Ouvrir le menu principal
Alexis Pierron
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Société philologique hellénique de Constantinople (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Pierre-Alexis Pierron (1814-1878) est un helléniste français.

BiographieModifier

Né à Champlitte (Haute-Saône) le 17 juillet 1814, Alexis Pierron fut élève du collège de Langres (1828) puis de l'École normale (1834). Agrégé ès-lettres en 1837, il devint maître surveillant à l'École normale puis attaché, comme professeur de rhétorique au lycée Saint-Louis et au collège Louis-le-Grand à Paris.

Il est mort à Charmoilles (Haute-Marne), où il avait une résidence secondaire, le 30 novembre 1878.

ŒuvresModifier

Alexis Pierron est principalement l’auteur d’une volumineuse Histoire de la littérature grecque (1850) et d'une Histoire de la littérature romaine (1852), ouvrages plusieurs fois réédités.

Il a traduit Aristote (Métaphysique, 1840, qui a fait son renom), Eschyle (Théâtre, 1841), Marc Aurèle (Pensées, 1843) et Plutarque en français (Vies des hommes illustres, 1843-1845). A aussi publié L'Iliade d'Homère, texte grec revu et corrigé... précédé d'une introduction.., Paris, Lib. de L. Hachette et Cie, 1869.

Il a écrit aussi un essai sur Voltaire (Voltaire et ses maîtres, 1866) ainsi que de nombreux manuels pédagogiques de langues anciennes.

Sous le pseudonyme de Capitaine Jorasse il a publié un roman : Hautecombe, chef-d'œuvre en 12 feuilletons (1861).

 
Aristote, La Métaphysique traduction de Pierron et Charles Zévort.

BibliographieModifier

  • Catalogue de la BNF
  • Grand Dictionnaire Universel Larousse
  • Jean-Claude Polet et Claude Pichois (dir.), Patrimoine littéraire européen: anthologie en langue française, 1992, p. 685

Liens externesModifier