Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Morteau

église française située à Morteau

Église de Morteau
Image illustrative de l’article Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Morteau
Présentation
Nom local Église Notre Dame de l'Assomption
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Diocèse de Besançon
Début de la construction XVe siècle
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1926)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Ville Morteau
Coordonnées 47° 03′ 17″ nord, 6° 35′ 55″ est
Géolocalisation sur la carte : Doubs
(Voir situation sur carte : Doubs)
Église de Morteau
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église de Morteau

L’église Notre Dame de l'Assomption de Morteau est une église située à Morteau dans le département français du Doubs.

HistoireModifier

Un prieuré était déjà présent en 1107, occupé par des moines Bénédictins de l'ordre de Cluny[1].

L'église actuelle a été construite au XVe siècle, probablement achevée en 1420[2],[3] ou 1479[4]. Seul le cœur en abside à trois pans daterait de cette époque[4],[1].

L'église subit plusieurs incendies au XVIe siècle, en 1683 et en 1747[3].

Enfin, la foudre cause un incendie sur le clocher en 1945[4],[2].

La totalité de l'église est inscrite au titre des monuments historiques depuis le [5]

RattachementModifier

L'église fait partie de la paroisse de Morteau (dite paroisse du Val de Morteau) qui est rattachée au diocèse de Besançon[6].

ArchitectureModifier

L'église présente une tour-clocher en façade avec toit à impériale (Dôme galbé typique de Franche-Comté)[7]. L'intérieur de l'église est composé de six travées en en voûtes d'ogives. Le chœur se termine par une abside à trois pans percés de fenêtres[7],[1].

MobilierModifier

L'église Notre-Dame possède un mobilier remarquable[8].

Parmi les plus notables :

  • Le Maître autel en bois taillé doré datant du XVIIe siècle classé à titre objet au titre des monuments historiques depuis le [9]
  • La Chaire à prêcher en bois taillé, œuvre du sculpteur Claude Joseph Béliard datant de 1748 classé à titre objet au titre des monuments historiques depuis le [10]
  • Le Bourdon, cloche en bronze datant de 1689 classé à titre objet au titre des monuments historiques depuis le [11]
  • Une Vierge de piété en bois peintdatant du XVIe siècle classé à titre objet au titre des monuments historiques depuis le [12]

Certains autres éléments sont inscrits à titre objet au titre des monuments historiques depuis le :

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Église Notre Dame de l'Assomption (Morteau) sur le site www.pays-horloger.fr
  2. a et b Église Notre Dame de l'Assomption de Morteau sur le site de la mairie
  3. a et b « couvent de bénédictins, actuellement école et église paroissiale de l'Assomption (Inventaire Général) », notice no IA00013857, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. a b et c Église Notre-Dame de l’Assomption à Morteau sur le site Racines Comtoises
  5. « Eglise », notice no PA00101691, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. Paroisses de rattachement des communes sur le site du Diocèse de Besançon
  7. a et b Mémoire de l'église Notre Dame de l'Assomption de Morteau du ministère de la culture
  8. « Recensement des objets mobiliers de l'église Notre-Dame de l'Assomption de Morteau », base Palissy, ministère français de la Culture
  9. « maître-autel, tabernacle », notice no PM25001140, base Palissy, ministère français de la Culture
  10. « chaire à prêcher », notice no PM25001135, base Palissy, ministère français de la Culture
  11. « cloche », notice no PM25001142, base Palissy, ministère français de la Culture
  12. « groupe sculpté : Vierge de Pitié », notice no PM25001144, base Palissy, ministère français de la Culture
  13. « statue (statuette) : saint Roch », notice no PM25002274, base Palissy, ministère français de la Culture
  14. « croix : Christ en croix », notice no PM25002273, base Palissy, ministère français de la Culture
  15. « autel (autel secondaire) », notice no PM25002272, base Palissy, ministère français de la Culture

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier