Albert II de Holstein-Rendsbourg

Albert II de Holstein-Rendsbourg
Seal Albrecht II. (Holstein) 01.jpg
Sceau d' Albert II vers 1402
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
House of Schaumburg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Ingeborg de Mecklembourg-Schwerin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Seal Albrecht II. (Holstein) 01.jpg
sceau

Albert II de Holstein [1] (né vers 1369 - tué le dans la Dithmarse) fut comte de Holstein-Rendsbourg de la mort de son père vers 1381/1384, jusqu'en 1397. De 1397 jusqu'à sa mort il est comte de Holstein-Segeberg[2]

BiographieModifier

Albert est le fils de Henri II de Holstein et de son épouse Ingeborge de Mecklembourg. Après la mort de son père son oncle Nicolas, jusqu'à son propre décès le , coordonne comme membre le plus âgé de la maison de Schauenburg, la coopération entre les divers comtes qui se partagent le comté de Holstein et le comté de Schaumbourg. Après la mort de Nicolas , Albert II et son frère ainé Gérard VI se répartissent les comtés de Holstein et de Stormarn entre eux. Albert II chosit d'établir sa résidence à Segeberg, il prétend également à une part du duché de Schleswig, que Gérard VI a obtenu comme fief de Olaf III de Danemark toutefois selon la loi danoise il ne bénéficie par d'une part de cette inféodation.

Conflit et mortModifier

Son beau-père le duc Éric IV de Saxe-Lauenbourg effectue un raid au Dithmarse qui ravive en 1402-1404 les tensions entre les habitants du Dithmarse et les comtes de Holstein-Rendsbourg. L'origine du différend avec les communautés de fermiers libres du Dithmarse est qu'ils sont théoriquement les sujects du Prince-Archevêque de Brême, mais en fait pratiquement indépendants et ne relevant que de l'Empereur et que depuis des décennies, les comtes de Holstein-Rendsbourg tentent d'assujettir la région. Le raid mené par Éric IV a traversé les domaines d'Albert II et les paysans du Dithmarse accusent Albert II de complicité avec son beau-père alors le comte Albert II nie avoir participé au raid. La petite noblesse et ses conseillers poussent Albert II et Gérard VII à renouveler leur tentative de conquête du Dithmarse et Albert II suit leur avis avec enthousiasme. Pendant les combats au Dithmarse, il tombe de sa monture en faisant une fausse manœuvre et meurt de ses blessures[3].

UnionModifier

Albert avait épousé Agnès (morte avant 1415), une fille d'Éric IV de Saxe-Lauenbourg (mort en 1412) et de Sophie of Brunswick-Lunebourg (mort en 1416).Leur union demeure stérile.

Notes et référencesModifier

  1. si on considère Albert II de Weimar-Orlamünde comme le comte Albert Ier de Holstien
  2. (de) Detlev Kraack, "Die frühen Schauenburger als Grafen von Holstein und Stormarn (12.-14. Jahrhundert)", in: E. Imberger, D. Lohmeier and I. Momsen (eds.): Die Fürsten des Landes. Herzöge und Grafen von Schleswig, Holstein und Lauenburg, Wachholtz, Neumünster, 2008, p. 28-51, en particulier la table généalogique 2 p. 51: Descendants de Henri de Fer
  3. (de) Georg Waitz, Schleswig-Holsteins Geschichte in drei Büchern, vol. 1, book 1, Göttingen, 1851, p. 290-291

BibliographieModifier

  • (de) Erich Hoffmann, Geschichte Schleswig-Holsteins, vol. 4/2: Spätmittelalter und Reformationszeit, Neumünster, 1990.
  • (de) Georg Waitz, Schleswig-Holsteins Geschichte in drei Büchern, vol. 1, book 1, Göttingen 1851
  • Christian Molbech Le duché de Slesvig dans ses rapports historiques avec le Danemark et le Holstein. Tr. du danois: esquisse historique. Publié par C.A. Reitzel, 1847.
  • Anthony Marinus Hendrik Johan Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les états du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman. éditions Brill Leyde 1890-93, réédition 1966, Volume III, Chapitre VIII, Tableau généalogique no 45 p. 119.