew Furey
Illustration.
Fonctions
14e premier ministre de
Terre-Neuve-et-Labrador
En fonction depuis le
(3 ans, 9 mois et 1 jour)
Monarque Élisabeth II
Charles III
Lieutenant-gouverneur Judy Foote
Joan Marie Aylward
Législature 49e et 50e
Prédécesseur Dwight Ball
Ministre des Affaires intergouvernementales
En fonction depuis le
(3 ans, 9 mois et 1 jour)
Législature 49e (en)
Prédécesseur Dwight Ball
Chef du Parti libéral de
Terre-Neuve-et-Labrador
En fonction depuis le
(3 ans, 9 mois et 17 jours)
Prédécesseur Dwight Ball
Député à la Chambre d'assemblée
de Terre-Neuve-et-Labrador
En fonction depuis le
(3 ans, 6 mois et 28 jours)
Élection (élection partielle)
Réélection 25 mars 2021
Circonscription Humber-Gros Morne
Législature 49e (en) et 50e
Groupe politique Libéral
Prédécesseur Dwight Ball
Biographie
Nom de naissance Andrew John Furey
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Saint-Jean de Terre-Neuve (Terre-Neuve-et-Labrador, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti libéral
Père George Furey
Famille Chuck Furey (en) (oncle)

Il est élu député de la circonscription de Humber-Gros Morne le .

Biographie modifier

Andrew John Furey naît le à l'hôpital St. Clare's Mercy à Saint-Jean de Terre-Neuve[1]. Son père est George Furey, le directeur adjoint au conseil scolaire catholique de Port-au-Port, qui deviendra plus tard avocat et ensuite président du Sénat du Canada. Son oncle Charles "Chuck" Furey est député à la Chambre d'assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador de la circonscription électorale de St. Barbe de 1985 à 2000. Il est ministre dans les gouvernements de Clyde Wells et de Brian Tobin.

Andrew Furey grandit et fait ses études à Saint-Jean de Terre-Neuve. Il obtient un baccalauréat en sciences de l'Université Memorial de Terre-Neuve et est diplômé de l'école de médecine de cet université en 2001. En 2007, il accepte plus tard une bourse de recherche en traumatologie orthopédique à l'université Johns-Hopkins de Baltimore au Maryland, avant de retourner à Terre-Neuve pour pratiquer la médecine dans sa propre clinique.

Peu de temps après le tremblement de terre de en Haïti, il se rend avec sa femme Allison, pédiatre de salle d'urgence et le chirurgien orthopédiste Will Moores, dans ce pays pour aider bénévolement aux efforts de secours[2]. À son retour, Furey cofonde en 2011, le groupe Team Broken Earth, un groupe de travail bénévole composé de médecins, infirmières et autres professionnels de la santé de Terre-Neuve-et-Labrador qui se rend à plusieurs reprises en Haïti pour fournir des soins cliniques[1].

En 2012, Furey est nommé "ancien élève de l'année" (en anglais Alumni of the Year) de l'Université Memorial de Terre-Neuve et reçoit le prix Ignatian Spirit Award en 2015. Il obtient également un diplôme en leadership organisationnel de l'Université d'Oxford la même année. En 2017, Furey est nommé humanitaire de l'année de la Croix-Rouge canadienne pour Terre-Neuve-et-Labrador.

Carrière politique modifier

Le , il est élu chef du Parti libéral de Terre-Neuve-et-Labrador et par le fait même, il devient le premier ministre désigné de Terre-Neuve et Labrador sans même être député à la Chambre d'assemblée de la province[3]. Il est assermenté et entre en fonction le suivant[4]. Le jour même, il procède à un remaniement ministériel où il s'octroie la responsabilité de ministre des Affaires intergouvernementales[5].

Le , l'ex-premier ministre Dwight Ball démissionne de son poste de député de la circonscription de Humber-Gros Morne, permettant ainsi à celui qui l'a remplacé comme premier ministre, de le remplacer également comme député. Furey annonce donc qu'il se présentera à l'élection partielle du pour lui succéder[6]. Il remporte cette élection avec 64 % des votes[7].

Le , Andrew Furey annonce le déclenchement d'élections générales téneliennes pour le .

Le , Furey annonce que Nalcor Energy sera démantelée et intégrée à Hydro Terre-Neuve-et-Labrador[8].

Le , lors de l’épidémie du variant Omicron qui met plus de 1 000 travailleurs de la santé en isolement, Furey aide à administrer des vaccins aux fonctionnaires actuels et retraités et à leurs familles à l'édifice de la Confédération (en). Il administre également le vaccin au chef intérimaire du Nouveau Parti démocratique de Terre-Neuve-et-Labrador, Jim Dinn (en)[9]. Furey se rend ensuite au Labrador, notamment à Happy Valley-Goose Bay, le [10], ainsi qu'à l'île Bell le [11] pour aider des équipes de médecins à administrer les vaccins.

Résultats électoraux modifier

Élection partielle ténelienne de 2020 dans Humber-Gros Morne[13],[14]
Nom Parti Voix % Maj.
     Andrew Furey Libéral 3 401 63,95 % 2 069
     Mike Goosney Progressiste-conservateur 1 332 25,05 %
     Graydon Pelley Alliance de Terre-Neuve-et-Labrador 464 8,73 %
     Graham Downey-Sutton Néo-démocrate 121 2,28 %
Total 5 318 100 %
Le taux de participation lors de l'élection était de 55,2 % avec 9 650 électeurs enregistrés.

Notes et références modifier

  1. a et b (en) Danette Dooley, « 20 Questions - Dr. Andrew Furey », The Telegram (St. John's),‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) Amanda Sage, « Dr. Andrew Furey · Kickass Canadians », sur kickasscanadians.ca, (consulté le )
  3. Holly McKenzie-Sutter, « Andrew Furey devient premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador », sur La Presse,
  4. « Le nouveau premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador Andrew Furey assermenté », sur lactualité.com,
  5. (en) The Chronicle Herald, « Newfoundland and Labrador's new premier doesn't clear the deck, but he certainly shuffled it | The Chronicle Herald », sur www.thechronicleherald.ca, (consulté le )
  6. La Presse canadienne, « Le premier ministre Andrew Furey pourrait être élu député en octobre », sur Radio-Canada.ca, (consulté le )
  7. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Le nouveau premier ministre de T.-N.-L. fait son entrée en Chambre », sur Radio-Canada.ca, (consulté le )
  8. Patrick Butler, « Nalcor sera intégrée à Hydro Terre-Neuve-et-Labrador », sur Radio-Canada, (consulté le )
  9. (en) Nick Ward*, « Premier Furey Helps Administer Booster Doses at Local Clinic », sur VOCM (consulté le )
  10. Patrick Butler, « Un mort et 519 nouveaux cas de COVID-19 à T.-N.-L. | La COVID-19 en Atlantique », sur Radio-Canada, (consulté le )
  11. (en) N.L. Releases Updated COVID-19 Projections – January 12, 2022 Consulté le .
  12. Elections Newfoundland & Labrador, « 2021 Provincial General Election Report », sur elections.gov.nl.ca/ (consulté le )
  13. (en-CA) « Preliminary By-Election Results for Humber – Gros Morne », sur News Releases, (consulté le )
  14. (en-CA) « Humber - Gros Morne By-Election: October 6, 2020 », sur www.elections.gov.nl.ca (consulté le )

Liens externes modifier