Ouvrir le menu principal

Éric Caire

personnalité politique canadienne

Éric Caire
Illustration.
Fonctions
Ministre québécois délégué à la Transformation numérique gouvernementale
En fonction depuis le
(9 mois et 30 jours)
Premier ministre François Legault
Gouvernement Legault
Prédécesseur Poste créé
Député à l'Assemblée nationale
En fonction depuis le
(12 ans, 4 mois et 22 jours)
Élection 26 mars 2007
Réélection 8 décembre 2008
4 septembre 2012
7 avril 2014
1er octobre 2018
Circonscription La Peltrie
Législature 38e, 39e, 40e, 41e et 42e
Prédécesseur France Hamel
Biographie
Nom de naissance Éric Caire
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Sorel-Tracy (Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Action démocratique du Québec (2007-2009)
Indépendant (2009-2011)
Coalition avenir Québec (depuis 2011)

Éric Caire, né le à Sorel, est un homme politique québécois.

Il est député caquiste de la circonscription de La Peltrie à l'Assemblée nationale du Québec. Il a été élu pour la première fois à l'élection générale de 2007 sous la bannière de l'Action démocratique du Québec (ADQ). À la suite de l'élection de Gilles Taillon lors de la course à la direction de ce parti en 2009, il démissionne du parti avec Marc Picard pour siéger à l'Assemblée nationale comme député indépendant.

Depuis février 2012, il siège pour la Coalition avenir Québec[1]. Le 18 octobre 2018, il devient Ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale.

Sommaire

BiographieModifier

Avant de joindre l’Action démocratique du Québec, Éric Caire a été entrepreneur en informatique puis enseignant au cégep. Député de La Peltrie depuis 2007, il a été réélu en 2014 avec plus de 50 % des voix. En plus de sa carrière politique le député de La Peltrie est chroniqueur hebdomadaire à l'émission du mercredi de Moreault en Jase de la station CHOI Radio X Québec.

Ce père de quatre enfants est depuis un député reconnu pour sa rigueur et sa connaissance approfondie de ses dossiers[réf. nécessaire].

Vie politiqueModifier

Éric Caire a été élu pour la première fois lors de l'élection générale québécoise de 2007 sous la bannière de l'Action démocratique du Québec (ADQ). Il a été porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé et de services sociaux, membre du Bureau de l'Assemblée nationale, membre de la Commission des affaires sociales et vice-président de la Délégation de l'Assemblée nationale pour les relations avec La Bavière (DANRBA).

Candidature à la chefferie en 2009Modifier

Le 24 mars 2009, il annonce sa candidature à la succession de Mario Dumont comme chef de l'Action démocratique du Québec. Les anciens députés François Benjamin[2](ancien député provincial de Berthier) et Richard Merlini[2] (ancien député provincial de Chambly) seront les coprésidents de sa campagne.

Lors de l'élection, le , il perd par 1 voix lors du 2e tour de scrutin face à Gilles Taillon.

Le , à la suite de la diffusion par TVA d'un message du président de l'ADQ, Mario Charpentier, sur la boîte vocale d'un militant, prouvant qu'il amassait des fonds pour financer la campagne de Gilles Taillon alors qu'il devait conserver une stricte neutralité et à leur limogeage de leurs fonctions parlementaires respectives par le nouveau chef, Éric Caire et Marc Picard annoncent qu'ils quittent le parti et siégeront désormais comme député indépendants[3].

Coalition avenir QuébecModifier

Le 19 décembre 2011, il annonce qu'il joint les rangs de la Coalition avenir Québec avec Benoit Charette, Daniel Ratthé et Marc Picard.

Résultats électorauxModifier

Élection générale de 2018 dans La Peltrie
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Éric Caire (sortant) Coalition avenir 23 389 57,7 % 16 660
     Stéphane Lacasse Libéral 6 729 16,6 % -
     Alexandre Jobin-Lawler Québec solidaire 4 000 9,9 % -
     Doni Berberi Parti québécois 3 050 7,5 % -
     Julie Plamondon Conservateur 1 926 4,8 % -
     Sandra Mara Riedo Vert 700 1,7 % -
     Kevin Bouchard Parti nul 305 0,8 % -
     Yohann Dauphinais Citoyens au pouvoir 266 0,7 % -
     Josée Mélanie Michaud Équipe autonomiste 85 0,2 % -
     Stephen Wright Parti 51 67 0,2 % -
Total 40 517 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 70,8 % et 760 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur electionsquebec.qc.ca (consulté le 14 mai 2019)


Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier