Ellezelles

commune de Wallonie (Belgique)

Ellezelles
Ellezelles
L'église Saint-Pierre-aux-Liens
Blason de Ellezelles
Héraldique
Drapeau de Ellezelles
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Ath
Bourgmestre Idesbalde Cauchie (cdH)
(LB)
Majorité Liste du Bourgmestre (LB) - ECOLO
Sièges
MR
Ecolo
PS
Liste du Bourgmestre
17
3
2
4
8
Section Code postal
Ellezelles
Lahamaide
Wodecq
7890
7890
7890
Code INS 51017
Zone téléphonique 068
Démographie
Gentilé Ellezellois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
6 001 ()
49,34 %
50,66 %
134 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
20,78 %
60,49 %
18,72 %
Étrangers 2,26 % ()
Taux de chômage 10,52 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 456 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 44,0333′ nord, 3° 40,8333′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
44,69 km2 (2005)
84,16 %
6,06 %
9,12 %
0,66 %
Localisation
Localisation de Ellezelles
Situation de la commune au sein de l'arrondissement d'Ath et de la province de Hainaut
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Ellezelles
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Ellezelles
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de Région wallonne
City locator 14.svg
Ellezelles
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Ellezelles
Liens
Site officiel ellezelles.be

Ellezelles (en néerlandais Elzele, en picard Elziele) est un village et une commune belge située en Région wallonne dans la province du Hainaut.

LocalitésModifier

La commune d'Ellezelles compte trois sections ainsi que de très nombreux hameaux.

Sections : Ellezelles, Lahamaide et Wodecq.

# Nom Superficie
(km²)
Population
(1976)
Densité de population
(hab./km²)
I
 
IV
Ellezeles
- Ellezeles
- Grand-Monchaut
23,96
 
 
 
 
 
 
 
 
II Lahamaide 7,74 420 54
III Wodecq 15,81 1170 74
 
Ellezelles et ses anciens villages fusionnés en 1977. Les zones en jaune représentent les noyaux urbains.

Hameaux: Anaise, Arlochoir, Arbre-Saint-Pierre, Aulnoit, Beaufaux, Blanc-Scourchet, Bracles, Bruyère, Buis, Cambron, Camp-et-Haie, Chemin-Mitoyen, Cinquant, Commont, Cornet, Crimont, Fourquepire, Frimbuis, Gauquier, Grand-Monchaut, Haillemont, Haizette, Maclinoire, Marloyaux, Miclette, Mont, Padraye, Paradis, Petit-Hameau, Prés, Quatre-Chemins, Quatre-Vents, Quesnoit, Rigaudrye, Rome, Ronsart, Scaubecq, Scoupignies, Seménil, Trieu-à-Staques, Vert-Marais, Vieux-Moulin et Warte.

Le Breucq, Haute-Durenne (aussi appelé La Haute) et Cocambre sont des ancien hameau détachés d’Ellezelles et rattachés à Renaix en 1963[1] et La Houppe est un ancien hameau détaché d’Ellezelles et rattaché à Flobecq[2].

ArmoiriesModifier

 
Blason d'Ellezelles. La division du bouclier fait référence aux moulins à vent locaux, points de repère typiques de la région. Les diamants proviennent des armoiries de la famille Rohan, seigneurs de La Hamaide au XVe siècle[3].
Blasonnement : Gironné d'or et de gueules de huit pièces, chaque giron du second chargé d'une mâcle du premier, à un écusson d'or à la hamaide de gueules posée en abîme[4].



DémographieModifier

Elle comptait, au , 6 006 habitants (2 968 hommes et 3 038 femmes), soit une densité de 134,39 habitants/km²[5] pour une superficie de 44,69 km².

Le graphique suivant reprend sa population résidente au 1er janvier de chaque année[6].


Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.
Source:Direction générale Statistique (Belgique)

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[7]

La politiqueModifier

2018-2024Modifier

Le conseil d'Ellezelles est une coalition du cdH-LB et de ECOLO.

Le Collège communal est composé par des personnes suivantes :

Collège communal
Bourgmestre Ides Cauchie (cdH-LB)
Échevins Alexandre BOITTE (cdH-LB)
Dany BLIN (cdH-LB)
Isabelle COPPÉE (ECOLO)
François OTTEN (ECOLO)
Présidente du CPAS Pascaline LEJOUR (cdH-LB)

Résultats des élections municipales depuis 1976Modifier

Parti 10-10-1976[8] 10-10-1982 9-10-1988 9-10-1994 8-10-2000 8-10-2006[9] 14-10-2012[10] 14-10-2018[11]
Votes / Sièges % 17 % 17 % 17 % 17 % 17 % 17 % 17 % 17
PS - - - 37 7 35,69 7 30,72 5 27,59 5 25,39 4
PSC1/cdH2/cdH-LB3/LB4 49,391 9 28,071 4 34,831 5 27,091 4 25,271 4 35,612 7 43,793 8 43,044 8
ECOLO - - - - 6,73 0 4,4 0 9,52 1 13,87 2
PRL-IC1/PRL-MCC2/MR3/IC4 - - - 35,911 6 32,312 6 29,273 5 19,14 3 17,703 3
IC 47,67 8 68,96 13 65,17 12 - - - 19,1 3 -
PCB 2,93 0 - - - - - - -
PRD - 2,97 0 - - - - - -
Total des votes 3872 3821 3900 4050 4065 4204 4276 4335
Présence % 96,04 94,91 93,32 94,62 92,67 92,35
Blancs et nuls % 2,27 3,79 4,82 4,84 6,74 4,76 5,47 6,69

PatrimoineModifier

 
Le moulin du « Cat sauvage » (1751).

Ellezelles comporte de nombreux sites remarquables, notamment liés à la féerie ou sorcellerie :

 
Vue panoramique d'Ellezelles

FolkloreModifier

  • Ellezelles, terre d’enchantements et de sorcellerie. Une fois par an, le village d’Ellezelles en plein cœur du Pays des Collines est peuplé par des Sorcières qui commémorent leur Sabbat.Le Sabbat des Sorcières est un évènement du folklore ellezellois. C’est en l’an 1610 que, pour sorcellerie, Quintine de la Glisserie est condamnée au bucher avec quatre autres femmes. L'idée d'un Sabbat germe lentement et, après de multiples recherches, Jacques Vandewattyne, féru de folklore, propose d’organiser une fête en l’honneur de Quintine. Le 1er juillet 1972 a lieu ce premier spectacle et, chaque dernier samedi du mois de juin, le Sabbat des Sorcières attire de nombreux visiteurs. Le Sabbat débute par le marché médiéval. À 17 heures, les sorcières apparaissent sur la Grand-Place d'Ellezelles pour jeter des sorts aux nombreux spectateurs. Vers 22h30, elles prennent leur envol en enfourchant leurs balais vers la Place à l’Aulnoit (appelée aussi « la bute aux sorcières ») là où le Sabbat a lieu.Pendant toute la soirée, diablotins, loups-garous, verts boucs et autres personnes étranges - dont les sorcières - reprennent vie. Lors de cette réunion, celles-ci chantent l’incantation des Chorchîles (sorcières) : « Houp, houp, riki, rikète, Pad’ zeûr lès haies et lès bouchons, (par-dessus les haies et les buissons). Vole au diâle et co pus long !! (va au diable et encore plus loin) » en dansant une ronde autour du Diable et en racontant les délits qu’elles ont effectués pendant l’année écoulée. Chaque anecdote est récompensée par une louche de philtre magique donnée par le Diable en personne. Finalement, Quintine est  capturée, jugée et brulée par la milice locale. Le Sabbat des Sorcières se termine, chaque année, par un grand feu d’artifice à la grande joie des participants et de tous les spectateurs. Spectacle vivant, son et lumières, faisant revivre une légende populaire selon laquelle 4 sorcières furent exécutées par la corde et par le feu au lieu-dit « Le Mareû à Chorchîles » en 1610 après avoir été jugées pour actes de sorcellerie. Le spectacle, nourri d'anecdotes sur la vie locale et nationale, se joue en plein air.
  • Cortège de la Ducasse « Jean-Jean doû Ballon », lundi de Pentecôte. Fête locale devenue cortège international, célébrant la chute d'une montgolfière au XIXe siècle.
  • Moisson à l'ancienne (Lahamaide), premier dimanche d'août.
  • Foire aux Artisans, troisième dimanche de septembre.

SaveursModifier

La Brasserie Ellezelloise produit et commercialise cinq bières dont la Quintine.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier