Ouvrir le menu principal

Alain Dumoulin

prêtre et écrivain breton
Alain Dumoulin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
QuimperVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Alain Dumoulin est un prêtre du diocèse de Cornouaille, grammairien et écrivain breton, né en 1748 à Lanvéoc, alors trève de la paroisse de Crozon, et décédé en 1811.

BiographieModifier

Ordonné prêtre à Quimper, Alain Dumoulin est d'abord nommé en 1775 professeur au séminaire de Plouguernével, sorte d’annexe en Haute-Cornouaille du grand séminaire de Quimper. En 1781, il est nommé recteur d’Ergué-Gabéric. À la Révolution française, il refuse de prêter serment à la constitution civile du clergé et s’exile à Liège puis à Prague, où il publie en 1800 une grammaire bretonne en latin : Grammatica latino-celtica.

À son retour d'émigration à l’époque du Concordat de 1801, il revint à Ergué-Gabéric, et est nommé, peu de temps après, curé de Crozon. En 1806, il est vicaire général du nouveau diocèse de Quimper (regroupant Cornouaille et Léon), et curé de la cathédrale Saint-Corentin de Quimper.

Il était le grand oncle de Joseph Graveran, qui deviendra évêque de Quimper en 1840[1].

PublicationsModifier

  • 1797 - « Ecomium regni Bohemiae Genti Bohemicae dedicatum sub auspiciis Celeberrimorum nec non nobilissimorum regni Statuum » (Éloge du Royaume de Bohême dédié à la Nation bohémienne sous les auspices des très-illustres et Très-nobles seigneurs des États du Royaume), Prague, Hrabian, 1797, 37 p.
  • 1800 - Grammatica latino-celtica, Prague, 1800, 194 p.
  • 1805 - Hent ar barados : pe ar guir Voyen da savetei e Ene, Lequeet e brezoneg gant an Aotrou Al. Dumoulin, chaloni ha Person eus a guoer a Guemper (Le chemin du paradis ou la vraie manière de sauver son Âme, Écrit en breton par le sieur Alain Dumoulin, chanoine et Curé de la ville de Quimper). Quemper, Ty Y.J.L. Derrien, 1805, 480 p., rééditions en 1821 et 1834[2].

BibliographieModifier

  • Joseph-Marie Téphany, « Notice sur M. l'abbé Dumoulin, émigré en Bohême, en 1793 » (40 p.), dans Vie de Mgr Joseph-Marie Graveran, évêque de Quimper et de Léon, Paris, Vives, 1870.
  • (br) Loeiz Lokourman (Louis Dujardin), « Ar furcher brezhonek. Alan Dumoulin (1748-1811) », revue Arvor, 1947 [lire en ligne]
  • Bernez Rouz, Alain Dumoulin, un recteur breton dans la tourmente révolutionnaire, Ergué-Gaberic, Arkae, 2011, 52 p. (ISBN 978-2-917877-06-7)

RéférencesModifier

  1. Leoriou ar baradoz. Approche bibliographique du livre religieux en langue bretonne, Quimper, Bibliographie de Bretagne, 2002, p. 100 et 282 (ISBN 978-2-951576-24-7).
  2. L’ouvrage Hent ar barados comprend trois parties : un livre de dévotion de 320 pages ; un recueil de cantiques de 43 pages : « Canticou spirituel composet gant ar memes baelec guinidic eus a barres Crozon » (Cantiques spirituels composés par le même prêtre natif de la paroisse de Crozon) ; et une vie des saints de 102 pages intitulée « Buaez emeus cals Saent eus a Vreiz » (Vie de nombreux Saints de Bretagne).

Liens externesModifier