Élections régionales marocaines de 2015

Les élections régionales marocaines de 2015 ont lieu le afin d'élire pour six ans les conseils régionaux du Maroc. Il s'agit des premières du genre dans le pays[1].

Élections régionales marocaines de 2015
Postes à élire 678 conseillers régionaux
Corps électoral et résultats
Votants 8 096 132
53,6 % en augmentation 1,2

Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti de la justice et du développement
Voix 1 672 178
25,6 %
Présidences élues 2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti authenticité et modernité
Voix 1 318 700
19,4 %
Présidences élues 5
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti de l'Istiqlal
Voix 1 057 658
17,55 %
Présidences élues 2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Rassemblement national des indépendants
Voix 883 421
13,27 %
Présidences élues 2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
MP
Voix 631 817
8,55 %
Présidences élues 1
Étiquette des présidents de conseils régionaux élus
Carte
Conseillers régionaux
Diagramme
  • PJD (174)
  • PAM (132)
  • PI (119)
  • RNI (90)
  • MP (58)
  • USFP (48)
  • UC (27)
  • PPS (23)
  • MDS (2)
  • AHD (2)
  • PRD (2)
  • FGD (1)
  • RésultatsModifier

    GlobauxModifier

    Le taux de participation est de 53 % [2] et les observateurs internationaux soulignent que les élections se sont bien déroulées [3].

    Le PJD remporte 174 sièges (25,6 %), suivi du PAM avec 132 sièges (19,4 %) et du parti de l’Istiqlal avec 119 sièges (17,5 %).

    Les résultats des élections sont marquées par une importante division entre les zones rurales et les zones urbaines où on assiste à une forte montée en puissance du PJD [4],[5]. La plupart des commentateurs marocain et internationaux estiment que le vrai grand gagnant de ces élections est le PJD [4],[6],[5],[7], surtout si l'on se réfère au nombre de voix obtenues [8] et sa progression urbaine[6],[7].

    Tableau récapitulatifModifier

    Résultats[9]
    Parti Voix Sièges %
    Parti de la justice et du développement 1 672 178 174 25,6 %
    Parti authenticité et modernité 1 318 700 132 19,4 %
    Parti de l'Istiqlal 1 057 658 119 17,55 %
    Rassemblement national des indépendants 883 421 90 13,27 %
    Mouvement populaire 631 817 58 8,55 %
    Union socialiste des forces populaires 546 472 48 7,08 %
    Union constitutionnelle 493 277 27 3,98 %
    Parti du progrès et du socialisme 413 238 23 3,39 %
    Mouvement démocratique et social 65 554 2 0,29 %
    Parti Al Ahd Addimocrati 29 798 2 0,29 %
    Parti de la réforme et du développement 9 600 2 0,29 %
    Fédération de la gauche démocratique 90 998 1 0,15 %
    Total 678 100 %

    Résultats détaillésModifier

    Résultats[10]
    Code
    géographique
    Nom de la région Résultats détaillés Nombre
    de conseillers
    Résultats par parti
    PJD PAM Istiqlal RNI USFP PPS MP UC autres
    1 Tanger-Tétouan-Al Hoceïma Résultats 63 16 18 7 7 5 4 4 2 0
    2 Oriental 51 9 16 9 4 4 0 5 2 2
    3 Fès-Meknès 69 22 9 15 6 5 1 9 2 0
    4 Rabat-Salé-Kénitra 75 26 13 5 9 1 6 4 9 2
    5 Béni Mellal-Khénifra 57 9 9 7 6 9 1 12 4 0
    6 Casablanca-Settat 75 30 19 12 6 3 0 1 4 0
    7 Marrakech-Safi 75 16 24 11 10 4 2 5 3 0
    8 Drâa-Tafilalet 45 13 4 7 11 0 5 5 0 0
    9 Souss-Massa 57 23 7 9 11 2 4 0 0 1
    10 Guelmim-Oued Noun 39 5 6 4 8 12 0 2 0 2
    11 Laâyoune-Sakia El Hamra 39 2 4 20 10 0 0 2 1 0
    12 Dakhla-Oued Ed-Dahab 33 3 3 13 2 3 0 9 0 0

    Présidents des conseils régionauxModifier

    Les élections des présidents des conseils régionaux, ainsi que celles des membres de leurs bureaux se sont déroulées le .

