Alexandre l'Acémète

moine et confesseur d'origine grecque

Alexandre l'Acémète est un moine et confesseur d'origine grecque, né vers 350 et mort en 430. « Acémète » se dit d’un moine dont la règle interdit le sommeil.

Alexandre l'Acémète
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activités
Moine, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Étape de canonisation

BiographieModifier

Alexandre naît dans une île de la mer Égée en Grèce. Sa formation littéraire à Constantinople en fait un grand lettré. Devenu militaire, il est gouverneur du Prétoire. Après quatre années de service, il se retire au désert comme le prophète Élie, d'abord en Mésopotamie. Les disciples affluent et il répartit ses moines en quatre groupes : grecs, romains, syriens et égyptiens. Il leur donne pour règle de se succéder jour et nuit dans l'église pour chanter sans cesse l'office liturgique dans la langue qui est la leur. Puis, il vient à Constantinople où il est le fondateur du célèbre monastère Saint-Marcel de Constantinople (où des moines, qui ne dorment pas, se relaient pour la prière perpétuelle) dont s'inspirèrent beaucoup d'autres monastères en Orient. Fêté le 23 février par les catholiques.

Liens externesModifier