Ouvrir le menu principal

Diocèse de Coutances
Pays France
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Création ca 430
Suppression 1854
Diocèses suffragants aucun
Titulaire actuel liste
Langue(s) liturgique(s) latin

Le diocèse de Coutances est un ancien diocèse français. Jusqu'en 1569, l'évêque de Coutances exerçait une juridiction ecclésiastique sur les Îles de la Manche (qui formaient un doyenné), portant le titre d'« évêque de Coutances et des Îles ». En 1801, les frontières du diocèse sont remaniées à la suite du Concordat (annexion du territoire ou diocèse d'Avranches). L'évêché de Coutances a été supprimé en 1854, son chef-lieu Coutances est alors devenu par décret apostolique du pape Pie IX en date du 12 juin, le siège d'un nouvel évêché de Coutances et d'Avranches. Il appartenait à la province ecclésiastique de Rouen.

Sommaire

Description géographiqueModifier

L'exemption de Sainte-Mère-Église, composée des paroisses de Sainte-Mère-Église, Lieusaint, Vierville et Chef-du-Pont, enclavée dans le diocèse de Coutances, dépendait du diocèse de Bayeux.

Histoire de l'ancien diocèseModifier

Ancien diocèse de Coutances
Province Ecclésiastique : Rouen
Siège (évêché) : Coutances
Création :
Premier évêque: Saint Éreptiole
Cathédrale : Notre-Dame de Coutances
Archidiaconés : 4
Doyennés : 23
Total paroisses : 494
 

Subdivisions ecclésiastiquesModifier

À la veille de la Révolution française, le diocèse de Coutances était divisé en quatre archidiaconés, subdivisés en vingt-deux doyennés, et comprenait 494 paroisses.

L'archidiaconé de la Chrétienté était subdivisé en cinq doyennés : celui de la Chrétienté, comprenant 28 paroisses ; de Cérences, comprenant 21 paroisses ; de Saint-Pair, comprenant 26 paroisses ; de Cenilly, comprenant 17 paroisses ; et de Périers, comprenant 21 paroisses.

L'archidiaconé du Bauptois était subdivisé en cinq doyennés : celui du Bauptois, comprenant 18 paroisses ; de Carentan, comprenant 14 paroisses ; de La Haye-du-Puits, comprenant 14 paroisses ; de Saint-Sauveur-le-Vicomte, comprenant 18 paroisses ; et de Barneville, comprenant 20 paroisses.

L'archidiaconé du Val-de-Vire était subdivisé en six doyennés : celui de Gavray, comprenant 29 paroisses ; de Saint-Lô, comprenant 15 paroisses ; du Hommet, comprenant 25 paroisses ; de Percy, comprenant 18 paroisses ; de Montbray, comprenant 21 paroisses ; et du Val-de-Vire, comprenant 18 paroisses.

L'archidiaconé du Cotentin était subdivisé en six doyennés : celui de Valognes, comprenant 38 paroisses ; d'Orglandes, comprenant 20 paroisses ; de Le Plain, comprenant 26 paroisses ; de Saire, comprenant 29 paroisses ; de La Hague, comprenant 29 paroisses ; et de Les Pieux, comprenant 29 paroisses.

Jusqu'au XVIe siècle, l'évêque de Coutances exerçait une juridiction ecclésiastique sur les Îles de la Manche (qui formaient un doyenné), portant le titre d'« évêque de Coutances et des Îles », mais à la suite du schisme anglican, en 1530, la situation devint compliquée, et en 1570, le catholicisme est interdit dans le royaume d'Angleterre. Le Concordat de 1801, met fin, de fait, à cette juridiction. Depuis le 19 septembre 1850, par un bref du pape Pie IX, la hiérarchie catholique est rétablie en Angleterre, et les Iles Anglo-Normandes placées sous la juridiction de l'évêque de Portsmouth.

Carte : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7710086c/f3.notice

AdministrationModifier

Les évêques de CoutancesModifier

Les évêques étaient nommés par le chapitre jusqu'en 1516 puis par le roi de France. Le pape procédait ensuite à l'investiture canonique. Coutances était un siège épiscopal "privilégié" : son évêque avait le droit de porter le pallium, conféré par le pape habituellement à lui-même, aux archevêques, primats et patriarches. Paul VI supprima ce privilège en 1978.

La curieModifier

Personnages célèbresModifier

Voir aussiModifier