Abu l-Husayn al-Khayyat

Théologien musulman
Abū l-Ḥusayn al-Khayyāṭ
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
ou vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Œuvres principales
Kitāb al-Intiṣār (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Abu l-Husayn al-Khayyat ou Abû l- Husayn b. 'Uthmân al-Khayyât (en arabe الحسين عبد الرحيم بن محمَّد بن عثمان الخياط) était un juriste et un théologien mutazilite de l'école de Bagdad[1]. Né vers 835[1], il est mort vers 913[2],[1].

Ibn al-Murtada, dans Al-Munyah wa al-amal, le recense parmi les mutazilites de la huitième génération[3].

Il a eu pour maître ʿlsa b. al-Haytham al-Sufi et pour disciple al-Kaʿbi al-Balkhi[4].

Idées principales modifier

À son époque, les discussions théologiques se concentrent sur la relation de Dieu à sa création[4]. Il admet l'idée de causes naturelles. Il défend l'idée originale que le possible, bien que non-existant, est quelque chose (shay'), composé de substance et d'accidents, parmi lesquels il ne lui manque que l'être-créé et le mouvement pour exister pleinement[5].

Dieu ne peut être cause de l'injustice. Al-Khayyat rejette l'idée d'une intercession du Prophète en faveur des pécheurs[5].

L'imamat (califat) est nécessaire, cela est démontré par la Révélation mais aussi, selon al-Khayyat, par la raison[5].

Il pense que les hadiths ahad (isolés) doivent être rejetés comme inauthentiques[5].

Œuvres modifier

Il a écrit le Kitāb al-Intiṣār wa al-radd 'ala ibn al-Rawandi, où il réfute la Faḍīḥat al-Mu‘tazila d'al-Rawandi. Ce livre, édité en 1925, est précieux pour les renseignements qu'il donne sur la doctrine mutazilite, au sujet de laquelle les sources sont rares[2],[6]. C'est ainsi que ʻAbd al-Raḥmān Badawī juge le livre d'Al-Khayyat comme la meilleure source d'information sur le mutazilite Abu al-Hudhail al-Allaf[7].

Références modifier

  1. a b et c (en) J. van Ess, « al-K̲h̲ayyāṭ », dans Encyclopédie de l’Islam, Brill, (lire en ligne)
  2. a et b Mohammad Ali Amir-Moezzi et Sabine Schmidtke, « Rationalisme et théologie dans le monde musulman médiéval », Revue de l’histoire des religions, no 4,‎ , p. 613–638 (ISSN 0035-1423, DOI 10.4000/rhr.7545, lire en ligne, consulté le )
  3. ʻAbd al-Raḥmān Badawī, Histoire de la philosophie en Islam, J. Vrin, (lire en ligne), p. 23
  4. a et b J. van Ess. «AL-KHAYYAT» in The encyclopædia of islam, 1997, vol. IV, p. 1162
  5. a b c et d J. van Ess. «Al-Khayyat» in The encyclopædia of islam, 1997, vol. IV, p. 1163.
  6. Mohyddin Yahiya, La pensée classique arabe. 3, L'aurore du kalâm, Université ouverte de Catalogne, (lire en ligne), p. 11
  7. ʻAbd al-Raḥmān Badawī, Histoire de la philosophie en Islam, J. Vrin, (lire en ligne), p. 62