Ouvrir le menu principal

Église Saint-Louis de Mont-Louis

église située dans les Pyrénées-Orientales, en France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Louis.
Église Saint-Louis de Mont-Louis
Montlouis eg2.JPG
La façade de l'église sur la place de la République
Présentation
Destination initiale
église paroissiale
Destination actuelle
église paroissiale
Style
classique
Architecte
Delisle de Salins
Construction
1733-1737
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : région Occitanie

(Voir situation sur carte : région Occitanie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Point carte.svg

L'église Saint-Louis est une église catholique située à Mont-Louis, en France.

LocalisationModifier

L'église est située dans le département français des Pyrénées-Orientales, sur la commune de Mont-Louis, dans la région Occitanie.

HistoriqueModifier

La première église de la ville se trouvait dans la citadelle. Le curé se plaint que pour cette implantation de la première église le culte était « sujet au bruit des soldats et à leurs jurements ce qui arrive pendant le saint sacrifice de la messe ». On envisage de construire une nouvelle église dans la ville en 1721. La construction de l'église est due à l'intervention personnelle du roi.

La construction de l'église à l'intérieur de la ville est commencée en 1733 jusqu'en 1737 selon les plans de l'ingénieur Delisle de Salins qui reprend celui de la première église située dans la citadelle. Bien que construite au XVIIIe siècle, elle a un style du XVIIe siècle. La construction de l'église a coûté 32 866 livres. L'abbé de Saint-Michel de Cuxa a fourni le bois de la forêt de la Matte, possession de l'abbaye. Cet édifice est marqué par l'architecture massive du génie militaire de l'époque.

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques le [1].

DescriptionModifier

Sa façade présente un portail classique surmonté d'un fronton courbe. L'église est à nef unique à quatre travées, sans transept, mais avec huit chapelles latérales placées entre les contreforts intérieurs. Le vaisseau plafonné se termine par un chœur en cul-de-four. La nef est éclairée par des fenêtres ornées de vitraux. Un clocher se situe au nord du chœur et, au sud, se trouve une sacristie. La hauteur du clocher est limitée pour ne pas servir de repère à l'ennemi[2].

DécorsModifier

L'église bénéficie d'un décor assez riche avec des retables, des peintures murales et des tableaux :

  • retable majeur, inscrit à titre d'objet en 2001[3] ;
  • tableau : Saint Louis, inscrit à titre d'objet en 2001[4] ;
  • tableau : Saint Pierre, inscrit à titre d'obet en 2001[5] ;
  • retable de saint Jean-Baptiste, classé au titre des objets en 2001. La statue de saint Jean-Baptiste fait l'objet d'un classement séparé[6],[7],[8], réalisé en 1749 par le retabier Jean Paris ;
  • tabernacle en bois doré, gradin et contre-table orné de panneaux sculptés en bas relief représentant la Visitation et l'Annonciation, classé à titre d'objet en 1981[9] ;
  • retable du Christ avec le tableau du Christ daté de 1739, classé à titre d'objet en 1981[10] ;
  • tableau représentant le Vierge de Pitié, peint par Paul Pezet de Narbonne, en 1703, classé à titre d'objet en 2015[11] ;
  • statue du Christ en croix du XVIIe siècle, classée à titre d'objet en 1911[12] ;
  • statue de Vierge à l'Enfant assise, classée à titre d'objet en 1948[13] ;
  • statue de Vierge à l'Enfant debout, classée à titre d'objet en 1948[14]
Décor de l'église
La nef. 
Maître-autel. 
Christ en croix. 
Vierge à l'Enfant. 

VitrauxModifier

Les vitraux ont été réalisés par le peintre-verrier Gustave Pierre Dagrant.

Vitraux de l'église
Signature des vitraux par G. P. Dagrant Bordeaux. 
Christ en croix. 
Vitrail du Cœur de Marie. 
Vitrail de Saint-Louis. 

Notes et référencesModifier

  1. « Église paroissiale Saint-Louis, située dans la ville », notice no PA66000028, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Nef : voir plaque d'information à l'entrée de l'église.
  3. « retable majeur », notice no PM66001700, base Palissy, ministère français de la Culture
  4. « tableau : Saint Louis », notice no PM66001701, base Palissy, ministère français de la Culture
  5. « tableau : Saint Pierre », notice no PM66001702, base Palissy, ministère français de la Culture
  6. « retable de saint Jean-Baptiste, tableau, antependium », notice no PM66001334, base Palissy, ministère français de la Culture
  7. « statue du retable de Saint Jean-Baptiste », notice no PM66001699, base Palissy, ministère français de la Culture
  8. « statue : Saint Jean-Baptiste, socle », notice no PM66001335, base Palissy, ministère français de la Culture
  9. « gradin, tabernacle », notice no PM66000527, base Palissy, ministère français de la Culture
  10. « retable, tableau du Christ », notice no PM66000526, base Palissy, ministère français de la Culture
  11. « tableau : Vierge de Pitié », notice no PM66001838, base Palissy, ministère français de la Culture
  12. « statue : Christ en croix », notice no PM66000523, base Palissy, ministère français de la Culture
  13. « statue : Vierge à l'Enfant assise », notice no PM66000525, base Palissy, ministère français de la Culture
  14. « statue : Vierge à l'Enfant », notice no PM66000524, base Palissy, ministère français de la Culture

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier