Vertèbre thoracique

Vertèbre thoracique
Image dans Infobox.
Détails
Articulation
Élément de
Colonne thoracique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Nom latin
Vertebrae thoracicaeVoir et modifier les données sur Wikidata
MeSH
D013904Voir et modifier les données sur Wikidata
TA98
A02.2.03.001Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
1059Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
9139Voir et modifier les données sur Wikidata

Les vertèbres thoraciques ou vertèbres dorsales sont les douze vertèbres situées au niveau de la cage thoracique entre le segment cervical et le segment lombaire de la colonne vertébrale.

Vertèbres thoraciques

DescriptionModifier

Les vertèbres thoracique sont au nombre de 12, notée T1 à T12.

Elles s'articulent entre elles par les disques intervertébraux, leurs processus articulaires supérieurs et inférieurs et les ligaments longitudinal antérieur et postérieur.

Elles présentent la structure générale des vertèbres mais avec des caractères spécifiques.

CorpsModifier

Le corps des vertèbres thoraciques est presque cylindrique. Aux extrémités de la région thoracique, ils ressemblent respectivement à celles des vertèbres cervicales et lombaires. Dans la partie postérieure de son pourtour, il porte deux facettes articulaires de forme semi-lunaire, une supérieure près de la racine du pédicule et une inférieure devant l'échancrure inférieure du pédicule . Le cartilage supérieur, le cartilage inférieur de la vertèbre sus-jacente et le fibro-cartilage intervertébral reçoivent la tête d'une côte formant une articulation costo-vertébrale.

Pédicule de l'arc vertébralModifier

Les pédicules sont dirigés vers l'arrière et légèrement vers le haut.

Les encoches vertébrales inférieures sont de grande taille et plus profondes que dans toute autre région de la colonne vertébrale.

Lame de l'arc vertébralModifier

Les lames sont larges, épaisses et imbriquées – c'est-à-dire qu'elles chevauchent celles des vertèbres sous-jacentes comme des tuiles sur un toit et se connectent avec les pédicules pour entourer et protéger la moelle épinière.

Foramen vertébralModifier

Le foramen vertébral est cylindrique.

Processus épineuxModifier

Le processus épineux est long, triangulaire en coupe coronale, dirigé obliquement vers le bas et se terminant par une extrémité tuberculée. Ces processus se chevauchent de T5 à T8, mais sont moins obliques en haut et en bas.

Processus articulairesModifier

Les processus articulaires supérieurs ont une surface plane orientée en arrière, en haut et en dehors.

Les processus articulaires inférieurs ont la surface plane orientée en avant, en bas et en dedans.

Processus transverseModifier

Le processus transverse est épais et long. Il se dirige obliquement en arrière et latéralement. Il se termine par un tubercule qui porte sur le devant une petite surface articulaire concave avec la côte.

Particularités individuellesModifier

Vertèbre T1Modifier

La première vertèbre thoracique est une vertèbre de transition entre la colonne cervicale et la colonne thoracique.

Son corps est intermédiaire entre un type cervical et un type thoracique.Latéralement on retrouve des uncus caractéristiques des cervicales.

Latéralement la facette articulaire costale supérieure est entière et reçoit l'intégralité de la tête de la première côte.

Ses surfaces articulaires supérieures répondent en orientation à la septième vertèbre cervicale.

L'encoche des processus transverses est plus prononcée que les autres vertèbres thoraciques.

Vertèbre T4 et T5Modifier

Les quatrième et cinquième vertèbres thoraciques sont au même niveau que l'angle sternal.

En fonction du cycle respiratoire, elles se situent également au niveau de la bifurcation des bronches.

Vertèbre T9Modifier

La neuvième vertèbre thoracique n'a pas de facette articulaire costale inférieure.

Cette vertèbre est au niveau du processus xiphoïde.

Vertèbre T10Modifier

La dixième vertèbre thoracique a une facette articulaire costale supérieure entière de chaque côté, qui est placée en partie sur la surface latérale du pédicule et elle n'a pas de facette articulaire costale inférieure.

Chez certains individus la facette articulaire costale supérieure de T10 est une demi-facette et dans ce cas la neuvième vertèbre thoracique possède une demi facette articulaire costale inférieure.

Vertèbre T11Modifier

La onzième vertèbre thoracique ne possède qu'une facette articulaire costale sur le pédicule.

Le processus épineux est court et presque horizontal.

Les processus transverses sont très courts, tuberculés à leurs extrémités et n'ont pas de facettes articulaires.

Vertèbre T12Modifier

La douzième vertèbre thoracique a les mêmes caractères généraux que la onzième.

Elle s'en distingue par ses surfaces articulaires inférieures convexes et dirigées latéralement pour répondre à celle de la première vertèbre lombaire.

Sa forme générale est intermédiaire ente une vertèbre thoracique et une vertèbre lombaire.

Les processus transverses sont subdivisés en trois élévations supérieures, inférieures et latérales, correspondant aux rudiments des processus mamillaires et accessoires des vertèbres lombaires.

Anatomie comparéeModifier

Chez tous les mammifères, les vertèbres thoraciques sont reliées aux côtes. Leur nombre est variable[1] de douze à quinze en moyenne, mais des espèces comme le cheval, le rhinocéros, l'éléphant ou le tapir possèdent de dix-huit à vingt vertèbres thoraciques. Certains paresseux en possèdent vingt-cinq et les cétacés neuf pour les extrêmes. La plupart des marsupiaux en ont treize, mais les koalas n'en ont que onze[2].

Notes et référencesModifier

  1. Libbie Hyman, Comparative Vertebrate Anatomy, Chicago, University of Chicago Press, , 123 (lire en ligne)
  2. « Physical Characteristics of the Koala », Australian Koala Foundation (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :