Alfred-Édouard Billioray

peintre français

Alfred Billioray né à Naples le et est mort à Nouméa le est un peintre et un communard français.

Alfred-Édouard Billioray
Alfred Billioray 1.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
NouméaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Maître

BiographieModifier

Alfred Billioray est élève de Rosa Bonheur, mais n'a jamais été reconnu pour sa peinture, le Salon refusant l'envoi de ses toiles[1].

Pendant le siège de Paris par les Allemands (-), il est membre de la Garde nationale et du Comité de vigilance du 14e arrondissement où il se montre bon organisateur. Sans être candidat, il est élu au Conseil de la Commune par le 14e arrondissement. Il siège à la Commission des services publics () puis à celle des Finances (). Il vote pour le Comité de Salut public où il remplace Charles Delescluze le . Il est arrêté pendant la Semaine sanglante et condamné à la déportation. Mais très malade, il reste en prison dont il s'évade en . Repris, il demande à être déporté en Nouvelle-Calédonie où il meurt peu après son arrivée.

Notes et référencesModifier

  1. Bertrand Tillier, La commune de Paris, révolution sans images, 2004, p. 128.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Bernard Noël, Dictionnaire de la Commune, Flammarion, Collection « Champs », 1978.
  • Jules Clère, Les Hommes de la Commune, Édouard Dentu, Paris, (en ligne sur Gallica.fr).

Liens externesModifier