Zenno Rob Roy

Cheval de course

Zenno Rob Roy (2000-2022), en japonais ゼンノロブロイ, est un cheval de course japonais, élu cheval de l'année au Japon en 2004.

Zenno Rob Roy
Image illustrative de l’article Zenno Rob Roy
Zenno Rob Roy avant le Tenno Shō d'Automne en octobre 2004.

Père Sunday Silence
Mère Roamin' Rachel
Père de mère Mining
Sexe Mâle
Naissance
Pays de naissance Drapeau du Japon Japon
Mort (à 22 ans)
Pays d'entraînement Drapeau du Japon Japon
Éleveur Shiraoi Farm
Propriétaire Shinobu Osako
Kumiko Osako
Entraîneur Kazuo Fujisawa
Rating FIAH 122
Timeform 126
Nombre de courses 20
Nombre de victoires 7 (10 places)
Gains en courses $ 11 119 000
Distinction Cheval d'âge de l'année (2004)
Cheval de l'année (2004)
Principales victoires Tenno Shō (Automne) (2004)
Japan Cup (2004)
Arima Kinen (2004)

Carrière de courses modifier

Zenno Rob Roy commence sa carrière à trois ans par une victoire à Nakayama dans une course pour inédits. Son succès dans une le Aoba Shō, l'une des préparatoires au Tokyo Yushun, le Derby japonais, lui ouvre les portes du grand rendez-vous des 3 ans, dans lequel il se classe deuxième de Neo Universe. Désormais bien installé dans l'élite de sa génération, il revient à l'automne et gagne le Kobe Shimbun Hai en prélude à un semi-échec dans le Kikuka Shō, la dernière manche de la Triple Couronne, dans laquelle il termine au pied du podium. En fin d'année, pour sa première confrontation avec les chevaux d'âge, il participe à l'Arima Kinen, cette épreuve si particulière où les concurrents sont sélectionnés par le public. Il y prend une belle troisième place, à distance toutefois du champion Symboli Kris S.

Le meilleur est à venir pour Zenno Rob Roy. Pourtant il effectue une première partie de saison 2004 en demi-teinte, sans pouvoir s'imposer en trois courses, mais très régulier puisqu'il prend deux fois le premier accessit, notamment dans le Tennō Shō de printemps. L'automne, il est monté par un nouveau cavalier, le jockey français Olivier Peslier, et connaît un net regain de forme. C'est l'acmé de sa carrière : battu de peu pour sa rentrée dans le Kyoto Daishoten, il remporte son premier groupe 1 dans la version automnale du Tennō Shō, puis survole la Japan Cup de trois longueurs avant de conclure son triomphal triptyque par un succès dans l'Arima Kinen, dont il abaisse le record avec un chrono de 2'29"50 devant une foule estimée à 135 000 personnes[1]. Vainqueur de la triple couronne japonaise des tournois inter-générations, il est naturellement élu cheval d'âge de l'année et, récompense suprême, cheval de l'année.

Zenno Rob Roy ne remporte par la suite plus aucune course. Sa saison de 5 ans reste cependant plus que satisfaisante. Après une rentrée en juin dans le Takarazuka Kinen, conclue à la troisième place, il court en Europe, en étant aligné au départ des International Stakes à York en Angleterre, monté par le légendaire Yutaka Take. Et y fait bonne figure, n'étant battu que d'une encolure par l'Italien de Godolphin Electrocutionist, dans une édition qui, certes, n'est pas la plus relevée de l'histoire. De retour au Japon, Zenno Rob Roy ajoute deux nouveaux accessits à sa collection : dans le Tennō Shō d'automne, puis dans la Japan Cup remportée dans un temps record (2'22"10, à l'époque le nouveau record du monde sur 2 400 mètres) par l'Anglais Alkaseed devant Heart's Cry[2]. Mais les adieux de Zenno Rob Roy sont cruels et passent un peu inaperçus : lui qui n'avait jamais fini plus loin que quatrième en 19 courses sombre dans une édition fameuse de l'Arima Kinen, où le crack Deep Impact connaîtra la seule défaite de sa carrière au Japon, battu par Heart's Cry. Zenno Rob Roy, lui, se retire avec plus d'un milliard de yens de gains et une place assurée à Shadai Farm, le plus grand haras du Japon.

Résumé de carrière modifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
2003, 3 ans
9 février Nakayama   Japon Inédits 1 600 m Norihiro Yokoyama 1er / 15 2 ½ Patient King
2 mars Hanshin   Japon Sumire Stakes 2 200 m Norihiro Yokoyama 3e / 10 2 ¼ Lincoln
12 avril Nakayama   Japon Yamabuki Stakes 2 200 m Norihiro Yokoyama 1er / 10 2 ½ Rubens Memory
3 mai Tokyo   Japon Aoba Shō Gr. 2 2 400 m Norihiro Yokoyama 1er / 15 1 ¼ Takara Shaady
1er juin Tokyo   Japon Tokyo Yushun Gr. 1 2 400 m Norihiro Yokoyama 2e / 18 1/2 Neo Universe
28 septembre Hanshin   Japon Kobe Shimbun Hai Gr. 2 2 000 m Kent Desormeaux 1er / 13 3 ½ Sakura President
26 octobre Kyoto   Japon Kikuka Shō Gr. 1 3 000 m Olivier Peslier 4e / 18 3 That's The Plenty
28 décembre Nakayama   Japon Arima Kinen Gr. 1 2 500 m Yoshiomi Shibata 3e / 12 9 ¾ Symboli Kris S
2004, 4 ans
27 mars Nakayama   Japon Nikkei Shō Gr. 2 2 500 m Yoshiomi Shibata 2e / 14 encolure Win Generale
2 mai Kyoto   Japon Tenno Sho (Printemps) Gr. 1 3 200 m Damian Oliver 2e / 18 7 Ingrandire
27 juin Kyoto   Japon Takarazuka Kinen Gr. 1 2 200 m Katsuharu Tanaka 4e / 15 3 Tap Dance City
10 octobre Kyoto   Japon Kyoto Daishoten Gr. 2 2 400 m Yukio Okabe 2e / 10 encolure Narita Century
31 octobre Tokyo   Japon Tenno Sho (Automne) Gr. 1 2 000 m Olivier Peslier 1er / 17 1 ¼ Dance in The Mood
28 novembre Tokyo   Japon Japan Cup Gr. 1 2 400 m Olivier Peslier 1er / 16 3 Cosmo Bulk
26 décembre Nakayama   Japon Arima Kinen Gr. 1 2 500 m Olivier Peslier 1er / 15 1/2 Tap Dance City
2005, 5 ans
26 juin Kyoto   Japon Takarazuka Kinen Gr. 1 2 200 m Kent Desormeaux 3e / 15 1 ½ Sweep Tosho
16 août York   Royaume-Uni International Stakes Gr. 1 2 060 m Yutaka Take 2e / 7 encolure Electrocutionist
30 octobre Tokyo   Japon Tenno Sho (Automne) Gr. 1 2 000 m Norihiro Yokoyama 2e / 18 tête Heavenly Romance
27 novembre Tokyo   Japon Japan Cup Gr. 1 2 400 m Kent Desormeaux 3e / 18 1 ¾ Alkaased
25 décembre Nakayama   Japon Arima Kinen Gr. 1 2 500 m Kent Desormeaux 8e / 16 5 ¼ Heart's Cry

Au haras modifier

La seconde carrière de Zenno Rob Roy est relativement décevante, autant dans l'archipel qu'en Nouvelle-Zélande où il a fait la monte durant l'hiver. On lui doit seulement un vainqueur de groupe 1, la pouliche classique Saint Emilion, lauréate du Yūshun Himba, ex-aequo avec Apanane, lauréate cette année-là de la Triple Couronne des pouliches.

Origines modifier

Zenno Rob Roy est un fils de l'incontournable Sunday Silence, pilier de l'élevage japonais.

Roamin' Rachel, sa mère, était une excellente jument américaine, lauréate d'un groupe 1, le Ballerina Handicap, en 1994, mais aussi troisième des importants Ashland Stakes à 3 ans et plusieurs fois placée au niveau groupe 2. Elle a été vendue en 1998 pour $ 750 000 à Shiraoi Farm, le haras où est né Zenno Rob Roy. L'année précédente, elle avait engendré la bonne Darling My Darling (par Deputy Minister), qui allait bien figurer dans les grands tournois pour les 2 ans américaines, prenant le premier accessit dans les Matron Stakes et le second dans les Frizette Stakes, puis de donner, au haras, Heavenly Love (par Malibu Moon), lauréate des Aclibiades Stakes à 2 ans. Les autres produis de Roamin' Michel n'ont pas brillé.

Pedigree modifier

Origines de Zenno Rob Roy (JPN), mâle bai né en 2000
Père
Sunday Silence
1986
Halo
1969
Hail to Reason Turn-To
Nothirdchance
Cosmah Cosmic Bomb
Almahmoud
Wishing Well
1975
Understanding Promised Land
Pretty Ways
Mountain Flower Montparnasse
Edel Weiss
Mère
Roamin' Rachel
1990
Mining
1984
Mr. Prospector  Raise A Native
Gold Digger
I Pass Buckpasser
Impish
One Smart Lady
1984
Clever Trick Icecapade
Kankakee Miss
Pia's Lady Pia Star
Plucky Roman (famille 2-b)[3]

Références modifier

  1. (en) No Author, « Zenno Rob Roy takes Arima Memorial », sur The Japan Times, (consulté le )
  2. (en) No Author, « Alkaased breaks record in Japan Cup victory », sur The Japan Times, (consulté le )
  3. « Thoroughbred Bloodlines – Squirrel Mare – Family 2-b », Bloodlines.net (consulté le )