Institut des cultures d'Islam

L’Institut des cultures d’Islam (ICI) est un établissement culturel de la Ville de Paris installé au cœur du quartier de la Goutte-d'Or, et voué à la création et la diffusion des cultures contemporaines en lien avec le monde musulman. Il est à la fois un centre d'art contemporain, une scène musicale, un lieu de dialogue et d’apprentissage, et un lieu dédié à « l'exercice du culte musulman »[1].

Institut des cultures d'Islam
Institut des Cultures d'Islam @ Paris (33841785240).jpg
Informations générales
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

Le projetModifier

L’idée de l’Institut des cultures d’Islam est née en 2005 et s’est concrétisée dès 2006 par l’ouverture du centre de préfiguration de la rue Léon. Il était envisagé initialement un déploiement sur deux sites (rue Stephenson et rue Polonceau), chacun d'eux devant proposer des activités culturelles et des activités cultuelles (une salle de prière musulmane dans chacun des bâtiments), ainsi qu'un centre de préfiguration. Le projet du second bâtiment rue Polonceau a finalement été abandonné par la Mairie de Paris.

Les bâtimentsModifier

Les activités de l’ICI se répartissent sur deux bâtiments :

ICI Léon, Centre de préfigurationModifier

Depuis , le projet de l’Institut des Cultures d’Islam bénéficie d’un centre de préfiguration situé au 19 rue Léon, dans le 18e arrondissement de Paris. D’une superficie de 500 m2, il déploie des espaces d'exposition et d'enseignement (qui permettent de développer des projets culturels autour des thématiques en lien avec le monde musulman) ainsi qu'un restaurant - salon de thé[2],[3],[4] autour d'un patio central, servant l'été de scène à ciel ouvert[5],[6].

ICI StephensonModifier

Inauguré le , l’ICI Stephenson est le deuxième espace de l'Institut des Cultures d'Islam. Situé au 56 rue Stephenson et d’une surface de 1 400 m2, il abrite des espaces d'exposition et d'enseignement au rez-de-chaussée et au deuxième étage, un hammam au sous-sol et une salle de prière au premier étage du bâtiment[7],[8].

La salle de prière musulmane est gérée par l'association cultuelle de la Grande Mosquée de Paris (société des Habous et des lieux saints de l’islam).

Imaginé par les architectes Yves Lion et David Jolly[9], ce bâtiment s'inscrit dans une démarche Haute qualité environnementale. Il a été conçu pour permettre une réduction maximale des consommations énergétiques et respecte le Plan Climat de Paris. Sa façade est composée d’un moucharabieh contemporain ajouré sur l’espace public.

Les activitésModifier

L’ICI organise toute l’année des expositions, concerts, conférences, cafés littéraires, projections-débats, activités culturelles, cours d’arabe, de kabyle, de wolof, de calligraphie, de chant, de cuisine… Un public d’une grande diversité, essentiellement parisien et francilien, vient y découvrir des artistes, universitaires et spécialistes des cultures d’Islam. L’ICI propose au jeune public une offre dynamique : ateliers artistiques et culturels, spectacles vivants, ciné-goûters et visites sur mesure des expositions pour les enfants, les familles, les écoles et les centres de loisirs.

Les expositions temporairesModifier

L'Institut présente deux expositions temporaires à l'année.

Dernières expositions notoires :

2020

Croyances : faire et défaire l'invisible (du 12 mars au 26 juillet)[10],[11]

2019

L'œil et la nuit (du 19 septembre 2019 au 9 février 2020)[12],[13]

C'est Beyrouth (du 28 mars au 28 juillet 2019)[14],[15],[16]

2018

JAVA – Art Energy (27 septembre 2018 au 24 février 2019)[17],[18]

Bagdad mon amour (29 mars au 29 juillet 2018)[19],[20]

2017

Lettres ouvertes, de la calligraphie au street art (21 septembre 2017 au 21 janvier 2018)[21],[22]

Rock The Kasbah (7 mars au 30 juillet 2017)[23],[24]

2016

Sacrées Graines (15 septembre 2016 au 15 janvier 2017)[25],[26]

Les cours de langues et de pratiques artistiquesModifier

L'Institut des Cultures d'Islam propose toute l'année des cours de langues et de pratiques artistiques pour tous les publics, qu'ils soient enfants ou adultes, débutants ou non[27].

Cours de languesModifier

- Arabe littéral moderne[28]

- Wolof[29]

Cours de pratiques artistiquesModifier

- Calligraphie[30]

- Chant arabo-andalou[31]

Contestation de la légalité de la salle de prière musulmaneModifier

L'intégration dans le projet d'une salle de prière a été jugée illégale et contraire à la loi de 1905 par la Cour administrative d'appel de Paris dans son jugement du [32], confirmé par un arrêt du du Conseil d'État auprès de qui la Ville de Paris s'était pourvue en cassation[33]. Le Conseil d'État y a annulé la délibération du Conseil de Paris des 22 et qui avait permis à Bertrand Delanoë, alors maire de Paris de consentir un bail emphytéotique administratif de 99 ans à la « société des Habous et des lieux saints de l’islam, structure algérienne propriétaire de la Grande mosquée de Paris », pour lui permettre l'exploitation de la salle de prière[34].

L'annulation du cadre juridique qui devait permettre le portage d'un lieu de culte au sein d'un établissement public a alors conduit Anne Hidalgo, maire de Paris ayant succédé à Bertrand Delanoë, à abandonner en la construction initialement prévue d'un second bâtiment dans le site de la rue Polonceau, provoquant la démission de l'équipe dirigeante de l'ICI[35]. Ce deuxième volet du projet devait intégrer lui aussi une salle de prière musulmane[36].

BudgetModifier

Le coût de construction des bâtiments est de 22 millions[37]. Pour la partie ouverte en 2013, la totalité des travaux a été financée par la Ville de Paris pour un montant de 13,5 millions d'euros. La mairie a revendu pour 2,2 millions d'euros la salle de prière à l'association propriétaire de la Grande mosquée de Paris[38].

L'équipeModifier

Le premier président de l'Institut des Cultures d'Islam fut Hakim El Karoui, nommé en 2010 par Bertrand Delanoë[39], et qui démissionna en 2011[40]. Il fut remplacé par Jamel Oubechou, qui démissionna en 2016[41]. Bariza Khiari est, depuis , présidente de l'Institut des Cultures d'Islam[42],[43].

Stéphanie Chazalon assure quant à elle la direction générale[44].

Notes et référencesModifier

  1. « A Paris, l'Institut des cultures d'islam ose l'union inédite de la prière et des arts », sur https://www.lemonde.fr, (consulté le 24 octobre 2019).
  2. « L’adorable salon de thé caché de l’Institut des Cultures d’Islam », sur Le Bonbon, (consulté le 16 mars 2020)
  3. « Bon plan à Paris : le couscous irrésistible de l’Institut des cultures d’Islam », sur Télérama.fr (consulté le 16 mars 2020)
  4. « Le Café d'Ici, couscous à l'Institut des cultures d'Islam », sur Parisianavores - Blog Lifestyle / Food / Voyage / Kids, (consulté le 16 mars 2020)
  5. Adresse : Où ? l'Institut des Cultures de L'Islam 19 Rue Léon Paris75018 48.88779068 2.35325813, « Bal du 13 Juillet à l'Institut des Cultures d'Islam ! », sur Le Parisien Etudiant (consulté le 16 mars 2020)
  6. « Le Patio de l'Institut des Cultures d'Islam », sur www.pariscope.fr (consulté le 16 mars 2020)
  7. « L'Institut des cultures d'islam inauguré à la Goutte d'Or », sur LExpress.fr, (consulté le 16 mars 2020)
  8. Par Cécile BeaulieuLe 28 novembre 2013 à 21h36, « EN IMAGES. La Goutte-d’Or a désormais son Institut des cultures d’islam », sur leparisien.fr, (consulté le 16 mars 2020)
  9. « Institut des Cultures d’Islam | Ateliers Lion Associés », sur atelierslion.com (consulté le 13 mars 2020)
  10. « Images, religions et métissage à l’Institut des cultures d’islam, à Paris », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mars 2020)
  11. « "Croyances : faire et défaire l’invisible" | Institut des cultures d'Islam », sur Fisheye Magazine (consulté le 13 mars 2020)
  12. « «L’Œil et la Nuit», visions ténébreuses », sur Libération.fr, (consulté le 13 mars 2020)
  13. « L'Œil et la Nuit, une exposition entre rêve et réalité », sur Le Bonbon, (consulté le 13 mars 2020)
  14. « C'est Beyrouth - Expos dans le Grand Paris », sur Télérama.fr (consulté le 13 mars 2020)
  15. « « C'est Beyrouth », une exposition pour rendre visibles les femmes invisibles », sur Franceinfo, (consulté le 13 mars 2020)
  16. « «C'est Beyrouth»: Les identités et l'effervescence d'une ville », sur 20minutes.fr (consulté le 13 mars 2020)
  17. « Exposition "JAVA – Art Energy" / France Culture », sur France Culture (consulté le 13 mars 2020)
  18. « «Java - Art Energy», l’art contemporain indonésien à Paris », sur RFI, (consulté le 13 mars 2020)
  19. « Invité du jour - " 'Bagdad mon amour' est d’abord une exposition manifeste" », sur France 24, (consulté le 13 mars 2020)
  20. Huê Trinh Nguyên, « « Bagdad mon amour » : l'exposition-hommage des artistes irakiens à leur patrimoine », sur SaphirNews.com | Quotidien d’actualité sur le fait musulman en France (consulté le 13 mars 2020)
  21. « Lettres ouvertes, de la calligraphie au street art - Expos dans le Grand Paris », sur Télérama.fr (consulté le 13 mars 2020)
  22. « Exposition - Lettres ouvertes, de la calligraphie au street art à l'Institut des cultures d'Islam | Arts in the City » (consulté le 13 mars 2020)
  23. « Rock the Kasbah : la musique électrise les artistes à la Goutte-d'Or », sur Les Inrocks, (consulté le 13 mars 2020)
  24. Le courrier de l'Atlas : Charly Célinain, « Exposition Rock the Kasbah : la musique entre prohibition et libération | Courrier de l'Atlas », sur www.lecourrierdelatlas.com (consulté le 13 mars 2020)
  25. « «Sacrées Graines», quand le couscous pose des questions », sur RFI, (consulté le 13 mars 2020)
  26. « Exposition Graines Sacrées - Institut des Cultures d'Islam », sur Artistikrezo, (consulté le 13 mars 2020)
  27. « Institut des Cultures d’Islam », sur A Nous Paris, (consulté le 19 mars 2020)
  28. « Où Apprendre l’Arabe à Paris ? », sur We Love Prof - Le mag de Superprof, (consulté le 19 mars 2020)
  29. Annoncer un événement et | Billetterie en ligne, « Institut des cultures d'Islam », sur Le Parisien Etudiant (consulté le 19 mars 2020)
  30. « Institut des Cultures d’Islam », sur Ustaza à Paris (consulté le 19 mars 2020)
  31. « Cours d'arabe littéral moderne, de calligraphie et de chant arabo-andalou | Agenda », sur SaphirNews.com | Quotidien d’actualité sur le fait musulman en France (consulté le 19 mars 2020)
  32. « L'Institut des cultures d'Islam pointé en justice par un contribuable », sur leparisien.fr, (consulté le 24 octobre 2019).
  33. « L'Institut des cultures d'Islam pointé en justice par un contribuable », sur leparisien.fr, (consulté le 24 octobre 2019).
  34. « Le montage de l’Institut des cultures d’islam contesté devant la justice », sur la-croix.com, (consulté le 24 octobre 2019).
  35. « Pas de second bâtiment pour l'Institut des cultures d'Islam à Paris, mais pourquoi ? », sur telerama.fr, (consulté le 24 octobre 2019).
  36. « Entre la Mairie de Paris et l'Institut des cultures d'Islam, c'est le souk », sur telerama.fr, (consulté le 24 octobre 2019).
  37. Anne-Bénédicte Hoffner, « La ville de Paris crée un Institut des cultures d'islam », sur la-croix.com, .
  38. Paris : l'Institut des cultures d'Islam ouvre ses portes à la Goutte-d'Or, metronews.fr, 28 novembre 2013
  39. « Qui est Hakim el-Karoui? », sur leparisien.fr, (consulté le 24 octobre 2019).
  40. « Jamel Oubechou, nouveau président de l'ICI », sur leparisien.fr, (consulté le 24 octobre 2019).
  41. « Démission du président et de la directrice générale de l’Institut des cultures d’islam », sur la-croix.com, (consulté le 24 octobre 2019).
  42. « La sénatrice Bariza Khiari (PS), nouvelle présidente de l’Institut des cultures d’islam », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 13 mars 2020)
  43. Le Point magazine, « La sénatrice PS Bariza Khiari, élue présidente de l'Institut des cultures d'Islam à Paris », sur Le Point, (consulté le 13 mars 2020)
  44. « Installation de la nouvelle directrice générale à l’Institut des cultures d’islam de Paris | Radio Algérienne », sur www.radioalgerie.dz (consulté le 13 mars 2020)

Liens externesModifier