André II de Vitré

André II de Vitré
Titre
Baron de Vitré
Prédécesseur Robert III
Successeur André III
Biographie
Dynastie Famille de Vitré
Date de naissance c. 1150
Date de décès
Lieu de décès Bretagne
Père Robert III de Vitré
Mère Emma de Dinan
Conjoint Mathilde de Mayenne, Enoguen de Léon, Eustachie de Rays, Luce Paynel
Enfants Emma, André, Aliénor, Constance

André III de Vitré (vers 1150 † [1] ou 1211[2]) fut baron de Vitré de 1173 à 1210/11.

BiographieModifier

André II de Vitré est le fils aîné de Robert III de Vitré, baron de Vitré et de son épouse Emma de Dinan, fille d’Alain de Dinan.

Il succède à son père en 1173, date à laquelle il a déjà combattu pour le roi Henri II Plantagenêt en 1168.

Au début des années 1180, il prend part à un pèlerinage armé en Terre-Sainte et revient en Bretagne au bout de quelques années.

En 1185, il fait partie des nobles présents à l’Assise au Comte Geoffroy.

En 1196, la duchesse de Bretagne Constance est enlevée et emprisonnée par son mari Ranulph de Blondeville. Avec plusieurs autres barons bretons, André se révolte. Il accepte de livrer sa fille Emma, qui est alors son unique héritière, comme otage à Richard Cœur-de-Lion contre la libération de Constance. Emma et les autres otages sont emmenés mais la duchesse n’est pas libérée.

Unions et postéritéModifier

 
Sceau d'Emma de Vitré

André II de Vitré contracte quatre unions[3] :

Il épouse en premières noces, avant 1173, Mathilde de Mayenne, fille de Geoffroy III, seigneur de Mayenne, et de Constance de Cornouaille (fille du duc Conan III de Bretagne). Le mariage, sans postérité, est annulé en 1189 ou 1190.

Il épouse en secondes noces vers 1190 Enoguen de Léon, fille de Guyomarch IV, vicomte de Léon et de son épouse Nobilis, dont il a :

Enoguen meurt à une date inconnue et André se remarie le avec Eustachie de Rays, fille d’Harscoët III de Rays, dont il a :

Eustachie meurt avant le et André se remarie peu après avec Luce Paynel, sœur de Foulque Paynel, union sans postérité.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. site Medlands André II de Vitré
  2. Judith Everard et Michael Jones The Charters of Duchess Constance and her Family, 1171-1221 (1999), The Boydell Press, p 195-196
  3. Judith Everard et Michael Jones The Charters of Duchess Constance and her Family, 1171-1221 (1999), The Boydell Press, p. 195-196.
  4. ou son fils Gelduin II de Dol selon Frédéric Morvan Op.cit Généalogie des Dol-Combourg p. 271
  5. Bertrand de Broussillon, La Maison de Laval, 1020-1605, Tome I, p. 316-317.
  6. Selon Pierre Le Baud, Robert serait le fils de Luce Paynel(Le Baud (1638), Les Chroniques de Vitré, p. 36), mais Bertrand de Broussillon juge cette affirmation erronée en se basant sur le testament d'André II.

Lien externeModifier

SourcesModifier