Wodecq

section d'Ellezelles, Belgique

Wodecq
(nl) Wodeke
Wodecq
Le quartier de l’église Saint-Quentin
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Ath
Commune Ellezelles
Code postal 7890
Zone téléphonique 068
Démographie
Gentilé Wodecquois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 43′ nord, 3° 44′ est
Superficie 1 581 ha = 15,81 km2
Localisation
Localisation de Wodecq
Situation de la section dans la commune d’Ellezelles
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Wodecq
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Wodecq
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Wodecq

Wodecq (en néerlandais: Wodeke) est une section de la commune belge d'Ellezelles, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Wodecq fait partie du parc naturel du Pays des Collines.

ToponymieModifier

La toponymie de Wodecq a beaucoup varié au cours de l'Histoire. En 1163, un texte cite la localité sous le nom de Voldecq. Le village prit aussi les formes de Wodeca, Wendeke, Waldeke, Wondike, Woudesques, etc.

HistoireModifier

Les origines de l'occupation sont très ancienne : au lieu-dit "le Paradis", des silex néolithiques furent découverts (ils sont actuellement conservés au musée de Renaix). Le hameau de "la Pierre" est aussi considéré par certains comme le lieu d'une ancienne occupation celte car on y retrouvait un menhir jusqu'au XVIIIe siècle[1].

Wodecq est traversé par l'ancienne route romaine qui relie Bavay à Verzeke (actuelle Chaussée Brunehaut).

Le village faisait partie des propriétés de l'Abbaye d'Inde. L'Abbaye vendit ses possessions en 1280 au Comte de Flandre. Ce fait plaça le village dans l'ainsi nommée Terre des Débats, lieux disputés par la Flandre et le Hainaut. Cependant, au XIVe siècle, le village appartenait au Hainaut. Durant la période autrichienne, sous Marie-Thérèse, il fut décidé que Flobecq et Ellezelles seraient sous la juridiction du Conseil de Flandre alors que Lessines, Wodecq, Ogy, Papignies et Bois-de-Lessines iraient au Hainaut.

Sous l'Ancien Régime, Wodecq était englobée dans le bailliage de Flobecq et Lessines.

Au XIXe siècle, le village comptait trois brasseries.

Durant la Seconde Guerre mondiale, l'entité fut l'objet d'une bataille entre l'armée allemande et des Résistants. Cela se déroule le . Une colonne allemande en retraite remonta du Borinage vers le nord, semant la terreur sur son passage par de nombreux assassinats de civils. Elle fut bloquée dans des fermes à Wodecq. La Résistance de Renaix et d’Ellezelles décida d’agir afin d’empêcher cette colonne de continuer plus avant son œuvre de mort. Malheureusement, avant que la colonne allemande n’ait été réduite par l’armée régulière, 24 Résistants renaisiens ou de la Région des Collines tombèrent sous les balles ennemies, lors des combats proprement dits ou fusillés ou achevés par les Allemands.

Personnalités célèbresModifier

- Désiré-Joseph Loix : né en 1784 à Wodecq, il entre dans l'armée impériale et combat en péninsule Ibérique de 1807 à 1813. Il se fera remarquer au cours du siège d'Alméida (juillet-). Après quelques victoire, Désiré-Joseph Loix monte en grade et devient capitaine de l'armée impériale. Passé dans l'armée hollandaise, il combat lors de la bataille de Waterloo avec le grade de capitaine. À la suite de la création de la Belgique, il change à nouveau d’allégeance et devient lieutenant-colonel de l'armée belge en 1831. En 1833, il reçoit comme décoration, la Légion d'Honneur. Il terminera sa carrière militaire en 1843 avec le grade de Général-Major. Décédé en 1852, il repose au pied de la tour de l'église de Wodecq.

GalerieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. Fricx, Atlas des Pays-Bas