ASCII Media Works

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création (12 ans)
Dates clés

Fondée par Fusion entre ASCII Corporation et MediaWorks
Fiche d’identité
Forme juridique Kabushiki gaisha
Statut Filiale
Siège social Shinjuku, préfecture de Tokyo (Japon)
Dirigée par Kiyoshi Takano (directeur général)
Spécialités Livres, magazines, mangas, technologies de l'information, jeux vidéo
Langues de publication Japonais
Société mère Kadokawa Corporation
Site web asciimw.kadokawa.co.jp/

ASCII Media Works (アスキー・メディアワークス, Asukī Media Wākusu?), anciennement ASCII Media Works, Inc. (株式会社 アスキー メディア ワークス, Kabushiki kaisha Asukī Media Wākusu?), est une marque de la maison d'édition japonaise Kadokawa Future Publishing depuis le [1]. Elle était une maison d'édition située à Shinjuku créée le , à la suite de la fusion entre ASCII et MediaWorks, où ASCII a été légalement absorbée par MediaWorks[2],[3]. Néanmoins, l'ancien président ASCII, Kiyoshi Takano, devient président d'ASCII Media Works.

L'entreprise se spécialise dans la publication de livres, magazines de divertissement et informatique, manga et jeu vidéo. ASCII Media Works est mieux connue pour ses magazines et de livres sous la marque Dengeki (电撃?, litt. « Choc électrique ») qui inclut les biens connus Dengeki Daioh et Dengeki G's Magazine, et la collection principale de light novel de l'entreprise, Dengeki Bunko.

La plupart des produits sont destinés à la population masculine japonaise, et ces produits sont commercialisés sous la forme d'anime, light novel, manga, maquette en plastique[4] et visual novel. Sont également publiés un certain nombre de produits dédiés à l'informatique et technologies de l'information appliquée à l'entreprise. L'éditeur publie également le mensuel Business ASCII qui est l'une des plus anciennes et le magazine le plus prestigieux de l'industrie informatique. ASCII Media Works a également publié de nombreux magazines destinés à un public féminin, notamment Character Parfait, Dengeki Girl Style et Sylphe. L'entreprise organise des concours annuels pour les soumissions originales de romans et de mangas, tels que le concours du Grand prix du roman Dengeki.

HistoireModifier

 
Frise chronologique de la société.

Les prémisses de l'entrepriseModifier

La première entreprise ASCII Corporation est créée le [5]. Astro Arts Inc. est fondée le [6].

MediaWorks, Inc. est créée le [7] avec le soutien de Shufunotomo. En , le partenariat de Mediaworks avec Shufunotomo prend fin, Kadokawa Shoten est devenu le distributeur des publications de l'entreprise.

Le , les activités liées au divertissement d'ASCII sont transférées à Enterbrain[5].

Une scission d'ASCII s'est déroulée le  : les activités d'édition sont acquises par Astro Arts qui a changé de nom commercial pour ASCII, tandis que la première entreprise ASCII est devenue la société holding MediaLeaves (ja) avec pour filiales Enterbrain et le nouveau ASCII[5].

Le , MediaLeaves est devenue une filiale de Kadokawa Holdings (anciennement Kadokawa Shoten, l'actuel Kadokawa Future Publishing) à la suite d'une offre publique d'achat, ASCII et Enterbrain sont propriétés du groupe Kadokawa[5].

L'entreprise ASCII Media WorksModifier

ASCII Media Works est le résultat d'une fusion entre ASCII et MediaWorks le [3]. La société est une continuation de MediaWorks, mais malgré cela, l'ancien président d'ASCII, Kiyoshi Takano, est devenu le président d'ASCII Media Works. La société est membre du groupe Kadokawa et est ainsi affiliée à Kadokawa Shoten[3],[8]. En outre, le numéro éditeur de l'ISBN pour les publications de la société est devenu « 04 », qui est le même que Kadokawa Shoten. Selon un communiqué de presse officiel de Kadokawa Corporation, la fusion découle d'une croissance régulière de l'utilisation d'Internet et des mobiles dans la société qui a conduit les maisons d'édition à se diversifier afin de répondre aux besoins et aux demandes toujours croissants des consommateurs. En raison des intérêts mutuels de l'entreprise, la fusion a été réalisée afin de créer une entreprise plus forte qui a plus de possibilités de sensibilisation que les deux entreprises n'auraient pu faire par elles-même.

ASCII a apporté son expertise de l'informatique et des technologies de l'information, tandis que MediaWorks a apporté son expertise des médias liés au divertissement, tels que les médias visuels ou imprimés, notamment les anime, les mangas, les light novel, les jeux vidéo ou les magazines couvrant ces produits multimédias[9]. En plus de diversifier l'entreprise issue du regroupement, sa gestion devrait devenir plus efficace, le chiffre d'affaires de base devrait augmenter et l'entreprise pourrait saisir de nouvelles opportunités commerciales à l'avenir[9]. Il avait été envisagé de fusionner Enterbrain avec ASCII et MediaWorks, mais cela a finalement été rejeté[10]. Le , le siège social de l'entreprise qui était à Kanda-Surugadai à Chiyoda (où se situait l'ancien siège de Media Works) est déplacé dans le quartier de Nishi Shinjuku dans l'arrondissement de Shinjuku à Tokyo.

Mahō no island (ja) est devenue une filiale d'ASCII Media Works le avec l'acquisition de 70% de ses actions ; elles fusionnent le [11].

En , la division des jeux vidéo d'ASCII Media Works a été fusionnée dans Kadokawa Games avec les divisions des jeux vidéo de Kadokawa Shoten et Enterbrain[12].

Le , la division des médias de recherche s'est séparée de la société en tant que Kadokawa ASCII Research Laboratories, Inc., une nouvelle entreprise établie sous l'égide de Kadokawa Group Holdings[13].

La marque ASCII Media WorksModifier

ASCII Media Works a cessé d'être une kabushiki gaisha le lorsque huit autres sociétés et elle ont fusionné avec Kadokawa Corporation pour devenir des brand companies (en français : « entreprises de marque »)[1].

Le , le département de livres haut de gamme de la marque ASCII, qui a publié des livres sur les technologies de l'information, est transféré à Dwango auquel il a été annoncé que Kadokawa et Dwango lance ensemble une nouvelle collection sous le nom de ASCII Dwango (アスキードワンゴ?)[14].

À la suite du ralentissement du marché de l'édition plus rapide que prévu, Kadokawa Corporation a restructuré ses Brand companies internes en , celles-ci ont été supprimées[15],[16].

En , le département ASCII Media Works au sein de Kadokawa est supprimé, les activités ASCII qui lui étaient rattachées sont transférées à Kadokawa ASCII Research Laboratories, Inc.[13]. Les activités Mediaworks ont été transférées à la fois au département des mangas et personnages et à celui des œuvres littéraires, le service éditorial Dengeki Mediaworks est ainsi créé au sein du département des œuvres littéraires.

Le , l'édition de magazines de jeux vidéo est transférée à Kadokawa Game Linkage (ja) (ex-Gz Brain)[17],[18].

PublicationsModifier

Magazines publiésModifier

ASCII Media Works publie des magazines sous la marque de publication Dengeki qui présentent des jeux vidéo, des anime, des mangas, des passions et des intérêts spéciaux[10] ; ces magazines avaient déjà été publiés par MediaWorks avant la fusion. Les magazines sur les technologies de l'information précédemment publiés par ASCII, comme Weekly ASCII, sont maintenant publiés par ASCII Media Works.

CollectionsModifier

Light novelModifier

Il s'agit d'une collection de light novel destinée à un public masculin créée en . Les éditeurs en charge de cette collection ont la réputation d'accueillir de nouveaux auteurs, et organisent un concours annuel, le Grand prix du roman Dengeki, pour découvrir de nouveaux talents. Le huitième volume de L'Odyssée de Kino, initialement publié en , était le 1000e roman publié sous Dengeki Bunko.
Mis à part la collection principale Dengeki Bunko, il y a la sous-collection Dengeki Game Bunko (ja) (電撃ゲーム文庫, Dengeki Gēmu Bunko?) créée en quand il était à l'origine lié aux jeux de rôle sur table. Elle a cessé de produire en , mais a ensuite été relancée en en tant qu'éditeur de jeux vidéo et de light novel. La collection a succédé à son prédécesseur Dengeki G's Bunko (ja).
  • B-Prince Bunko (B-PRINCE文庫?)
Il s'agit d'une collection de light novel yaoi créée en [19]. La collection a organisé un concours en pour donner aux auteurs amateurs une chance de faire leurs débuts professionnels[20].
  • Jewel Books (ジュエルブックス, Juerubukkusu?)
Il s'agit d'une collection de light novel qui s'adresse aux femmes adultes et contient des dessins d'adultes. La collection a débuté le avec la sortie de deux volumes de light novel.

MangasModifier

Il s'agit d'une collection de mangas destinée à un public masculin. Une grande partie des mangas publiés dans le Dengeki Comics a été initialement publiée dans le magazine Dengeki Daioh.
Mis à part la collection principale Dengeki Comics, il y a la collection connexe Dengeki Comics EX (電撃コミックスEX?) qui publie un nombre moindre de volumes de mangas, dont la majorité sont des yonkoma. Il y a aussi le Dengeki Comics NEXT (電撃コミックスNEXT?) depuis , qui est utilisé pour les nouvelles séries.
  • Sylph Comics (シルフコミックス, Shirufu Komikkusu?)
Il s'agit d'une collection de mangas destinée à un public féminin. Les mangas qui sont publiés dans cette collection ont été initialement sérialisés dans le magazine Sylph. Les premiers volumes reliés ont été publiés dans cette collection à partir du .

RomansModifier

  • Mahō no island Bunko (魔法のiらんど文庫, Mahō no i-rando bunko?)
Il s'agit d'une collection créée le , qui publie de nouvelles œuvres sur le service pour téléphones portables Mahō no island (ja) exploité par la société du même nom, qui est une filiale de ASCII Media Works. Mahō no island Bunko publie des romans généraux.
Il s'agit d'une collection de romans destinés au grand public lancée le . Les lauréats du Prix Media Works Bunko du Grand prix du roman Dengeki sont publiés avec cette collection.

Jeux vidéoModifier

ASCII Media Works a été dans le développement et la production de jeux vidéo qui sont des adaptations de séries que la société publie. Ces jeux sont généralement des visual novel, un genre de jeu d'aventure, mais certains ont également été des romans sonores, qui ont moins d'attributs d'un jeu d'aventure qu'un visual novel normal. Les jeux vidéo produits sont portés sur PlayStation 2 ou Nintendo DS. Comme ASCII Media Works est une continuation de MediaWorks, la société inclut les jeux vidéo précédemment produits avant la fusion avec ASCII sur leur site officiel pour leurs jeux vidéo[21]. Les jeux vidéo produits sont organisés en catégories pour les jeux de fabrication similaire. Mis à part la catégorie principale de visual novel et romans sonores produits, trois jeux ont été réédités dans la série Dengeki SP à des prix réduits par rapport à leur version originale ; SP signifie « prix spécial » en anglais : special price. DS Dengeki Bunko est la collection d'une autre catégorie de jeux produits exclusivement pour la Nintendo DS, et qui sont des jeux basés sur des light novel publiés sous Dengeki Bunko. Cinq jeux ont été produits dans cette collection, et les deux jeux de la série basés sur Iriya no sora, UFO no natsu ont été réédités en un. La société répertorie les titres qui ont été les plus populaires parmi les jeux qu'ils ont produits[21].

Notes et référencesModifier

(en)/(ja) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « ASCII Media Works » (voir la liste des auteurs) et en japonais « アスキー・メディアワークス » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) Egan Loo, « Kadokawa to Merge 9 Subsidiaries Into 1 Company : Includes Kadokawa Shoten, ASCII Media Works, Media Factory, Enterbrain, Fujimi Shobo », sur Anime News Network, (consulté le 24 avril 2020)
  2. (ja) Niimura Hiroshi, « 角川グループホールディングス、子会社のメディアワークスとアスキーを合併 », CNET Japan,‎ (consulté le 16 janvier 2010)
  3. a b et c (ja) Kawamura Hironari, « 角川HD:「アスキー・メディアワークス」4月1日発足へ 合併を正式承認 », sur Mainichi Shimbun,‎ (consulté le 16 janvier 2010)
  4. (en) Bill Gill, Pojo's Unofficial Total Gundam Wing, Triumph Books, , 122 p. (ISBN 1-57243-417-1)
  5. a b c et d (ja) « 会社情報 | 沿革 » (version du 29 mai 2007 sur l'Internet Archive), sur ASCII, (consulté le 24 avril 2020)
  6. (ja) « 会社情報 | 会社概要 » (version du 14 juin 2007 sur l'Internet Archive), sur ASCII, (consulté le 24 avril 2020)
  7. (ja) « 会社案内 » (version du 10 mai 2007 sur l'Internet Archive), sur MediaWorks, (consulté le 24 avril 2020)
  8. (en) Who Owns Whom, vol. 3, Dun & Bradstreet, , 866 p. (ISBN 1-86071-616-4, lire en ligne)
  9. a et b (ja) « 子会社の合併に関するお知らせ » [PDF], sur ir.kadokawa.co.jp,‎ (consulté le 24 avril 2020)
  10. a et b (en) Egan Loo, « Kadokawa Group to Merge ASCII, MediaWorks Subsidiaries : ASCII prints IT titles; MediaWorks prints game, manga, hobby titles », sur Anime News Network, (consulté le 24 avril 2020)
  11. (ja) « グループ企業再編による映像・雑誌・デジタル事業の強化について » [PDF], sur ir.kadokawa.co.jp,‎ (consulté le 24 avril 2020)
  12. (ja) « 角川ゲームス、ニンテンドー3DS™参入と 2011 年 4 月からの新体制を発表Wii®、ニンテンドー3DS™向け新作ゲーム『天空の機士ロデア』制作発表 » [PDF], sur ir.kadokawa.co.jp,‎ (consulté le 24 avril 2020)
  13. a et b (ja) « KADOKAWA アスキー事業の移管について », sur prtimes.jp,‎ (consulté le 24 avril 2020)
  14. (ja) « ドワンゴ、IT技術書出版新ブランド「アスキードワンゴ」を設立 », sur Weekly ASCII,‎ (consulté le 24 avril 2020)
  15. (ja) « KADOKAWA社内カンパニー制廃止 「角川書店」「富士見書房」、組織名から消える », sur itmedia.co.jp,‎ (consulté le 24 avril 2020)
  16. (en) Rafael Antonio Pineda, « Kadokawa Corporation to Restructure, Dissolve Brand Companies : Famitsu Magazine will move to Kadokawa's parent company », sur Anime News Network, (consulté le 24 avril 2020)
  17. (ja) « 株式会社 Gz ブレイン商号変更と、同社への株式会社 KADOKAWA 「電撃ゲームメディア」事業移管に関するお知らせ » [PDF], sur mediaguide.kadokawa.co.jp,‎ (consulté le 24 avril 2020)
  18. (ja) « 社名変更のお知らせ » [PDF], sur Kadokawa Game Linkage,‎ (consulté le 24 avril 2020)
  19. (ja) « B-PRINCE文庫ビープリンスオフィシャルサイト » (version du 3 décembre 2009 sur l'Internet Archive), sur b-prince.com (consulté le 24 avril 2020)
  20. (ja) « B-PRINCE文庫新人大賞新設 » (version du 4 décembre 2009 sur l'Internet Archive), sur b-prince.com (consulté le 24 avril 2020)
  21. a et b (ja) « d-game 電撃のゲームソフトポータル », sur d-game.dengeki.com (consulté le 24 avril 2020)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :