Ouvrir le menu principal

Église Saint-Charles de Nîmes

église située dans le Gard, en France
Église Saint-Charles
30NimesBdGambettaEglStCharles203MeyerCh4Tr.JPG
Église Saint-Charles de Nîmes
Présentation
Type
Dédicataire
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Boulevard GambettaVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Languedoc-Roussillon
voir sur la carte du Languedoc-Roussillon
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Gard
voir sur la carte du Gard
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nîmes
voir sur la carte de Nîmes
Red pog.svg

L'église Saint-Charles est une église de style néo-classique située à Nîmes, dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Elle a été inscrite monument historique en 2010[1].

Sommaire

HistoriqueModifier

En 1686, le site est occupé par l'établissement des Doctrinaires (Prêtres de la Doctrine Chrétienne) avec un prieuré-cure et un séminaire dans le faubourg des prêcheurs à Nîmes. Entre 1772 et 1773, la paroisse Saint-Charles est fondée par Mgr de Becdelièvre, puis par le roi. La construction de l'église s'effectue de 1774 à 1776 par l'architecte Claude Rollin, du fait du développement des faubourgs de Nîmes. Pendant la Révolution, l'église est saccagée puis redevient une cure en 1801. De 1856 à 1886, l'édifice est agrandi[2].

ArchitectureModifier

La façade a un fronton classique, très simple, avec pilastres et chapiteaux. L'intérieur a un plan de "style jésuite" : une seule nef divisée en quatre travées, des chapelles et des tribunes. La voûte atteint 18,65 m.

Notes et référencesModifier

  1. Notice no PA30000079, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Théodore Picard, Nîmes, autrefois, aujourd'hui, 1901 ; réimpression Lacour/Rediviva, 1994, 183 p., p. 98-100.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier