Ouvrir le menu principal

Étoile noire (hockey sur glace)

club français de hockey sur glace
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Étoile noire.
Étoile noire
Description de l'image Étoile Noire de Strasbourg logo.gif.
Fondation 1er janvier 2000
Siège Strasbourg (France)
Patinoire (aréna) Iceberg
(1 200 places assises, 2 400 maximum)
Couleurs jaune, noir et blanc
                 
Ligue Ligue Magnus
Capitaine Michal Duras
Capitaines adjoints Julien Burgert
Radek Deyl
Entraîneur-chef Daniel Bourdages
Président Jean-Paul Hohnadel
Équipe(s) affiliée(s) CSGSA (Division 2)
Site web etoile-noire.fr
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de hockey sur glace 2018-2019
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la saison dernière, voir :
Championnat de France de hockey sur glace 2017-2018

L’Étoile noire est un club français de hockey sur glace basé à Strasbourg évoluant en Ligue Magnus depuis la saison 2006-2007. Le club accède à l’élite française en remportant le titre de champion de France de Division 1 en avril 2006.

Sa patinoire est la patinoire de l’Iceberg située dans le quartier de Cronenbourg.

Sommaire

HistoriqueModifier

 
Ancien logo

L'Étoile noire est un club de hockey sur glace fondée le 1er janvier 2000 en tant qu'association de droit local alsacien-mosellan pour apporter les structures nécessaires au développement du hockey élite à Strasbourg[1]. En 2016, le statut de l'équipe change et elle devient une société par actions simplifiée[2]. Bien qu’indépendante du Club des sports sur glace Strasbourg-Alsace (CSGSA), elle conserve son affiliation à ce dernier.

Depuis 2005, l'Étoile noire dispute ses matches à domicile à la patinoire de l'Iceberg dans le quartier de Cronenbourg à Strasbourg. Auparavant, elle était basée à l'ancienne patinoire du Wacken.

Résultats sportifsModifier

PalmarèsModifier

Bilan sportifModifier

Après plusieurs années dans l'anti-chambre de l'élite du hockey français, l'obtention, au terme de la saison 2005-2006, du titre de champion de France Division 1 permet à l'Étoile noire d'intégrer la ligue Magnus.

Le meilleur résultat de l'équipe est un titre de vice-champion de France acquis lors de la saison 2010-2011.

Bilan saison par saison de l'Étoile noire de Strasbourg
Saison Championnat Saison régulière Séries éliminatoires Coupe de France Coupe de la Ligue
1999-2000 Division 1 7e 1er de la poule de maintien
2000-2001 Division 1 5e 1er de la poule de maintien
2001-2002 Division 1 6e 1/4 de finale 1/4 de finale
2002-2003 Division 1 1er Demi-finale (4e) 1/8e de finale
2003-2004 Division 1 1er Finale
2004-2005 Division 1 4e Demi-finale
2005-2006 Division 1 1er Champion
2006-2007 Ligue Magnus 12e Tour préliminaire 1/16e de finale 1/4 de finale
2007-2008 Ligue Magnus 12e Tour préliminaire 1/16e de finale 1/8e de finale
2008-2009 Ligue Magnus 7e 1/4 de finale 1/16e de finale 3e de la poule B
2009-2010 Ligue Magnus 7e 1/4 de finale Demi-finale 1/4 de finale
2010-2011 Ligue Magnus 11e Finale Demi-finale 1/4 de finale
2011-2012 Ligue Magnus 9e Tour préliminaire Demi-finale 4e de la poule B
2012-2013 Ligue Magnus 11e 1/4 de finale 1/8e de finale 3e de la poule B
2013-2014 Ligue Magnus 10e Tour préliminaire Demi-finale 1/4 de finale
2014-2015 Ligue Magnus 9e Tour préliminaire 1/8e de finale 4e de la poule B
2015-2016 Ligue Magnus 8e 1/4 de finale 1/4 de finale 1/4 de finale
2016-2017 Ligue Magnus 9e 1er de la poule de maintien 1/8e de finale Plus organisé
2017-2018 Ligue Magnus 12e 4e de la poule de maintien
Relégué en D1
1/16e de finale
2018-2019 Ligue Magnus[7] 12e 4e de la poule de maintien
Relégué en D1
Demi-finale

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Championnat de FranceModifier

Les tableaux ci-après indiquent les résultats détaillés pour chaque saison (régulière et play-offs).

Statistiques par saison en Division 1[8]
Saison PJ  V   D   N  % V Séries éliminatoires
1999-2000[8] 26 13 13 0 50 7e de la poule Nord (14 matches en saison régulière)
1er de la poule de maintien (12 matches)
2000-2001[9] 28 19 5 4 67,9 5e de la poule Nord (14 matches en saison régulière)
1er de la poule de maintien (14 matches)
2001-2002[10] 31 14 11 6 45,2 6e de la saison régulière (26 matches)
  Remparts de Tours 3-2 (quart de finale)
2002-2003[11] 28 20 5 3 71,4 1er de la poule Nord (14 matches en raison régulière)
4e de la poule finale (14 matches)
2003-2004[12] 30 22 7 1 73,3 1er de la poule Nord (14 matches en raison régulière)
2e de la poule finale (14 matches)
  Corsaires de Dunkerque 1-1 (barrage de promotion)
2004-2005[13] 28 21 4 3 75 1er de la poule Nord (14 matches en raison régulière)
4e de la poule finale (14 matches)
2005-2006[14] 28 23 3 2 82,1 1er de la poule Sud (14 matches en raison régulière)
1er de la poule finale (14 matches)
Promu en Ligue Magnus
Totaux Division 1 199 132 48 19 66,3
Statistiques par saison en Ligue Magnus
Saison PJ  V   D   N  % V Séries éliminatoires
2006-2007[15] 26 8 17 1 30,8   Ducs d'Angers 2-0 (tour préliminaire)
2007-2008[16] 26 8 18 0 30,8   Pingouins de Morzine 2-0 (tour préliminaire)
2008-2009[17] 26 14 12 0 53,8   Diables noirs de Tours 2-0 (tour préliminaire)
  Brûleurs de loups de Grenoble 3-1 (quart de finale)
2009-2010[18] 26 13 13 0 50,0   Ours de Villard-de-Lans 2-0 (tour préliminaire)
  Diables rouges de Briançon 3-1 (quart de finale)
2010-2011[19] 26 9 17 0 34,6   Dauphins d’Épinal 2-1 (tour préliminaire)
  Rapaces de Gap 3-2 (quart de finale)
  Ducs d'Angers 3-1 (demi-finale)
  Dragons de Rouen 3-0 (finale)
2011-2012[20] 26 14 12 0 53,8   Gothiques d'Amiens 3-2 (tour préliminaire)
2012-2013[21] 26 10 16 0 38,5   Gothiques d'Amiens 3-2 (tour préliminaire)
  Diables rouges de Briançon 3-1 (quart de finale)
2013-2014[22] 26 8 18 0 30,7   Ours de Villard-de-Lans 3-1 (tour préliminaire)
2014-2015[23] 26 11 15 0 42,3   Gamyo Épinal 3-2 (tour préliminaire)
2015-2016[24] 26 13 13 0 50,0   Rapaces de Gap 4-1 (quart de finale)
2016-2017[25] 44 15 29 0 34,1 Poule de maintien (6 matches)
2017-2018[26] 44 4 40 0 9,1 Poule de maintien (6 matches)
2018-2019[27] 44 10 34 0 22,7 Poule de maintien (6 matches)
Totaux Saison régulière 388 136 254 1 35,1
Totaux Séries éliminatoires 77 33 44 0 42,8
Totaux Ligue Magnus 471 170 308 1 36,1

Coupe de FranceModifier


  Pour un article plus général, voir Coupe de France de hockey sur glace.
Statistiques par saison en Coupe de France
Saison PJ  V   D  % V Détails
2001-2002 4 3 1 75,0   Corsaires de Dunkerque 4-3 (seizième de finale)
  Flammes bleues de Reims 3-1 (huitième de finale)
  Séquanes de Besançon 6-0 (quart de finale)
2002-2003 2 1 1 50,0   Séquanes de Besançon 3-2 (seizième de finale)
  Gothiques d'Amiens 3-2 (huitième de finale)
2006-2007[28] 1 0 1 0   Dauphins d’Épinal 6-4 (seizième de finale)
2007-2008[29] 4 3 1 75,0   Jets de Viry-Essonne 3-1 (seizième de finale)
  Dauphins d’Épinal 7-4 (huitième de finale)
  Diables rouges de Briançon 3-2 (quart de finale)
  Dragons de Rouen 6-3 (demi-finale)
2008-2009[30] 1 0 1 0   Dauphins d’Épinal 3-2 (seizième de finale)
2009-2010[31] 4 3 1 75,0   Dauphins d’Épinal 3-2 (seizième de finale)
  Ducs de Dijon 3-2 (huitième de finale)
  Castors d'Avignon 5-3 (quart de finale)
  Diables rouges de Briançon 5-2 (demi-finale)
2010-2011[32] 4 3 1 75,0   Phénix de Reims 10-1 (seizième de finale)
  Chamois de Chamonix 4-3 (huitième de finale)
  Ours de Villard-de-Lans 6-2 (quart de finale)
  Dragons de Rouen 3-2 (demi-finale)
2011-2012[33] 4 3 1 75,0   Dauphins d’Épinal 2-1 (seizième de finale)
  Pingouins de Morzine 5-1 (huitième de finale)
  Vipers de Montpellier 3-0 (quart de finale)
  Dragons de Rouen 4-1 (demi-finale)
2012-2013[34] 2 1 1 50,0   Bisons de Neuilly-sur-Marne 8-5 (seizième de finale)
  Ours de Villard-de-Lans 4-1 (huitième de finale)
2013-2014[35] 4 3 1 75,0   Lions de Compiègne 11-1 (seizième de finale)
  Ducs de Dijon 4-3 (huitième de finale)
  Rapaces de Gap 4-1 (quart de finale)
  Ducs d'Angers 4-2 (demi-finale)
2014-2015[36] 2 1 1 50,0   Peaux-Rouges d'Évry 11-1 (seizième de finale)
  Gothiques d'Amiens 3-2 (huitième de finale)
2015-2016[37] 3 2 1 66,7   Scorpions de Mulhouse 3-2 (seizième de finale)
  Lions de Lyon 4-2 (huitième de finale)
  Brûleurs de loups de Grenoble 4-2 (quart de finale)
2016-2017 2 1 1 50,0   Gamyo Épinal 5-4 (seizième de finale)
  Scorpions de Mulhouse 3-1 (huitième de finale)
2017-2018 1 0 1 0   Gamyo Épinal 5-4 (seizième de finale)
2018-2019 4 3 1 75,0

  Épinal Hockey Club 3-2 (seizième de finale)
  Jokers de Cergy-Pontoise 3-2 (huitième de finale)
  Corsaires de Dunkerque 5-3 (quart de finale)
  Gothiques d'Amiens 1-4 (demi-finale)

Totaux Coupe de France 42 27 15 64,3

Coupe de la LigueModifier


  Pour un article plus général, voir Coupe de la Ligue de hockey sur glace.
Statistiques par saison en Coupe de la Ligue
Saison PJ  V   D  % V Détails
2006-2007[38] 2 0 2 0   Dragons de Rouen 6-4 et 3-2 (quart de finale)
2007-2008[39] 2 0 2 0   Gothiques d'Amiens 5-4 et 2-1 (huitième de finale)
2008-2009[40] 6 2 4 33,3 4e de la Poule B. Non qualifié pour les quarts de finale
2009-2010[41],[42] 8 3 5 37,5 2e de la Poule B.
  Ducs d'Angers 5-0 et 6-4 (quart de finale)
2010-2011[43],[44] 8 5 3 62,5 1er de la Poule B.
  Ducs d'Angers 5-1 et 4-1 (quart de finale)
2011-2012[45] 6 1 5 16,7 4e de la Poule B. Non qualifié pour les quarts de finale
2012-2013[46] 6 2 4 33,3 3e de la Poule B. Non qualifié pour les quarts de finale
2013-2014[47],[48] 8 4 4 50,0 2e de la Poule B.
  Ducs d'Angers 5-3 et 5-4 (quart de finale)
2014-2015[49] 6 0 6 0 4e de la Poule B. Non qualifié pour les quarts de finale
2015-2016[50],[51] 8 4 4 50,0 2e de la Poule B.
  Boxers de Bordeaux 2-3 et 8-0 (quart de finale)
Totaux 60 21 39 35,0

Nota : à l'issue de la saison 2015-2016, la coupe de la Ligue n'est plus disputée en raison du changement de format de la Ligue Magnus.

JoueursModifier

Voir la catégorie : Joueur de l'Étoile noire.

EffectifModifier

Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif 2018-2019[52]
No NomNat. PositionArrivée
+053, Hiadlovský , TomášTomáš Hiadlovský   G 2018 - Dukla Trenčín
+001, Vazzaz , AdrienAdrien Vazzaz   G 2017 - Ducs de Dijon
+082, Morillon , ColinColin Morillon   D Formé au club
+085, Deplanque , MaximeMaxime Deplanque   D Formé au club
+052, Chausserie-Laprée, AurélienAurélien Chausserie-Laprée   D Formé au club
+089, Deyl , RadekRadek Deyl A   D 2018 - HC Gherdeina
+017, Logar , MihaMiha Logar   D 2018 - HDD Jesenice
+042, Prier , ScottScott Prier   D 2018 - Diables rouges de Briançon
+096, Důras , MichalMichal Důras C   A 2017 - HC Dukla Jihlava
+045, Burgert , JulienJulien Burgert A   A Formé au club
+027, Chapuis , RomainRomain Chapuis   A 2017 - Gamyo Épinal
+020, Rousseau , SamuelSamuel Rousseau   A Formé au club
+014, Chabert , LoÏcLoÏc Chabert   A 2018 - Bisons de Neuilly-sur-Marne
+018, Denomme , DylanDylan Denomme   A 2018 - Mayhem de Macon
+009, Fritz-Dreyssé , DavidDavid Fritz-Dreyssé   A 2018 - Dragons de Rouen
+066, Fujerik , DominikDominik Fujerik   A 2018 - Pionniers de Chamonix Mont-Blanc
+013, Goncalves , AnthonyAnthony Goncalves   A 2018 - Pionniers de Chamonix Mont-Blanc
+021, Havlíček , OndřejOndřej Havlíček   A 2018 - HC Litvínov
+007, Potvin , DanyDany Potvin   A 2018 - Éperviers de Sorel
+012, Sarlin , HugoHugo Sarlin   A 2018 - Ducs d'Angers
+092, Zion , MitchMitch Zion   A 2018 - Diables rouges de Briançon
+034, Zadražil , VojtěchVojtěch Zadražil   D 2018 - Aigles de Nice

CapitainesModifier

  • Stéphane Hohnadel (2001 à 2003 puis 2005 à 2007)
  • Olivier Escuder (2003 à 2005)
  • Tommy Flinck (2008)
  • Maxime Catelin (2009)
  • Élie Marcos (2010-2017)
  • Julien Burgert (2017-2018)
  • Michal Důras (depuis 2018)

Groupe de supportersModifier

Un groupe de supporters de l’Étoile noire de Strasbourg porte le nom suivant : « Les Centaures ».

RéférencesModifier

  1. « Association étoile noire », sur www.societe.com (consulté le 30 janvier 2016)
  2. « Étoile noire », sur www.societe.com (consulté le 23 avril 2016).
  3. « Fin de l’aventure pour les Gamyo », sur vosgesmatin.fr, (consulté le 8 juin 2018)
  4. « Ligue Magnus : Épinal en liquidation judiciaire », sur lequipe.fr, (consulté le 8 juin 2018)
  5. « Communiqué FFHG. Situation SASP Gamyo Épinal », sur hockeyfrance.com, (consulté le 8 juin 2018)
  6. « En route pour une 13ème saison au plus haut niveau », sur etoile-noire.fr, (consulté le 8 juin 2018)
  7. En raison de la liquidation judiciaire du Gamyo Épinal[3],[4], la FFHG a proposé la place laissée vacante à l'équipe de Strasbourg[5], qui l'a acceptée[6].
  8. a et b « Championnat de France 1999/2000 : Nationale 1 », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  9. « Championnat de France 2000/01 : Division 1 », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  10. « Championnat de France 2001/02 : Division 1 », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  11. « Championnat de France 2002/03 : Division 1 », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  12. « Championnat de France 2003/04 : Division 1 », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  13. « Championnat de France 2004/05 : Division 1 », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  14. « Championnat de France 2005/06 : Division 1 », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  15. « Championnat de France 2006/07 : Ligue Magnus », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  16. « Championnat de France 2007/08 : Ligue Magnus », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  17. « Championnat de France 2008/09 : Ligue Magnus », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  18. « Championnat de France 2009/10 : Ligue Magnus », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  19. « Championnat de France 2010/11 : Ligue Magnus », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  20. « Championnat de France 2011/12 : Ligue Magnus », sur passionhockey.com (consulté le 25 août 2015)
  21. « Statistiques Strasbourg Ligue Magnus 12/13 », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 25 août 2015)
  22. « Statistiques Strasbourg Ligue Magnus 13/14 », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 25 août 2015)
  23. « Statistiques Strasbourg Ligue Magnus 14/15 », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 25 août 2015)
  24. « Statistiques Strasbourg Ligue Magnus 15/16 », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 19 juin 2016)
  25. « Statistiques Strasbourg SLM 16/17 », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 24 février 2017)
  26. « Statistiques Strasbourg SLM 17/18 », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com (consulté le 8 mars 2018)
  27. « Statistiques Strasbourg SLM 18/19 », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com (consulté le 28 avril 2019)
  28. « Coupe de France 2006-2007 », sur hockeyfrance.com (consulté le 21 juin 2016)
  29. « Coupe de France 2007-2008 », sur hockeyfrance.com (consulté le 21 juin 2016)
  30. « Coupe de France 2008-2009 », sur hockeyfrance.com (consulté le 21 juin 2016)
  31. « Coupe de France 2009-2010 », sur hockeyfrance.com (consulté le 21 juin 2016)
  32. « Coupe de France 2010-2011 », sur hockeyfrance.com (consulté le 21 juin 2016)
  33. « Coupe de France 2011-2012 », sur hockeyfrance.com (consulté le 20 juin 2016)
  34. « Coupe de France 2012-2013 », sur hockeyfrance.com (consulté le 20 juin 2016)
  35. « Coupe de France 2013-2014 », sur hockeyfrance.com (consulté le 20 juin 2016)
  36. « Coupe de France 2014-2015 », sur hockeyfrance.com (consulté le 20 juin 2016)
  37. « Coupe de France 2015-2016 », sur hockeyfrance.com (consulté le 20 juin 2016)
  38. « Coupe de la Ligue 2006-2007 », sur liguemagnus.com (consulté le 23 juin 2016)
  39. « Coupe de la Ligue 2007-2008 », sur liguemagnus.com (consulté le 23 juin 2016)
  40. « Coupe de la Ligue 2008-2009 Groupe B », sur liguemagnus.com (consulté le 23 juin 2016)
  41. « Coupe de la Ligue 2009-2010 Groupe B », sur liguemagnus.com (consulté le 23 juin 2016)
  42. « Coupe de la Ligue 2009-2010 Phase 2 », sur liguemagnus.com (consulté le 23 juin 2016)
  43. « Coupe de la Ligue 2010-2011 Groupe B », sur liguemagnus.com (consulté le 23 juin 2016)
  44. « Coupe de la Ligue 2010-2011 Phase 2 », sur liguemagnus.com (consulté le 23 juin 2016)
  45. « Coupe de la Ligue 2011-2012 Groupe B », sur liguemagnus.com (consulté le 23 juin 2016)
  46. « Coupe de la Ligue 2012-2013 Groupe B », sur liguemagnus.com (consulté le 23 juin 2016)
  47. « Coupe de la Ligue 14 Strasbourg », sur coupedelaligue.stats.pointstreak.com (consulté le 23 juin 2016)
  48. « Coupe de la Ligue 13-14 Playoffs Strasbourg », sur coupedelaligue.stats.pointstreak.com (consulté le 23 juin 2016)
  49. « Coupe de la Ligue 15 Strasbourg », sur coupedelaligue.stats.pointstreak.com (consulté le 23 juin 2016)
  50. « Coupe de la Ligue 16 Strasbourg », sur coupedelaligue.stats.pointstreak.com (consulté le 23 juin 2016)
  51. « Coupe de la Ligue 15-16 PLayoffs Strasbourg », sur coupedelaligue.stats.pointstreak.com (consulté le 23 juin 2016)
  52. « Effectif 2018-2019 », sur etoile-noire.fr (consulté le 12 septembre 2018)

Liens externesModifier

NavigationModifier