Yves Lion

architecte français

Yves Lion est un architecte urbaniste et professeur français né le à Casablanca[1].

BiographieModifier

ParcoursModifier

Après avoir travaillé chez Hamoniau, Gagès, Buffi, Yves Lion obtient son diplôme à UP6 en 1972. Il commence parallèlement à pratiquer la photographie d'architecture en Europe. Dès cette époque, il prend part aux débats visant l’émergence d’une « architecture urbaine », circonstancielle, qui participe d'une volonté : un « retour à la ville ». Il crée son agence à Paris en 1974[2].

Sur le territoire français, il construit de nombreux logements sociaux et privés, notamment à : Villejuif, Marne-la-Vallée, Saint-Denis, Pantin, Vitry-sur-Seine, Boulogne-Billancourt, Montreuil, Aubervilliers, Noisy-le-Grand, Rennes, Marseille, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Grenoble, Blagnac, Champs-sur-Marne. À ce jour, environ 10 000 logements sont construits ou en cours de réalisation. Dans le cadre de ces aménagements, Yves Lion prend plusieurs fois position contre l’étalement urbain, qui se fait selon lui au détriment de la densification des zones urbaines déjà existantes[3].

Yves Lion réalise des études territoriales et des projets d’aménagement d’envergure en France et à l’étranger[4], il travaille sur des projets en Afrique du Nord, à Fès, Rabat, Casablanca, Tunis ; en Arabie Saoudite, il gagne le concours des lieux saints de la Mecque pour la construction de plusieurs quartiers[5].

Yves Lion, avec le groupe Descartes, participe à la consultation internationale du «Grand Paris»[6]. Le groupe Descartes recommande notamment de répondre à « l'urgence écologique », en construisant par exemple de vastes espaces verts pour permettre au Grand Paris de doubler la surface des forêts, ou en installant des agroparcs pour favoriser l'agriculture urbaine[7].

EnseignementModifier

Yves Lion est enseignant depuis 1976 : à UPA 6[8], à l'École nationale des ponts et chaussées, à l'École d'architecture de Lyon, puis à celle de Paris-Tolbiac, dont il sera le président du conseil d'administration de 1989 à 1990. De 1994 à 1996, il est professeur invité à l'École polytechnique fédérale de Lausanne ainsi qu’à Montréal, Karlsruhe, Vienne, Ljubljana, Mendrisio ; multipliant également les conférences dans de nombreuses écoles d’architecture (à Londres, Hanovre, Bergame, Los Angeles, Santiago du Chili, etc.).

En 1997, il fonde, avec un groupe d’enseignants, l'École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est à Marne-la-Vallée.

DistinctionsModifier

PrixModifier

  • 1983 - Équerre d'argent, mention spéciale[9]
  • 2004 - Pyramide d'or et pyramide de vermeil du logement durable avec Apollonia (Asnières-sur-Seine), décernées par la fédération nationale des promoteurs constructeurs[10]
  • 2015 - Mipim Awards : Boulevard euroméditerranéen à Marseille

DécorationsModifier

RéalisationsModifier

Principales réalisationsModifier

Principaux projets urbains et architecturaux en coursModifier

  • Centre-ville et plage du Havre
  • Cité de la Méditerranée à Marseille pour Euroméditerranée
  • Quartier du Neuhof à Strasbourg
  • Quartier Masséna Bruneseau à Paris Rive Gauche
  • Quartier Est et projet urbain d’aménagement sur le site PSA Peugeot Citroën à Asnières-sur-Seine avec Nexity
  • Réhabilitation du quartier du Parc aux Lièvres à Evry, avec Nexity
  • Construction de l’Ecole Régionale de Santé de Toulouse. Restructuration de l’ancien magasin « du Printemps » en commerces, logements, sur la place du Maréchal Philippe Leclerc
  • Rénovation du musée des beaux-arts de Dijon
  • Ecocité insulaire et tropicale, île de la Réunion
  • Musée-cité de l’économie et de la monnaie Paris XVIIe
  • Deuxième extension du Musée de la coopération Franco-Américaine Blérancourt
  • Pôle d’Échange Multimodal, La Rochelle

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier