Ouvrir le menu principal

Ours de Villard-de-Lans

club français de hockey sur glace
Ours de Villard-de-Lans
Description de l'image Ours de Villard 2016.png.
Fondation 1931
Siège Blason Villard de Lans.svg Villard-de-Lans
Flag of France.svg France
Patinoire (aréna) Patinoire André Ravix
Couleurs Bleu marine et jaune orangé
Ligue Division 2
Capitaine Drapeau : France Robin Drogue
Entraîneur-chef Drapeau : France Pierre-Antoine Simonneau
Propriétaire Drapeau : France Frédéric Bertrand
Site web Les Ours de Villard

Les Ours de Villard-de-Lans sont un club français de hockey sur glace évoluant en Division 2 suite à une rétrogradation administrative en 2013.

Le club est 5 fois vice-champion de France en 1962, 1967, 1968, 1975 et 1978, et a remporté deux fois la Coupe de France en 1977 et en 2003.

Les Ours sont entraînés par Pierre-Antoine Simonneau et présidés par Frédéric Bertrand.

HistoriqueModifier

Le club est fondé en 1931[1], par Gabriel et Ernest Guigon[2]. Il commence à participer au championnat de France en 1935[3], où il est évolue de façon sporadique en 2e série jusqu'à la seconde guerre mondiale.

À partir de 1948-1949, la 1re série qui se limitait jusqu'à présent à un duel entre un club parisien et le Chamonix Hockey Club, s'ouvre à de nouveaux clubs dont Villard-de-Lans. Le club fait bonne figure et finit régulièrement à la 3e place nationale, mais il n'arrive jamais à contester la suprématie de Chamonix dans les Alpes et au niveau national. En 1962, le club finit ainsi vice-champion, grâce au forfait des chamoniards[4]. La même année, la piste naturelle du club est transformée en piste artificielle[2].

Le , en raison d'un manque de joueurs, les clubs de Grenoble et de Villard-de-Lans s'associent pour créer le Grenoble-Villard Hockey-club et une équipe surnommée les « Ours dauphinois ». Le GVHC finit le championnat 1966-1967 à la deuxième place derrière l'éternel champion de France, Chamonix et juste devant l'A.C.B.B. grâce au goal-average direct[5]. L'année suivante, l'association obtient le même résultat.

En 1968, le C.S. Villard-de-Lans repart de son côté, en mettant alors fin au Grenoble-Villard Hockey Club[6]. C'est également l'année des Jeux olympiques de Grenoble, qui provoque la multiplication des créations de patinoires et de clubs de hockey en France[7].

Dans les années 1970, l'augmentation du nombre de clubs et de joueurs rend le championnat plus compétitif. La suprématie chamoniarde commence à être contestée, en premier lieu dans les Alpes. Saint-Gervais et Gap remportent le titre suprême, mais Villard-de-Lans se contente de la seconde place 1975 et 1978. Ils remportent tout de même un titre nationale avec la Coupe de France 1977.

En 1989-1990, les ours décident d'arrêter leur aventure professionnelle et de se consacrer à la formation[8]. L'année suivante, ils sont donc engagés en Division 1[8] et échappent d'une place à la relégation au 3e niveau[9].

Les Ours remontent cependant en élite dès 1992-1993, en raison des nombreux dépôts de bilan[10], mais cela ne dure qu'une saison.

En 2000-2001, Villard-de-Lans est champion de division 1, mais refuse la montée, l'élite étant moribonde et considérée comme moins intéressante[11]. Le club se succède à lui-même la saison suivante et revient finalement en élite en 2002-2003, quand l'élite est élargie à 16 clubs[12]. Par la suite les ours se maintiennent dans l'élite.

En 2004-2005, à la suite d'une saison compliquée, Dennis Murphy l'entraineur démissionne, il est remplacé par Stéphane Barin. Ce dernier est entraineur-joueur lors des premières saisons.

En 2005-2006, et après un début de saison prometteur, Villard chute au premier tour des play-offs contre la modeste équipe du Mont-blanc. La saison suivante est inverse. Les Ours démarrent leur championnat de manière désastreuse (7 défaites en 7 matchs). En coupe de France les joueurs du Vercors éliminent à l'extérieur leur voisins grenoblois. La fin de saison confirme le redressement du club, les Ours battent le Mont-blanc en play-offs, avant de chuter contre le leader morzinois en quarts de finale. Après cela les saisons se ressemblent, Villard effectue des saisons moyennes sans passer le premier tour des play-offs.

En 2007-2008, les Ours connaissent une saison moyenne. Ils finissent 10e de la saison régulière et sont éliminés au premier tour des play-offs par Tours. La saison suivante est égale à la précédente. Les Villardiens terminent 9e du classement et sont battus par Morzine au terme d'une série de matchs accrochés. Cette saison est tout de même marquée par un double exploit contre Rouen champion de France en titre (victoire 5-4 en Normandie, et succès 4-3 en Vercors).

Lors de la saison 2009-2010, les Ours connaitront quelques difficultés puisque après une victoire contre Briançon, les Isérois enchaineront neuf défaites consécutives. Cette mauvaise série plongera Villard dans la zone de relégation. Heureusement Villard ne subit qu'une défaite lors des 7 derniers match et se classe 10e. Mais ils sont éliminés au début des play-offs par Strasbourg.

La saison 2010-2011 est celle du renouveau. Si la saison régulière est ordinaire (10e place), Jean-Christophe Gauthier porte les ours à bout de bras[réf. nécessaire]. Lors des séries, les Villardiens éliminent leur voisin grenoblois en 2 manches au 1er tour. Ils sont battus en quart de finale par Angers 3 manches à 0. Cette saison est aussi marquée par un quart de finale de coupe de France.

La saison suivante marque l'arrivée de Rich Metro en tant qu'entraîneur principal. L'effectif est chamboulé avec de nombreux départs, et des arrivées tardives. Le début de saison est difficile pour les ours avec 7 défaites en 7 matchs (8 avec le revers contre Rouen, match reporté de la première journée). Durant cette saison, Villard subit quelques lourds revers(7-1 à Grenoble, 8-2 contre Strasbourg, 11-3 à Dijon). Malgré quelques belles performances(victoire 3-4 à Angers, victoire 1-6 à Strasbourg), les isérois ne parviennent pas à sortir de la zone de barrages, et sont donc contraints de disputer les play-downs. Ils parviennent à se maintenir en Magnus en s'imposant 3 victoire à 1 face à Neuilly.

Lors de l'année 2012-2013, les Ours se classent une majeure partie de l'année dans le haut du classement de ligue Magnus, disputant les quarts de finale des séries éliminatoires contre l'équipe de Morzine-Avoriaz.

Au terme de la saison 2013-2014, le club décide de ne plus aligner d'équipe professionnelle, son financement devenant de plus en plus problématique, une des causes principales étant le retrait du mécène principal du club, Daniel Huillier. Ce dernier occupe dorénavant le poste de président d'honneur. Villard-de-Lans reprend la saison en division 2 sous la direction de Daniel Sedlak, ancien joueur du club.

Histoire de rivalitéModifier

Villard disputait lorsqu'il évoluait en ligue Magnus, le derby isérois face aux voisins des Brûleurs de loups de Grenoble.

PalmarèsModifier

Compétitions nationalesModifier

Compétitions de jeunesModifier

  • Championnats de France Juniors :
    • Champion (1) : 1986.
  • Championnats de France minimes :
    • Champion (1) : 1983.

Prix et récompenses du Championnat de France de hockeyModifier

Personnalités[13]Modifier

JoueursModifier

EffectifModifier

Effectif 2019-2020[14]
No NomNat. PositionArrivée
+001, Finé , LoïcLoïc Finé   Gardien de but 2017 - Brûleurs de loups de Grenoble U17
+039, Accarier , BenjaminBenjamin Accarier   Gardien de but 2019 - Chevaliers du lac d'Annecy
+005, Roger , MalowenMalowen Roger   Défenseur 2018 - Diables rouges de Briançon
+007, Simonneau , Pierre-AntoinePierre-Antoine Simonneau   Défenseur 2015 - Brûleurs de loups de Grenoble
+009, Cointe , RomainRomain Cointe   Défenseur 2015 - Diables rouges de Briançon U18
+011, Ardouin , EliotEliot Ardouin   Défenseur 2018 - Lynx de Valence
+018, Drogue , RobinRobin Drogue C   Défenseur 2017 - sans club
+024, Lozé , JustinJustin Lozé   Défenseur Formé au club
+026, Cruchandeau, HuguesHugues Cruchandeau   Défenseur 2019 - Scorpions de Mulhouse
+090, Zonderop , JiriJiri Zonderop   Défenseur Formé au club
+008, Raveaud , AnthonyAnthony Raveaud   Attaquant Formé au club
+012, Macháček , AlešAleš Macháček   Attaquant 2019 - Diables rouges de Valenciennes
+016, Couvat , JeoffreyJeoffrey Couvat   Attaquant 2018 - Taureaux de feu de Limoges
+017, Barin , MattiMatti Barin   Attaquant 2018 - Dragons de Rouen U20
+019, Bertrand , LucaLuca Bertrand   Attaquant 2019 - Chevaliers du lac d'Annecy
+020, Ruel , ThomasThomas Ruel   Attaquant Formé au club
+021, Matějček , MartinMartin Matějček   Attaquant 2019 - UK Prague
+025, Franzino , AloisAlois Franzino A   Attaquant 2017 - Ducs de Dijon
+059, Florian , JaromirJaromir Florian   Attaquant 2019 - Vipers de Montpellier
+061, Richard , KevynKevyn Richard A   Attaquant 2017 - Lions de Lyon
+091, Odibert , AxelAxel Odibert   Attaquant Formé au club

Meilleurs pointeursModifier

Cette section présente les statistiques des cinq meilleurs pointeurs de l'histoire des Ours de Villard-de-Lans.

No  Joueurs Nationalité Parties Jouées Buts Passes Points
1 Guy Dupuis   Canada /   France 43 135 85 220
2 Christophe Negro   France 251 100 79 179
3 Pierre Bourgey   France 157 86 88 174
4 Gaston Therrien   Canada 72 74 98 172
5 Christian Bozon   France 105 61 68 129

CapitainesModifier

EntraîneursModifier

PrésidentsModifier

Logos successifsModifier

RéférencesModifier

Lien externeModifier