Ouvrir le menu principal

Albert-Jean

poète, romancier et auteur dramatique français
Albert-Jean
Nom de naissance Marie-Joseph-Albert-François Jean
Naissance
Capestang
Décès (à 83 ans)
Nationalité Drapeau de France Français
Activité principale

Albert-Jean, nom de plume de Marie-Joseph-Albert-François Jean, est un poète, romancier et auteur dramatique français né à Capestang le et mort le .

BiographieModifier

Proche du Grand-Guignol, Albert-Jean fut président de la Société des gens de lettres.

Principales publicationsModifier

Poésie
  • La Pluie au printemps (1912).
  • L'Ombre des fumées (1913).
  • Le Passant du monde.
Romans
  • Maude et les trois jeunes gens (1914).
  • Bouillotte et Jérémie.
  • Le Besoin d'aimer.
  • La Dame aux écailles (1920).
  • La Ville de joie.
  • La Vallée de larmes.
  • Derrière l'abattoir.
  • Cœur gagnant !.
  • Le Singe (1925), roman coécrit avec Maurice Renard qui met en scène l'écrivain J.-H. Rosny aîné[1].
  • Une rose à la main (1926).
  • La Proie de l'homme.
  • Le Retour du printemps.
  • L'Amour sous clef.
  • Crime à Berlin.
  • Inès et Isabelle.
  • Le Quartier des Andalous.
  • Le Tunnel aux étoiles.
  • Belles du sud (1942).
  • Le Vinaigre des quatre voleurs.
  • Le Rendez-vous des Karpathes.
  • La Maison du vent (1946).
  • La Cavalière du champ d'asile.
  • Les Demoiselles de San-Carlos.
  • Amours à Saint-Domingue (1950).
  • Impasse du désir, Éditions Ferenczi, 1951.
Nouvelles
  • Rapaces et nocturnes.
Histoire
  • Le Secret de Barbe-Bleue (1950).
Théâtre
Collaboration

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier