FitzRoy Somerset

général britannique

FitzRoy Somerset
Illustration.
FitzRoy Somerset durant la Guerre de Crimée, portrait de Roger Fenton, vers 1855
Fonctions
Master-General of the Ordnance

(2 ans et 4 mois)
Monarque Victoria
Premier ministre Edward Smith-Stanley
George Hamilton-Gordon
Prédécesseur Henry Hardinge
Successeur Fonction abolie
Membre de la Chambre des lords
Lord Temporal

(2 ans, 8 mois et 17 jours)
Pairie héréditaire
Prédécesseur Pairie créée
Successeur Richard Somerset
Député britannique

(3 ans)
Circonscription Truro
Prédécesseur Sir George Warrender
Successeur Hussey Vivian

(2 ans)
Circonscription Truro
Prédécesseur Hussey Vivian
Successeur John Scott
membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Biographie
Titre complet Baron Raglan
Nom de naissance FitzRoy James Henry Somerset
Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau de l'Angleterre Badminton
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décès Drapeau de Sébastopol Sébastopol
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Parti politique Tory
Père Henry Somerset
Mère Elizabeth Boscawen
Conjoint Emily Wellesley-Pole
Enfants 2 enfants dont : Richard Somerset
Diplômé de Westminster School
Profession homme politique, militaire
Distinctions Ordre du Bain Chevalier Grand-Croix de l'Ordre du Bain
Ordre militaire de Maximilien-Joseph de Bavière Croix de chevalier de l'ordre militaire de Max Joseph
Ordre du Médjidié Ordre du Médjidié
Médaille d'or de l'armée de Bavière
Médaille Waterloo

FitzRoy James Henry Somerset (), 1er baron Raglan, est un militaire puis diplomate britannique, connu sous le nom de Lord FitzRoy Somerset avant son élévation en tant que baron en 1852 et souvent appelé Lord Raglan dans l’historiographie de langue anglaise.

BiographieModifier

Né en 1788 et treizième enfant du duc de Beaufort Henri Somerset, FitzRoy fait son entrée dans l'armée en 1804, en tant que cornet, c’est-à-dire porte étendard, dans le 4th Light Dragoons. Il est fait capitaine en 1808 et sert en tant qu’aide de camp auprès de la mission militaire en Turquie puis auprès de Wellington lorsque celui-ci se rend en Espagne dans le cadre de la guerre péninsulaire[1].

Il accompagne ensuite celui-ci dans ses campagnes et est blessé une première fois à la bataille de Buçaco, avant de perdre son bras droit à Waterloo, ce qui lui vaut d’être nommé chevalier commandeur de l’Ordre du Bain[1]. À la mort de Wellington en 1852, il est nommé maître général de l’équipement, reçoit une pairie et est élevé au rang de grand-croix de l’Ordre du Bain[2].

Fitzroy Somerset est nommé commandant-en-chef des forces britanniques d'Orient lorsque la guerre de Crimée éclate en 1854. Il s’agit de sa première vraie expérience du commandement : n’ayant auparavant que servi en tant qu’aide de camp, d’attaché ou dans les bureaux des ministères, il n’a encore jamais commandé de plus grande unité qu’une compagnie. Durant le conflit, il est fortement critiqué pour le choix de ses subalternes, pour la plupart très âgés et inexpérimentés, pour son manque d’esprit tactique et pour son incapacité à assurer des conditions de vie correctes à ses troupes pendant l’hiver. Miné par la dépression et la maladie, il meurt en [2].

FamilleModifier

Le 6 août 1814, il épouse lady Émilie Wellesley, fille du comte de Mornington, nièce du duc de Wellington, dont :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Barthorp 2000, p. 15.
  2. a et b Barthorp 2000, p. 16.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Michael Barthorp, Queen Victoria’s Commanders, vol. 71, Londres, Osprey Publishing, coll. « Elite », (ISBN 1841762741).
  • (en) E.M. Lloyds et John Sweetman, « Somerset, FitzRoy James Henry [known as Lord FitzRoy Somerset], first Baron Raglan », dans Oxford Dictionary of National Biography, (1re éd. 1897) (DOI 10.1093/ref:odnb/26007).

Liens externesModifier