Air Astana

compagnie aérienne nationale kazakhstanaise
Air Astana
Logo de cette compagnie

From the Heart of Eurasia

AITAOACIIndicatif d'appel
KCKZRASTANALINE
Repères historiques
Date de création Septembre 2001
Généralités
Basée à Aéroport International d'Almaty
Autres bases Aéroport International de Noursoultan
Programme de fidélité Nomad Club
Taille de la flotte 27
Nombre de destinations 64
Siège social Almaty, Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Société mère

Sovereign Wealth Fund Samruk-Kazyna (51%).

BAE Systems PLC (49%)
Dirigeants

Peter Foster

Nurzhan Baidauletov
Site web www.airastana.com
Données financières
Chiffre d'affaires 932,9 millions de dollars (2014)[1]
Résultat net 97,7 millions de dollars (2014)

Air Astana (code AITA : KC ; code OACI : KZR) est la compagnie aérienne nationale kazakhstanaise. Elle opère principalement à partir des aéroports d'Almaty et de Noursoultan. Elle est détenue par le gouvernement kazakh (51 %) et par BAe Systems (49 %). La compagnie est autorisée à voler dans toute l'Europe.

Airbus A321-271N (P4-KDD) d'Air Astana

HistoireModifier

Conçue à l'origine comme une compagnie aérienne purement domestique, BAE Systems accepte à la mi-2001 de participer au projet de démarrage d'Air Astana à la demande du chef de l'État du Kazakhstan, le président Nursultan Nazarbayev, afin de faciliter un contrat radar aérien qu'elle négociait alors avec le Gouvernement du Kazakhstan . Sir Richard Evans, président de BAE System à l'époque, joue un rôle clé dans l'accord. Cependant, le contrat radar ne s'est jamais concrétisé et les changements ultérieurs de la direction et les examens stratégiques de BAE Systems ont conduit à la fermeture de ses bureaux au Kazakhstan. En outre, malgré le soutien de Nazarbayev et d'un certain nombre de conseillers proches, la start-up, initialement considérée comme une entité étrangère, a été confrontée à l'opposition immédiate de nombreux médias et de l'establishment politique du Kazakhstan.

2002-2005Modifier

Malgré un manque de soutien, la compagnie aérienne décolle. Sous la direction de son premier président opérationnel, l'ancien dirigeant de British Airways Lloyd Paxton, la compagnie loue ses 3 premiers Boeing 737 à l' International Lease Finance Corporation (ILFC) et commence ses activités commerciales le 15 mai 2002. Fin 2003, des Fokker 50 sont loués à Aircraft Finance Trading BV (AFT) et 3 Boeing 757 à Pegasus Leasing Corp. Elle dégage un bénéfice net dès sa première année complète d'exploitation. À la suite de la faillite de l'ancien transporteur national Air Kazakhstan en février 2004, la compagnie est passée rapidement de son réseau domestique à des liaisons internationales clés vers Dubaï, Istanbul, Moscou et Pékin, puis Francfort et Londres.

2005 à aujourd'huiModifier

Les premières difficultés de croissance et les désaccords sur les plans de flotte et la stratégie des hubs entraînent des tensions entre les actionnaires ce qui mène à un changement de direction à l'automne 2005. Peter Foster, est ainsi nommé président de la compagnie aérienne le 1er octobre 2005. Il s'agit d'un ancien dirigeant de Cathay Pacific qui avait dirigé l'équipe de réadaptation de Philippine Airlines en 1999 avant de devenir PDG de Royal Brunei Airlines. Des plans de développement à long terme et des structures de gestion sont établis et sont restés en grande partie inchangés depuis lors. La compagnie aérienne a toujours été rentable et a été classée dans le top 20 des compagnies aériennes les plus rentables en termes de marge nette dans le monde pour les années 2010, 2011 et 2012. Dans un article sur les programmes de compensation de BAE Systems (10/10/13), le Financial Times a déclaré: "La participation de 49% de BAE dans Air Astana est devenue l'un des investissements les plus rentables de la société"[2].

Jusqu'au 8 décembre 2016, Air Astana est la seule compagnie aérienne kazakhe autorisée à voler vers l'Union européenne

 
Livrée "Expo 2017" sur un Embraer 190

Air Astana est le «transporteur aérien officiel de l' EXPO-2017 » [3] et le transporteur officiel et partenaire général de l'Universiade d'hiver 2017, qui s'est déroulée du 29 janvier au 8 février 2017 à Almaty.

À la suite de la restructuration de la flotte et du remplacement de tous les Airbus A320 et Boeing 767, l'âge moyen de la flotte d'Air Astana est passé à 6 ans en 2015. L'entreprise prévoit d'étendre sa flotte à 43 appareils en 2020. En outre, le transporteur prévoit de lancer des vols vers les États-Unis avec l'arrivée du Boeing 787 Dreamliner. Fin 2016, Air Astana est la première compagnie dans les pays post-soviétiques à voler en Airbus A320neo (moteurs Pratt & Whitney PW1000G). En janvier 2018, la société est la première à exploiter l'Airbus A321neo dans les pays post-soviétiques (moteurs Pratt & Whitney PW1000G-JM). En juin 2018, un second Airbus A321neo fait son entrée dans la flotte. En décembre 2018, la compagnie réceptionne un Embraer 190-E2 - devenant ainsi le premier opérateur de ce type d'avion dans la région.

En novembre 2018, la compagnie aérienne annonce son intention de lancer sa propre compagnie aérienne à bas prix, FlyArystan[4] . Celle-ci débute ses opérations le 29 mars 2019, le premier vol ayant lieu le 1er mai 2019.

FlotteModifier

Flotte actuelleModifier

 
Boeing 757-200 d'Air Astana

En , la compagnie compte la flotte suivante :

Flotte d'Air Astana
Appareils En service Commandés Passagers (affaire/économique) Remarques
Airbus A320-200 1 148 (16/132)
Airbus A320neo 6 2 148 (16/132)
Airbus A321 2 179 (28/151)
Airbus A321neo 4 179 (28/151) Version Classique
6 166 (16/150) Version NX ?
Airbus A321neoLR 4 3 166 (16/150)
Boeing 757-200 2 166 (16/150) Stockés
Boeing 767-300 3 223 (30/193)
Boeing 787-8 3 Livraisons prévues à partir de 2023
Embraer 190 4 97 (9/88)
Embraer 190-E2 5 108 (12/96) Destinés à remplacer les Embraer 190, stockés
Total 27 14

Elle a commandé 3 Boeing 787-8 qui doivent remplacer les Boeing 767-300 en 2017,5 Airbus A321LR qui remplaceront à terme les Boeing 757-200, ainsi que 5 nouveaux E190 E2 d'Embraer.

 
Un ancien Fokker 50 d'Air Astana

Ancienne flotteModifier

La compagnie a par le passé exploité les avions suivants ;

Partage de codesModifier

Air Astana et Turkish Airlines ont signé en [5] un accord de partage de codes sur des routes reliant leurs deux pays, en premier lieu Almaty et Istanbul.

Le , Air Astana signe un accord de partage de codes avec Lufthansa[6]

RécompensesModifier

Air Astana est classée depuis 2012 "4 étoiles" par Skytrax [7] et a été élue meilleure compagnie d'Asie centrale et d'Inde[5].

Notes et référencesModifier

  1. « Air Astana célèbre son 13ème anniversaire / Air Journal », sur Air Journal (consulté le ).
  2. « Offset side deals spark calls for transparency », Financial Times (consulté le )
  3. « Astana Expo 2017 has an official air carrier » [archive du ], www.eturbonews.com (consulté le )
  4. « Air Astana to launch low-cost airline », International Flight Network,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Joël Ricci, « Air Astana et Turkish signent un accord de partage de codes », sur Air Journal, (consulté le )
  6. « Air Astana signe avec Lufthansa », Air Journal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en-GB) « A-Z Airline Quality Rating | SKYTRAX », sur SKYTRAX (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :