Ouvrir le menu principal

Yves Durand (historien, 1932-2004)

historien français (1932-2004)
(Redirigé depuis Yves Durand (recteur))
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yves Durand et Durand.
Yves Durand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Recteur
Académie d'Aix-Marseille
-
Recteur
Académie de Rouen
-
Jacques Farran (d)
Claude Roche (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Yves Durand, né le à Reims (Marne) et mort à Nantes (Loire-Atlantique) le , est un historien français. Il est spécialiste des XVIIe et XVIIIe siècles français.

Sommaire

BiographieModifier

Yves Durand est le fils de René Durand, directeur de banques, et de Juliette née Hartely. Il effectue ses études à la Faculté des lettres de Paris, où il devient Agrégé d’histoire, puis Docteur ès lettres. Il commence sa carrière comme professeur agrégé au lycée de Meaux[1].

Entre 1966 et 1967, il est maître-assistant à la Sorbonne, puis chargé d'enseignement d'histoire moderne et contemporaine à la Faculté des lettres et sciences humaines de Nantes en 1969, année où il rejoint l'Union nationale inter-universitaire lors de sa fondation. En 1971, il devient maître de conférences et professeur d'Histoire à l'Université de Nantes. Il y est nommé vice-président en 1976. De 1973 à 1977, il dirige également l'unité d'enseignement et de recherche du Centre de recherche sur l'histoire de la France Atlantique[2].

Yves Durand occupe le poste de recteur de l'académie de Rouen de 1977 à 1979, puis de l'académie d'Aix-Marseille de 1979 à 1981. En 1986, il est professeur d'histoire moderne à l'université Paris-Sorbonne, il devient professeur émérite en 1997[2]. De 1986 à 1988, il est conseiller pour l'éducation et la recherche auprès du Premier ministre Jacques Chirac[2].

Il meurt le des suites d'un cancer. Ses obsèques ont lieu le 24 avril à l'église Saint-Similien[2]. Il cède sa collection de 2 000 ouvrages à la bibliothèque universitaire de l'ICES[3].

Autres fonctionsModifier

Il est membre du Club de l'horloge[4], vice-président de l'UNI. Il est membre du jury pour le prix « Enseignement et Liberté »[5] ainsi que membre d'honneur du Mouvement Initiative et Liberté (MIL)[2]. Il est aussi membre de la Société d'étude du XVIIe siècle[2] et de la Commission Monumenta Europea Historica[2].

Honneurs et récompensesModifier

OuvragesModifier

RéférencesModifier

  1. « Biographie Yves Durand », Whoś Who,‎ (lire en ligne)
  2. a b c d e f et g « Mort d'un grand Français, Yves Durand », Bulletin mensuel de liaison du MIL,‎ (lire en ligne)
  3. « Fonds "Recteur Yves Durand" », sur Ices.fr
  4. « Quand l'extrême droite se met en culture (suite) », sur reflexes.samizdat.net,
  5. « Lettre N° 84 – Recteur Yves Durand », Enseignement & Liberté,‎ (lire en ligne)

Articles ConnexesModifier

Liens externesModifier