    Pour l'élection du Président du Conseil régional, le vote se fait à main levée[11].

    Elles ont permis au parti Parti authenticité et modernité de présider cinq des douze régions du Maroc: Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, L'oriental, Béni Mellal-Khénifra, Casablanca-Settat et Marrakech-Safi[12]. Ci-dessous un tableau de synthèse pour les élections des présidents des conseils régionaux[13].

    Code
    géographique
    Nom de la région Nombre
    de conseillers
    Candidats pour la présidence
    Candidat gagnant Parti Voix Rival Parti Voix
    1 Tanger-Tétouan-Al Hoceïma 63 Ilyas El Omari PAM 42 Said Khairoun PJD 20
    2 Oriental 51 Abdenbi Bioui PAM 32 Abdekader Salama RNI 18
    3 Fès-Meknès 69 Mohand Laenser[n 1] MP 43
    4 Rabat-Salé-Kénitra 75 Abdessamad Sekkal PJD 49 Omar Bahraoui UC
    5 Béni Mellal-Khénifra 57 Brahim Moujahid PAM 35 Mehdi Atmoun MP 20
    6 Casablanca-Settat 75 Mustapha Bakkoury PAM 40 Abdessamad Haikar PJD 34
    7 Marrakech-Safi 75 Ahmed Akhchichine PAM 55 aucun
    8 Drâa-Tafilalet 45 El Habib Choubani PJD 24 Mohamed Ansari Istiqlal 18
    9 Souss-Massa 57 Brahim Hafidi RNI 39 Abdessamad Kayouh Istiqlal 18
    10 Guelmim-Oued Noun 39 Abderrahim Ben Bouaida RNI 20 Abdelouaheb Belfquih USFP 19
    11 Laâyoune-Sakia El Hamra 39 Hamdi Ould Rachid Istiqlal 21 Mohamed Razma RNI 15
    12 Dakhla-Oued Ed-Dahab 33 Ynja Khattat Istiqlal 18 Azzouha Mouna El Kachaf PAM 15

    Résultats par régionModifier

    Béni Mellal-KhénifraModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Béni Mellal-Khénifra[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Ahmed Chada MP 113 941 17,95 12
    Lahcen Daoudi PJD 105 232 16,58 9
    Brahim Mojahid PAM 101 082 15,92 9
    Jilali Hazim USFP 75 084 11,83 10
    Hassan Alaoui PI 72 500 11,42 7
    Mostafa Abedi RNI 53 111 8,37 6
    Mouloudi Abel Omrani UC 41 563 6,55 4
    Abdelmajid Rabhi PPS 28 975 4,56 1
    Votes valides 591 488 93,17
    Votes blancs et nuls 43 345 6,83
    Total 634 833 100 58
    Abstentions 457 071 41,86
    Inscrits / Participation 1 091 904 58,14

    Casablanca-SettatModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Casablanca-Settat[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Hassan Harris PJD 288 922 24,66 30
    Bouchaib Ammar PAM 228 885 19,54 19
    Othmane Tarmounia PI 169 287 14,45 12
    Mohamed Haddadi RNI 106 520 9,09 6
    Abdelaziz Lachraf USFP 100 333 8,56 3
    Abdellatif Mirdass UC 94 263 8,05 4
    Abdelmajid Rabhi PPS 60 285 5,15 0
    Miloudi Benchelha MP 60 007 5,12 1
    Total 1 171 451 100 75
    Abstentions 1 416 819 54,74
    Inscrits / Participation 2 588 270 45,26

    Dakhla-Oued Ed-DahabModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Dakhla-Oued Ed-Dahab[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Ynja Khattat PI 7 219 28,69 13
    Sidi Ahmed Bekkar MP 6 290 25,00 9
    Azzouha Chagaf PAM 2 513 9,99 3
    El Mami Boussif USFP 2 359 9,38 3
    Mohamed Boubaker RNI 2 251 8,95 2
    Mohamed Laghdaf Ahl Baba PJD 1 889 7,51 3
    Total 25 160 100 33
    Abstentions 20 469 44,86
    Inscrits / Participation 45 629 55,14

    Drâa-TafilaletModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Drâa-Tafilalet[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    El Habib Choubani PJD 103 888 23,88 12
    Said Cbhaâtou RNI 94 664 21,76 11
    Mohammed El Ansari PI 65 070 14,96 7
    Abderrahmane Drissi MP 54 738 12,58 5
    Addi Chajri PPS 43 765 10,06 5
    Brahim Bendidi PAM 43 061 9,90 5
    Total 435 057 100 45
    Abstentions 267 668 38,09
    Inscrits / Participation 702 725 61,91

    Fès-MeknèsModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Fès-Meknès[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Driss El Azami El Idrissi PJD 240 593 25,29 22
    M'Feddal Tahri PI 172 159 18,10 15
    Mohamed El-Hejira PAM 117 114 12,31 9
    Lehcen El Aouani RNI 112 858 11,86 6
    Hamid Kouskous MP 105 726 11,11 9
    Ahmed Gouitaa USFP 78 836 8,29 5
    Mohamed L'Hanaoui PPS 58 477 6,15 1
    Driss Kachal UC 18 252 1,92 2
    Total 951 309 100 69
    Abstentions 899 315 41,86
    Inscrits / Participation 1 648 430 57,71

    Guelmim-Oued NounModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Guelmim-Oued Noun[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Abdelwahab Belfkih USFP 46 902 30,62 12
    Abderrahim Ben Abida RNI 27 305 17,83 8
    Mohamed Ouberka PJD 19 109 12,48 5
    Mohamed Aboudrar PAM 17 607 11,50 6
    Ali Bouta PI 11 771 7,69 4
    Hussein Kheireddine MP 9 968 6,51 2
    Mourad Metoui PPS 8 173 5,34 0
    Mohamed Zouiki UC 3 964 2,59 0
    Mohamed Bahnini PRD 2 714 1,77 2
    Total 153 154 100 39
    Abstentions 85 478 35,82
    Inscrits / Participation 238 632 64,18

    Laâyoune-Sakia El HamraModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Laâyoune-Sakia El Hamra[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Hamdi Ould Rachid PI 45 973 46,04 20
    Mohamed Razma RNI 17 592 17,62 9
    Mohamed Lamine Dida PJD 9 423 9,48 2
    Mohamed Cheikh Biadillah PAM 8 468 8,48 5
    Lahcen Drissi Toubali UC 3 576 3,58 1
    Mohamed El Moqdi MP 3 504 3,51 2
    Total 99 847 100 39
    Abstentions 73 318 42,34
    Inscrits / Participation 173 165 57,66

    Marrakech-SafiModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Marrakech-Safi[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Ahmed Touizi PAM 294 180 28,24 25
    Mohamed Larbi Belcaid PJD 245 387 19,99 16
    Ali Ben Abderrazak PI 135 149 12,97 11
    Abdelaziz Banine RNI 111 272 10,68 10
    Rachid Ben Derouiche MP 82 729 7,94 5
    Tarik Outoukart UC 61 390 5,89 3
    Mohamed Malal USFP 61 152 5,87 3
    Said Idbali PPS 53 376 5,12 2
    Total 1 041 811 100 75
    Abstentions 747 320 41,77
    Inscrits / Participation 1 789 131 58,23

    OrientalModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 en Oriental[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Abdennabi Biioui PAM 121 993 23,56 16
    Mohamed Taoufik PJD 86 145 16,64 9
    Aziz Moknnef PI 71 555 13,82 9
    Radi Ghazi MP 69 536 13,43 5
    Abdelkader Salama RNI 62 222 12,02 4
    Mustapha Bouroua USFP 33 948 6,56 4
    Boujamaa Ouchane AHD 17 704 3,42 2
    Mohamed Tanouiate PPS 17 321 3,35 0
    Mohamed Hattab UC 15 617 3,02 2
    Total 517 688 100 51
    Abstentions 504 199 49,44
    Inscrits / Participation 1 021 887 50,66

