Ouvrir le menu principal

Zuisme
Image illustrative de l’article Zuisme
Symbole utilisé par les zuistes islandais, adopté fin 2015.

Repères historiques
Fondation 2013 (reconnaissance officielle)
Lieu de fondation Drapeau de l'Islande Islande
Siège Aucun
Fiche d'identité
Église Aucune
Courant religieux Néopaganisme
Vocation Résistance fiscale
Membres ≈ 3 500
Localisation Drapeau de l'Islande Islande
Sur Internet
Site internet http://www.zuistar.is/

Le zuisme ou zouisme, en islandais : zúismi, est une religion néopaïenne fondée en Islande pour contourner la taxe religieuse et protester contre les liens entre la religion et l'État. Inspirée de l'antique mythologie mésopotamienne, notamment le culte de Zu, elle est officiellement reconnue comme religion en 2013 par l'Althing.

HistoireModifier

En Islande, tout citoyen doit payer annuellement une taxe religieuse, la sóknargjald, qu'il soit croyant ou non[1]. Certaines personnes désapprouvant ce système, le zuisme est fondé dans un but de résistance fiscale : la part de la taxe religieuse reversée au mouvement par le gouvernement est alors redistribuée à chacun des adeptes qui trouvent ainsi un moyen de s'affranchir de cet impôt[1],[2].

Le zuisme entend ainsi lutter contre la levée d'une taxe religieuse en Islande ainsi que la tenue d'un registre national de la religion des Islandais[2],[1]. Cette protestation s'inscrit dans un mouvement plus large demandant la séparation de l'Église et de l'État[1]. Le mouvement religieux est censé être dissous une fois ses deux objectifs atteints[2]. Le zuisme ayant été créé pour des motifs fiscaux clairement affichés et non pour des motifs religieux, des élus islandais ont demandé son retrait du registre officiel des religions reconnues en Islande ; un porte-parole du zuisme répond néanmoins à cette demande que l'on ne peut définir précisément la nature religieuse d'une organisation et que l'on ne peut mesurer la sincérité de la croyance religieuse[3].

Au , la religion ne compte que 4 adeptes déclarés[4] mais leur nombre croît très rapidement durant quelques semaines fin 2015 au point d'atteindre 3 000 à 3 500 adeptes, soit 1 % de la population islandaise, en [1],[3],[5] en se classant au 5e rang des religions les plus pratiquées dans ce pays[6].

ThéologieModifier

 
Relief votif d'Ur-Nanshe, roi de Lagash, représentant Zu en aigle léontocéphale.

Le zuisme n'indique aucun précepte, dogme ou liturgie à ses adeptes autre qu'un contact direct avec Zu, une divinité sumérienne représentée sous la forme d'un aigle léontocéphale (à tête de lion)[5]. Le mouvement religieux prône la liberté de croyance d'une manière générale[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (en) « Why are atheists flocking to join Iceland's fastest-growing religion? », The Daily Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le 9 décembre 2015).
  2. a b c et d (en) « English », sur http://www.zuistar.is/ (consulté le 9 décembre 2015).
  3. a et b « Les Islandais «prient» d’anciens dieux pour payer moins d’impôts (et ça marche) », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le 9 décembre 2015).
  4. (is) « Siðmennt og fjölgyðistrúin 'Zuism' hljóta skráningu sem trú- og lífsskoðunarfélög á Íslandi. » (consulté le 9 décembre 2015).
  5. a et b « Les Islandais se convertissent en masse au Zuisme », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 9 décembre 2015).
  6. (is) « Zuism fimmta stærsta trúfélagið », Morgunblaðið,‎ (lire en ligne, consulté le 12 décembre 2015).

AnnexesModifier

Liens externesModifier