William Wellesley-Pole (3e comte de Mornington)

politicien britannique

William Wellesley-Pole, 3e comte de Mornington, GCH, PC, PC (Ire) ( - ), connu sous le nom de Lord Maryborough entre 1821 et 1842, est un homme politique anglo-irlandais et un frère aîné du duc de Wellington. Son nom de famille a changé deux fois: il est né sous le nom de Wesley, qu’il a changé en Wesley-Pole à la suite d’un héritage en 1781. En 1789, l'orthographe est modifiée en Wellesley-Pole, tout comme d'autres membres de la famille ont changé de Wesley en Wellesley.

William Wellesley-Pole
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du 7e Parlement du Royaume-Uni (d)
7e Parlement du Royaume-Uni (d)
Queen's County (d)
-
Membre du 6e Parlement du Royaume-Uni (d)
6e Parlement du Royaume-Uni (d)
Queen's County (d)
-
Membre du 5e Parlement du Royaume-Uni (d)
5e Parlement du Royaume-Uni (d)
Queen's County (d)
-
Membre du 4e Parlement du Royaume-Uni (d)
4e Parlement du Royaume-Uni (d)
Queen's County (d)
-
Membre du 3e Parlement du Royaume-Uni (d)
3e Parlement du Royaume-Uni (d)
Queen's County (d)
-
Membre du 2e Parlement du Royaume-Uni (d)
2e Parlement du Royaume-Uni (d)
Queen's County (d)
-
Membre du 1er Parlement du Royaume-Uni (d)
1er Parlement du Royaume-Uni (en)
Queen's County (d)
-
Membre du 17e Parlement de Grande-Bretagne (d)
17e Parlement de Grande-Bretagne (d)
East Looe (en)
-
Membre du Parlement d'Irlande
Membre du Conseil privé d'Irlande
Membre du 4e Parlement du Royaume-Uni (d)
4e Parlement du Royaume-Uni (d)
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Mère
Anne Wellesley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Anne Smith (en)
Arthur Wellesley
Henry Wellesley
Richard Wellesley
Gerald Valerian Wellesley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Katherine Wellesley-Pole (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Priscilla Fane
William Pole-Tylney-Long-Wellesley
Mary Charlotte Anne Wellesley-Pole (d)
Emily Wellesley-Pole (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Arme

JeunesseModifier

 
Le jeune William Wesley âgé de 14 ans peint en 1777 par Benjamin West

Il est né sous le nom de William Wesley au château de Dangan, deuxième fils de Garret Wesley (1er comte de Mornington), de son mariage avec l'hon. Annie Hill, fille d'Arthur Hill-Trevor (1er vicomte Dungannon). Il est le frère cadet de Richard Wesley, futur marquis Wellesley, et le frère aîné d'Arthur, qui devient duc de Wellington et d'Henry.

Il fait ses études au Collège d'Eton (1774-1776) avant d'entrer dans la Marine royale en tant qu'aspirant, servant dans la Marine de 1777 à 1783; notamment à bord du HMS Lion, un nouveau navire lancé en 1777 lors de la Bataille de la Grenade en 1779 [1].

 
William Pole (décédé en 1781), de Ballyfin, en Irlande, qui, à sa mort, légua sa succession à William Wesley

En raison des dettes de leur père, la famille Wesley connait une situation financière difficile. Cela est partiellement atténué par la mort sans descendants en 1781 de William Pole, de Ballyfin en Irlande, son parrain et le mari de sa grand-tante Ann Colley, qui lègue ses biens à Wesley, à la condition habituelle dans de telles situations, qu'il prenne le nom de famille "Pole". Pole est le descendant de Peryam Pole, troisième fils de l'antiquaire Sir William Pole (antiquaire) (en) (1561-1635) de Shute House, dans le Devon, frère de Sir John Pole, premier baronnet. Il a épousé Ann Colley, la sœur du grand-père de Wesley, Richard Wesley, 1er baron Mornington (1690–1758). Ce Wesley est né Richard Colley, mais il a changé de nom en 1728, à la suite d’un héritage, en Wesley. C’est ainsi qu’en 1781, conformément au testament de son grand-oncle William Pole, Wesley change de nom et devient Wesley-Pole [2].

Carrière politiqueModifier

Conservateur, Mornington est député du Parlement irlandais pour Trim de 1783 à 1790 et de la Chambre des communes britannique pour East Looe de 1790 à 1795 et du comté de Queen's de 1801 à 1821. Il exerce les fonctions de secrétaire de l'Amirauté auprès du duc de Portland entre 1807 et 1809 et de secrétaire en chef pour l'Irlande sous Spencer Perceval entre 1809 et 1812. Il est également Lord du trésor irlandais entre 1809 et 1811 et chancelier du Trésor irlandais entre 1811 et 1812. Il est membre du conseil privé britannique et du Conseil privé d'Irlande en 1809. Il sert dans le gouvernement de Lord Liverpool de 1814 à 1823 en tant que Maître de la Monnaie. En 1821, il est élevé à la Pairie du Royaume-Uni en tant que baron Maryborough, de Maryborough dans le comté de Queen's (aujourd'hui Portlaoise, comté de Laois). En 1823, il est nommé à vie Custos Rotulorum du comté de Queen's. De 1823 à 1830, il est le maître des Buckhounds et de 1834 à 1835, ministre des Postes. À partir de 1838, il occupe le poste honorifique de capitaine de Deal Castle [3].

À la mort en 1842 de son frère aîné Richard Wellesley, 1er marquis Wellesley et 2e comte de Mornington, il lui succède en tant que 3e comte de Mornington.

Mariage et descendanceModifier

 
Les sœurs Wellesley-Pole, de Thomas Lawrence (1769-1830). De gauche à droite: Lady Mary Charlotte Anne, Lady Emily Harriet et Lady Priscilla Anne

En 1784, Lord Mornington épouse Katherine Elizabeth Forbes, fille de l'amiral John Forbes et petite-fille de George Forbes (3e comte de Granard) (en), et de William Capell (3e comte d'Essex). Ils ont un fils et trois filles:

  • William Pole-Tylney-Long-Wellesley (4e comte de Mornington) (1788-1857), qui hérite des titres de son père.
  • Lady Mary Charlotte Anne Wellesley (1786-1845), qui épouse la très hon. Sir Charles Bagot, Bart., GCB, le . Le couple a quatre fils et six filles. La famille accompagne ses parents au Canada lors de la nomination de sir Charles Bagot au poste de gouverneur général de l'Amérique du Nord britannique, le . En tant qu'épouse d'un gouverneur général du Canada, Lady Bagot prit le titre de «Son Excellence» à Montréal en . Après le décès de son mari à Kingston (Ontario) le , elle accompagna la dépouille en Angleterre. Elle est décédée à Londres le [4].
  • Lady Emily Harriet (1792–1881), épouse en 1814 de Lord FitzRoy Somerset, futur 1er baron Raglan .
  • Lady Priscilla Anne (1793-1879), qui épouse John Fane (11e comte de Westmorland) [5].

RéférencesModifier

  1. National Maritime Museum Records, Greenwich
  2. Ancestry from Collins Peerage, 1812, (9 vols.) vol. 8, pp. 540–545
  3. « Captains of Deal Castle », East Kent freeuk (consulté le )
  4. Types of Canadian Women and of Women who are or have been Connected with Canada, Toronto, Williams Briggs, (lire en ligne), p. 18
  5. Christie's: Lotnotes by a drawing of the Wellesley-Pole sisters, by Thomas Lawrence. Url visited on 21 March 2012

Liens externesModifier