Ouvrir le menu principal

Alès Agglomération

intercommunalité française du Gard

Alès Agglomération
Blason de Alès Agglomération
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gard
Forme Communauté d'agglomération
Siège Alès
Communes 73
Président Max Roustan (LR)
Date de création
Code SIREN 200066918
Démographie
Population 128 969 hab. (2016)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Superficie 951,17 km2
Localisation
Localisation de Alès Agglomération
Localisation dans le Gard.
Liens
Site web ales.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

Née grâce à la réforme des collectivités territoriales, Alès Agglomération est une des 4 communautés d'agglomération du département du Gard.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le 1er janvier 2013, Alès Agglomération est née de la volonté de créer une seule et même structure intercommunale autour du bassin de vie d'Alès. Ainsi, elle est issue de la fusion de la communauté d'agglomération du Grand Alès et les communautés de communes d'Autour d'Anduze (sans la commune de Cardet), de la Région de Vézénobres et du Mont Bouquet, ainsi que les communes de Massanes, de Saint-Bonnet-de-Salendrinque, de Saint-Jean-de-Serres, de Vabres et de Sainte-Croix-de-Caderle.

Le schéma départemental de coopération intercommunale 2016-2020 du Gard[1] prévoit la fusion d'Alès Agglomération avec les communautés de communes du Pays Grand'Combien, Vivre en Cévennes et des Hautes Cévennes, à partir du 1er janvier 2017, à l'exception des communes de Malons-et-Elze et Ponteils-et-Brésis qui rejoignent la communauté de communes Mont-Lozère en Lozère.

Territoire communautaireModifier

GéographieModifier

CompositionModifier

La communauté d'agglomération comporte 73 communes[2] :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Alès
(siège)
30007 Alésiens 23,16 39 970 (2016) 1 726
Anduze 30010 Anduziens 14,60 3 484 (2016) 239
Aujac 30022 Aujaquois 16,47 179 (2016) 11
Bagard 30027 Bagardois 14,55 2 591 (2016) 178
Boisset-et-Gaujac 30042 Boissetains 14,24 2 542 (2016) 179
Bonnevaux 30044 Bonnevaliens 8,81 89 (2016) 10
Boucoiran-et-Nozières 30046 Boucoirannais 14,52 921 (2016) 63
Bouquet 30048 Bouquetins 30,26 173 (2016) 6
Branoux-les-Taillades 30051 Branoussiens 15,02 1 354 (2016) 90
Brignon 30053 Brignonais 6,67 779 (2016) 117
Brouzet-lès-Alès 30055 Brouzetains 13,03 637 (2016) 49
Castelnau-Valence 30072 Castelnovans 10,27 449 (2016) 44
Cendras 30077 Cendrasiens 12,86 1 844 (2016) 143
Chambon 30079 Chamboniens 14,65 265 (2016) 18
Chamborigaud 30080 Chamborigaudois 17,86 841 (2016) 47
Concoules 30090 Concoulois 16,47 258 (2016) 16
Corbès 30094 Corbèsiens 3,28 160 (2016) 49
Cruviers-Lascours 30100 Cruscourois 5,51 705 (2016) 128
Deaux 30101 Deusiens 5,95 658 (2016) 111
Euzet 30109 Euzetois 6,81 428 (2016) 63
Générargues 30129 Générargais 10,24 704 (2016) 69
Génolhac 30130 Génolhacois 17,30 844 (2016) 49
La Grand-Combe 30132 Grand-Combiens 12,01 5 086 (2016) 423
Lamelouze 30137 Lamelouziens 8,83 138 (2016) 16
Laval-Pradel 30142 Pradeliens 17,68 1 175 (2016) 66
Lézan 30147 Lézaniens 9,54 1 547 (2016) 162
Les Mages 30152 Mageois 12,69 2 089 (2016) 165
Martignargues 30158 Martignargois 4,93 422 (2016) 86
Le Martinet 30159 Martinetiens 10,35 778 (2016) 75
Massanes 30161 Massanais 1,64 194 (2016) 118
Massillargues-Attuech 30162 Massituéchois 6,27 659 (2016) 105
Méjannes-lès-Alès 30165 Méjannais 6,58 1 236 (2016) 188
Mialet 30168 Mialetains 30,76 622 (2016) 20
Mons 30173 Monsois 15,94 1 657 (2016) 104
Monteils 30177 Monteilois 6,98 653 (2016) 94
Ners 30188 Nersiens 4,96 715 (2016) 144
Les Plans 30197 Planiens 6,15 248 (2016) 40
Portes 30203 Portésiens 14,42 354 (2016) 25
Ribaute-les-Tavernes 30214 Ribautains 14,27 2 165 (2016) 152
Rousson 30223 Roussonnais 32,57 4 064 (2016) 125
Saint-Bonnet-de-Salendrinque 30236 Bonnetains 3,59 117 (2016) 33
Sainte-Cécile-d'Andorge 30239 Sainte-Céciliens 19,09 580 (2016) 30
Saint-Césaire-de-Gauzignan 30240 Saint-Césairiens 6,84 380 (2016) 56
Saint-Christol-lès-Alès 30243 Saint-Christolens 20,25 7 021 (2016) 347
Sainte-Croix-de-Caderle 30246 Saint-Crussois 7,63 113 (2016) 15
Saint-Étienne-de-l'Olm 30250 Stéphanolmiens 4,18 374 (2016) 89
Saint-Florent-sur-Auzonnet 30253 Florentins 9,31 1 192 (2016) 128
Saint-Hilaire-de-Brethmas 30259 Saint-Hilairois 13,91 4 273 (2016) 307
Saint-Hippolyte-de-Caton 30261 Catonais 6,15 214 (2016) 35
Saint-Jean-de-Ceyrargues 30264 Saint-Jeannais 6,65 160 (2016) 24
Saint-Jean-de-Serres 30267 Saint-Jeannais 8,26 522 (2016) 63
Saint-Jean-de-Valériscle 30268 Saint-Jeannais 8,15 680 (2016) 83
Saint-Jean-du-Gard 30269 Saint-Jeannais 41,64 2 521 (2016) 61
Saint-Jean-du-Pin 30270 Jeanpinois 13,96 1 511 (2016) 108
Saint-Julien-de-Cassagnas 30271 Saint-Juliennois 4,46 684 (2016) 153
Saint-Julien-les-Rosiers 30274 Julirosiens 14,01 3 330 (2016) 238
Saint-Just-et-Vacquières 30275 Justiérois 23,52 302 (2016) 13
Saint-Martin-de-Valgalgues 30284 Saint-Martinois 13,11 4 365 (2016) 333
Saint-Maurice-de-Cazevieille 30285 Saint-Mauriçois 13,15 711 (2016) 54
Saint-Paul-la-Coste 30291 Saint-Paulains 18,95 283 (2016) 15
Saint-Privat-des-Vieux 30294 Saint-Privadens 15,80 5 149 (2016) 326
Saint-Sébastien-d'Aigrefeuille 30298 Agrifoliens 15,82 512 (2016) 32
Salindres 30305 Salindrois 11,53 3 406 (2016) 295
Les Salles-du-Gardon 30307 Sallois 21,09 2 606 (2016) 124
Sénéchas 30316 Sénéchassois 14,86 249 (2016) 17
Servas 30318 Servasiens 10,76 207 (2016) 19
Seynes 30320 Seynois 14,33 162 (2016) 11
Soustelle 30323 Soustellois 11,09 127 (2016) 11
Thoiras 30329 Thoirassiens 22,89 441 (2016) 19
Tornac 30330 Tornagais 19,68 885 (2016) 45
Vabres 30335 Vabrais 4,75 112 (2016) 24
La Vernarède 30345 Vernarédois 5,59 332 (2016) 59
Vézénobres 30348 Vézénobrais 17,07 1 771 (2016) 104

AdministrationModifier

SiègeModifier

Le siège d'Alès Agglomération est situé 2 rue Michelet, à Alès[3].

Les élusModifier

Les 87 sièges de l'intercommunalité sont répartis de la manière suivante[4] :

Commune Sièges
Alès 28
Anduze 2
Saint-Christol-lès-Alès 4
Saint-Hilaire-de-Brethmas 3
Saint-Martin-de-Valgalgues 2
Saint-Privat-des-Vieux 3
Salindres 2

Les 43 autres communes non citées dans le précédent tableau disposent d'un siège chacune.

PrésidenceModifier

L'élection du président de la communauté d'agglomération a eu lieu le 17 avril 2014[4] :

Nom Parti Début Fin Fonctions
Max Roustan LR 2013 réélu le 17 avril 2014 Maire d'Alès

CompétencesModifier

Alès Agglomération a pour obligation d'assurer certaines compétences et a le pouvoir d'en exercer d'autres: Elle en compte 27 (4 obligatoires, 6 optionnelles et 17 facultatives).

Compétences obligatoiresModifier

Compétences issues de la Communauté d'agglomération du Grand AlèsModifier
  • Développement économique
  • Aménagement de l’espace communautaire
  • Équilibre social de l’habitat
  • Politique de la ville
Compétences issues des communautés de communesModifier
  • Aménagement de l’espace
  • Actions de développement économique

Compétences optionnellesModifier

Compétences issues de la Communauté d'agglomération du Grand AlèsModifier
  • Assainissement
  • Création ou aménagement et entretien de voirie d’intérêt communautaire
  • Protection et mise en valeur de l’environnement :
* Collecte, traitement et valorisation des DMA
* Construction et gestion des déchèteries
* Lutte contre la pollution de l’air
* Lutte contre les nuisances sonores
  • Construction, aménagement et gestion d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire
Compétences issues des communautés de communesModifier
  • Protection et mise en valeur de l’environnement :
* Collecte et traitement des DMA, gestion des déchèteries
* Gestion des cours d’eau et protection contre les inondations
  • Tout ou partie de l’assainissement
  • Création, aménagement et entretien de la voirie communautaire
  • Aménagement, entretien et gestion d’équipements culturels et sportifs
  • Politique du logement social

Compétences facultativesModifier

Compétences issues de la Communauté d'agglomération du Grand AlèsModifier
  • Enseignement et formation
  • Petite enfance, enfance, jeunesse
  • Tourisme
  • Étude pour la production et la distribution d’eau potable
  • Incendie et sécurité
  • Travaux et urbanisme
  • Nouvelles technologies et réseaux à haut débit
  • Confection et livraison de repas pour la restauration scolaire
  • Développement d’une démarche territoriale de santé publique
Compétences issues des communautés de communesModifier
  • Réseau d’assistantes maternelles
  • Petite enfance
  • Lutte contre les incendies et organisation des secours
  • Fonctionnement de l’enseignement public écoles primaires et maternelles
  • Gestion des structures à caractère social destinées aux personnes âgées ou handicapées
  • Animations culturelles et sportives
  • Création et fonctionnement d’un réseau de bibliothèques intercommunales
  • Entretien des sentiers ruraux et de grande randonnée
  • Entretien du réseau d’éclairage public
  • Participation aux travaux d’électrification
  • Construction et gestion des bâtiments à usage de services publics
  • Participation à la gestion d’un office de tourisme intercommunal
  • École des sports
  • École de musique
  • Fourrière animale

Régime fiscalModifier

La communauté d'agglomération applique la fiscalité professionnelle unique (FPU).

RéférencesModifier

Voir aussiModifier