    Rabat-Salé-KénitraModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Rabat-Salé-Kénitra[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Aziz Rebbah PJD 245 387 25,62 22
    Abdelhak Ahizoune PAM 135 790 14,18 13
    Belassal Chaoui UC 108 231 11,30 9
    Abdelmajid Mhachi RNI 94 560 9,87 9
    Mohamed El Hafed PI 88 972 9,29 5
    Abdelaziz Sadik PPS 75 673 7,90 6
    Mohamed Lahmouch MP 74 031 7,73 4
    Abdelaziz Laalej USFP 46 176 4,82 1
    Mahmoud Archane MDS 33 537 3,50 2
    Total 957 623 100 75
    Abstentions 899 315 41,86
    Inscrits / Participation 1 856 938 58,14

    Souss-MassaModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Souss-Massa[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Mohamed Ourriche PJD 216 859 33,60 23
    Abdessamad Kayouh PI 126 788 19,65 9
    Mohamed Bouhdoud RNI 115 916 17,96 11
    Abdellatif Ouahbi PAM 88 552 13,72 7
    Hassan Merzouqi USFP 36 132 5,60 2
    Taieb Hassani PPS 26 894 4,17 4
    M'barek Najib UC 10 976 1,70 0
    Omar Cheikh FGD 10 026 1,55 1
    Total 645 390 100 57
    Abstentions 494 472 43,38
    Inscrits / Participation 1 139 862 56,62

    Tanger-Tétouan-Al HoceïmaModifier

    Résultats des élections régionales de 2015 à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma[14]
     
    Tête de liste Liste Voix % Sièges
    Ilyas El Omari PAM 165 718 25,42 18
    Mohamed Bachir Abdellaoui PJD 144 606 22,18 16
    Nourreddine Mediane PI 88 141 13,52 7
    Boubker Bouramdane RNI 77 060 11,82 8
    Amine Bakkali Tahiri USFP 49 947 7,66 4
    Mohamed Taoufik Chaouch MP 49 103 7,53 4
    Ahmed Daibouni PPS 34 186 5,24 4
    Mohamed Zemmouri UC 29 244 4,49 2
    Total 652 004 100 63
    Abstentions 611 815 48,41
    Inscrits / Participation 1 263 819 51,59

    Réactions et analyseModifier

    Commission gouvernementaleModifier

    La commission gouvernementale de suivi des élections a apporte dans son communiqué, qu'un total de 1.244 plaintes relatives aux élections communales et régionales du vendredi ont été déposées auprès des parquets généraux, donnant lieu à la poursuite de 258 personnes, dont 46 en état d'arrestation[15].

    Les partisModifier

    Le numéro deux du Parti authenticité et modernité, Hakim Benchammas affirme que le Maroc a assisté à l’assassinat par le gouvernement du processus démocratique au Maroc, en raison des violations flagrantes du scrutin constatées selon lui dans plusieurs villes [16].

    Chef du gouvernementModifier

    Pour le Chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkiran :

    • « La réaction des partis d’opposition m’a fait pitié... Il faut dire les choses clairement : ils ont été battus et, à mon sens, leurs chefs respectifs auraient dû démissionner. [2]»

    PresseModifier

    La plupart des commentateurs marocain et internationaux estiment que le vrai grand gagnant de ces élections est le PJD [4],[6],[5],[7].

    Pour le journaliste Karim Boukhari :

    • "Discours clair et rassurant, hommes propres et réputés incorruptibles, bonne connaissance du terrain et du peuple, maitrise du parler simple : le succès du PJD tient à cela et à cela seulement ; une recette et une combinaison d’éléments qu’aucun autre parti n’a pu réunir. (..) [17]"

    Intellectuels et universitairesModifier

    Pour le politologue marocain Mohammed Madani :

    • "Le PJD se trouve désormais dans une position favorable pour les prochaines élections législatives en 2016. Le PJD obtient ces résultats alors qu’il a essuyé des tirs nourris de la part des autres partis, qu’il n’a presque pas de marge de manœuvre au gouvernement face au Palais, et qu’il n’a pas non plus de relais médiatiques. Le PAM, lui, a surtout une clientèle rurale, là où l’administration a encore la main sur les électeurs. Le PJD se renforce au sein des classes moyennes et urbaines [18]"

    Pour Youssef Belal, professeur de sociologie politique :

    • "Pour le PJD, c’est indéniablement une très forte progression par rapport aux élections de 2009. Ils passent de la sixième à la seconde place avec une très forte croissance du nombre de voix et de sièges. En ce qui concerne le PAM c’est une stagnation voir un léger recul par rapport à 2009.(...) Le fait qu’il n’y ait pas de parti majoritaire absolu oblige le PJD à faire des alliances avec des partis qui sont idéologiquement différents. Ce système rassure la population et le régime car cela permet de préserver une certaine stabilité et d’être souvent dans le compromis, mais il reste incohérent [19]"

    Pour le politologue Mohamed Tozy :

    • "A mon sens ces résultats ne préfigurent rien du tout. Les seules préfigurations qu’on peut avoir c’est qu’on tourne autour de 50 % de taux de participation, et qu’en termes de distribution des voix, on remarque que 4 ou 5 partis deviennent importants, tandis que d’autres sont en train de disparaître. La préfiguration, c’est l’ancrage important du PJD dans les villes. Mais pour l’heure, on ne connaît pas la sociologie des électeurs du PJD. Aucune conclusion n’est à tirer pour les législatives [20]"

    Notes et référencesModifier

    NotesModifier

    1. Ministre de la Jeunesse et des Sports en fonction. En raison de l'incompatibilité avec la présidence d'une région, il doit présenter sa démission.

    RéférencesModifier

    1. « Élections régionales au Maroc : qui remportera la guerre des villes ? – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, jeuneafrique1, (consulté le ).
    2. a et b « Au Maroc, bons résultats du parti islamiste aux élections locales », sur Le Monde,
    3. « Des élections normales, selon les observateurs », sur Le Matin,
    4. a b et c « Élections locales : percée du parti islamiste marocain PJD », sur france24.com
    5. a b et c Charlotte Bozonnet, « Maroc : « La progression des islamistes est un sérieux problème pour la monarchie » », sur Le Monde, publié le 06.09.2015. mis à jour le 07.09.2015
    6. a b et c « Pour la presse nationale, le PJD grand vainqueur du scrutin », sur telquel.ma,
    7. a b et c « Élections. Les premiers enseignements du srutin. », sur Médias24.com,
    8. « Benkirane: "Le PJD est arrivé premier en nombre de voix" », sur Medias24 - Site d'information (consulté le )
    9. « Le Matin - Le PAM remporte les communales et le PJD en tête des régionales », sur Le Matin (consulté le )
    10. http://www.maghress.com/ahdathpress/304565
    11. Article 8 de la loi no 111.14 et article 6 de la loi no 113.11
    12. « Elections régionales au Maroc : Résultats définitfs », sur Bladi.net (consulté le ).
    13. http://www.maghress.com/fr/hibapressfr/4255
    14. a b c d e f g h i j k et l « Résultats éélctions régionales », sur elections.ma (consulté le ).
    15. Article paru dans le journal le Matin du en ligne
    16. « Elections: aujourd’hui on assiste à l’assassinat du processus démocratique au Maroc (Benchemmas) », sur Barlamane.com,
    17. « Courage, cachons le soleil… », sur le360.ma,
    18. « Maroc : « La progression des islamistes est un sérieux problème pour la monarchie » », sur Le Monde,
    19. « Elections 2015: analyse des résultats avec Youssef Belal, professeur de sociologie politique », sur Huffington Post Maghreb,
    20. « Élections communales et régionales: Le décryptage de Mohamed Tozy », sur Huffington Post Maghreb,