Ouvrir le menu principal

Gouvernement Aristide Briand (10)

23 juin 1926 au 17 juillet 1926
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Aristide Briand.
Gouvernement Aristide Briand (10)

Troisième République

Description de l'image defaut.svg.
président de la république Gaston Doumergue
Président du Conseil Aristide Briand
Formation
Fin
Durée 24 jours
Composition initiale
Coalition Cartel des gauches (RRRS, RI, PRS, SFIO)
Représentation
XIIIe législature
327 / 581

Le dixième gouvernement Aristide Briand est un gouvernement français de la Troisième République qui a duré du 23 juin 1926 au 17 juillet 1926.

CompositionModifier

Portefeuille Titulaire Parti
Président du Conseil Aristide Briand RS
Vice-président du Conseil Joseph Caillaux PRS
Ministres
Ministre des Affaires étrangères Aristide Briand RS
Ministre de la Justice Pierre Laval SE
Ministre de l’Intérieur Jean Durand PRS
Ministre des Finances Joseph Caillaux PRS
Ministre de la Guerre Adolphe Guillaumat SE
Ministre de la Marine Georges Leygues PRDS
Ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts Bertrand Nogaro PRS
Ministre des Travaux publics Daniel Vincent RI
Ministre du Commerce et de l’Industrie Fernand Chapsal PRS
Ministre de l’Agriculture François Binet PRS
Ministre des Colonies Léon Perrier PRS
Ministre du Travail, de l’Hygiène, de l’Assistance et de la Prévoyance sociale Antoine Durafour PRS
Ministre des Pensions Paul Jourdain PRDS
Commissaires généraux
Haut-Commissaire au Logement Arthur Levasseur RS
Sous-secrétaires d’État
Sous-secrétaire d’État à la Présidence du Conseil et aux Affaires étrangères Charles Daniélou RI
Sous-secrétaire d’État à la Vice-présidence du Conseil et aux Finances, chargé des Finances François Piétri PRDS
Sous-secrétaire d’État à la Vice-présidence du Conseil et aux Finances, chargé du Budget Jacques Duboin SE
Sous-secrétaire d’État à la Vice-présidence du Conseil et aux Finances, chargé des Régions libérées Maurice Dutreil PRDS
Sous-secrétaire d’État à la Guerre Yves Picot PRDS
Sous-secrétaire d’État à l’Instruction publique et aux Beaux-Arts, chargé de l'Enseignement technique et des Beaux-Arts Pierre Rameil RS
Sous-secrétaire d’État aux Travaux publics, chargé de l’Aéronautique et aux Transports aériens Laurent Eynac RI
Sous-secrétaire d’État aux Travaux publics, chargé aux Ports, à la Marine marchande et aux Pêches Pierre Valude RS

Politique menéeModifier

  • La politique financière du Cartel se heurte au conservatisme de la droite et du patronat. La tentative des socialistes d’instaurer un impôt sur le capital se solde par un échec. La spéculation provoque la chute du franc. Le refus des radicaux membre du cartel d'accorder les pleins pouvoirs financiers provoquent le chute du gouvernement et la démission d'Aristide Briand.