Lambil

scénariste et dessinateur de bande dessinée belge
(Redirigé depuis Willy Lambil)
Lambil
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (87 ans)
TaminesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement
Genre artistique
Distinction
Œuvres principales
signature de Lambil
Signature

Lambil, de son vrai nom Willy Lambillotte, né à Tamines (province de Namur) le , est un auteur de bande dessinée belge.

Les Tuniques bleues sur la façade de la Maison de la Citoyenneté à Ottignies
(Fresh Paint OLLN).

Biographie modifier

Willy Lambillotte naît le à Tamines[1]. Après ses études à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, Lambil entre aux éditions Dupuis comme lettreur à l'âge de 16 ans.

En 1959, il crée avec Henri Gillain la série Sandy et Hoppy. Cette série semi-réaliste se déroule en Australie et raconte les aventures d'un jeune garçon, Sandy, et de son kangourou Hoppy. Après le premier épisode, Gillain abandonne la série, dont Lambil devient alors le seul auteur. Sandy et Hoppy est publié dans Le Journal de Spirou de 1959 à 1974. Pour le même journal, il dessine quelques épisodes des Belles Histoires de l'Oncle Paul.

En 1972, à la suite du décès prématuré de Louis Salvérius, Lambil devient le dessinateur de la série Les Tuniques bleues, scénarisée par Raoul Cauvin. Son implication dans Les Tuniques bleues incite Lambil à mettre un terme aux aventures de Sandy, qui ne sera pas repris par un autre auteur. Lambil est aussi dessinateur de Pauvre Lampil, une série humoristique mettant en vedette un dessinateur de bandes dessinées à qui il arrive tous les malheurs.

Malgré une pause consécutive à la décision de son ami Raoul Cauvin d'arrêter son travail de scénariste pour Les Tuniques bleues (pour l'album no 65 L'Envoyé spécial), Lambil reprend le crayon pour l'album numéro 66[2].

Vie privée modifier

Il réside actuellement dans le village de Falisolle[3],[4].

Œuvre modifier

Revues et journaux modifier

Collectifs modifier

  • Il était une fois... Les Belges[5], Le Lombard, Bruxelles, 1980
    Scénario et couleurs : collectif - Dessin : collectif dont Lambil,
    Participation : Notre humour pendant la guerre - Scénario : Stéphane Steeman.
  • Les Amis de Buddy Longway[6], Le Lombard, coll. « Phylactère », Bruxelles, avril 1983
    Scénario : collectif dont Lambil - Dessin et couleurs : collectif - (ISBN 2-8036-0042-0)
  • Catalogue imaginaire[7], Dupuis, Marcinelle, 1985
    Scénario et couleurs : collectif - Dessin : collectif dont Lambil,
    Hors commerce. Tirage limité à 1000 exemplaires.
  • L'Oiseau de la paix[8], Association du livre de la paix, janvier 1986
    Scénario et couleurs : collectif - Dessin : collectif dont Lambil,
    40 auteurs réunis pour un album pour la paix.
  • Rire c'est rire[9], F.I.R., 1995
    Scénario et couleurs : collectif - Dessin : collectif dont Lambil - (ISBN 2-87265-046-6)

Réception modifier

Prix et récompenses modifier

Postérité modifier

En , une statue à l’effigie du sergent Chesterfield et du caporal Blutch est inaugurée sur le rond-point Sainte-Eugénie à Tamines[4].

En , dans le cadre du festival de street art Fresh Paint OLLN, la façade de la Maison de la Citoyenneté à Ottignies est ornée d'une grande fresque en hommage au scénariste Raoul Cauvin, sur laquelle le Blutch et Chesterfield figurent en bonne place[15].

Notes et références modifier

  1. Dictionnaire mondial de la bande dessinée 2010, p. 503.
  2. Pascal Aggabi, « Sonnez la charge : Willy Lambil, 84 ans, est reparti au triple galop pour dessiner le prochain album des Tuniques Bleues ! », ActuaBD,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Falisolle dans la bande dessinée », L'Avenir,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. a et b « Les Tuniques Bleues sur un rond-point de Tamines », L'Avenir,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. « Il était une fois... Les Belges », sur BD Gest' (consulté le ).
  6. « Les Amis de Buddy Longway », sur BD Gest' (consulté le ).
  7. « Catalogue imaginaire », sur BD Gest' (consulté le ).
  8. « L'Oiseau de la paix », sur BD Gest' (consulté le ).
  9. « Rire c'est rire », sur BD Gest' (consulté le ).
  10. a et b « Lauréats de la C.B.E.B.D. », sur meletout.net/expertbd, Chambre belge des experts en bande dessinée (consulté le ).
  11. « Les infos : Question de prix », La Lettre - L'officiel de la bande dessinée, Dargaud, no 69,‎ , p. 24.
  12. (en) « Willy Lambil (b. 1936) - Awards », sur Grand Comics Database (consulté le ).
  13. Maroulf, « Lambil, Grand Prix du Festival BD d’Anzin-Saint-Aubin », Génération BD,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. « Toutes les actualités de Spirou », sur spirou.com via Wikiwix (consulté le ).
  15. Bulletin communal d'Ottignies-Louvain-la-Neuve, no 242, juin-juillet 2023, p. 44

Annexes modifier

Livres modifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Périodiques modifier

  • Willy Lambil (int. par Jean Léturgie), « Entretien avec Willy Lambil », Schtroumpfanzine, no 35,‎ , p. 3-9.
  • Jean-Pierre Fuéri, « La Galerie des illustres », Spirou, Dupuis, no 3720,‎ .
  • Lambil (interviewé par Frédéric Bosser), « Enquête : Peut-on vendre à 500.000 ex et être Grand prix d'Angoulême ? - Entretien avec Willy Lambil », BullDozer, no 5,‎ (ISSN 1775-0652).
  • Lambil (interviewé par Thierry Wagner), « Entretien : Tuniques Blues - Entretien avec Willy Lambil », Casemate, no 150,‎ (ISSN 1964-504X).

Articles modifier

  • Lambil (interviewé par Alexis Seny), « Avec les Tuniques Bleues et Kris, Lambil tient enfin sa ballade irlandaise : «que les dirigeants peuvent être sauvages » (vidéo) », L'Avenir,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :