Ouvrir le menu principal

1759 en philosophie

Chronologies
Années :
1756 1757 1758  1759  1760 1761 1762
Décennies :
1720 1730 1740  1750  1760 1770 1780
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain


L’année 1759 a été marquée, en philosophie, par les événements suivants :

ÉvénementsModifier

PublicationsModifier

  • David Hume : A Dissertation of the passions
    Amsterdam, Schneider, 1759 - tr.fr. Dissertation sur les passions

NaissancesModifier

  • à Spitalfields, un quartier du Grand Londres : Mary Wollstonecraft ('wʊlstənkrɑːft), morte le à Londres, est une maîtresse d'école, femme de lettres, philosophe et féministe anglaise.
  •  : Thomas Cooper (décédé le ) était un philosophe politique, un adepte du courant matérialiste et un professeur américain. Bien qu'il ne soit pas très connu au XXIe siècle, ses idées pesèrent dans la vie politique de l'époque. Plusieurs critiques du courant matérialiste se sont penchés sur ses écrits au XVIIIe siècle, et le prirent à partie bien plus qu'à l'encontre du célèbre Joseph Priestley.

DécèsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier