Alessandro Orsini

prélat catholique

Alessandro Orsini
Biographie
Naissance
au château de Bracciano, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Décès
Bracciano, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l'Église catholique
Créé
cardinal
par Paul V
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Maria in Cosmedin

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Alessandro Orsini, né le au château de Bracciano, alors dans les États pontificaux, et y décédé le , est un prélat catholique et cardinal italien du XVIIe siècle.

BiographieModifier

Né à Bracciano, pas loin de la ville de Rome, d’une des branches de l’illustre famille Orsini. Il passa sa jeunesse et reçut son éducation se fit à la cour du grand duc de Toscane, Ferdinand I.

Alessandro Orsini est créé cardinal par le pape Paul V lors du consistoire du . Bien que cinquante ans plus jeune que le cardinal Bellarmin, il le côtoya durant cinq ans, particulièrement durant l’affaire Galilée, Orsini étant un défenseur convaincu de l’homme de science. Bien que opposé à Bellarmin durant le procès de Galilée il reconnut : « Ce que je remarquai en lui c’est, étrangement, l’opinion extrêmement modeste qu’’il avait de lui-même malgré sa très grande érudition ».

Les deux cardinaux, Bellarmin et Orsini, jouèrent un rôle important au conclave de 1621, qui vit au premier tour quinze électeurs voter pour Bellarmin (sur un total de 58). Finalement le cardinal Alessandro Ludovisi fut élu et prit le nom de Grégoire XV. Légat pontifical à Ravenne la même année (1621) Orsini se fit remarquer par les services rendus aux victimes d’une grave épidémie.

Son modèle resta le cardinal Bellarmin. C’est ainsi qu’il fut proche de la Compagnie de Jésus mais il n’obtint pas du pape Urbain VIII la permission d'entrer dans l'ordre des jésuites. Le cardinal Orsini meurt à Bracciano le 22 août 1626. Il avait fait la demande que son cœur soit enterré près de la tombe du cardinal Bellarmin au Gesù de Rome.

FamilleModifier

Alessandro Orsini est un cousin du cardinal Federico Sforza (1645). Sa famille compte plusieurs papes et cardinaux : Célestin III (1191-1198), Nicolas III (1277-1280), Benoît XIII (1724-1730), Matteo Orsini (1262), Latino Malabranca Orsini (1278), Giordano Orsini (1278), Napoléon Orsini (1288), Francesco Napoleone Orsini (1295), Giovanni Gaetano Orsini (1316), Matteo Orsini (1327), Rinaldo Orsini (1350), Giacomo Orsini (1371), Poncello Orsini (1378), Tommaso Orsini (1382/85), Giordano Orsini, iuniore (1405), Latino Orsini (1448), Cosma Orsini (1480), Giovanni Battista Orsini (1483), Franciotto Orsini (1517), Flavio Orsini (1565), Virginio Orsini (1641) et Domenico Orsini d'Aragona (1743).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier