William Gayraud

joueur de rugby à XV, bobeur et skeletoneur français
William Gayraud

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Laroque-Timbaut (France)
Décès (à 64 ans)
à Paris 9e (France)
Taille 1,82 m
Poste Talonneur
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1916-1920
1920-1924
SU Agen
Toulouse
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1920Drapeau : France France1 (3)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

William Gayraud-Hirigoyen (né Marcel René Gayraud) est un sportif français, né le à Laroque-Timbaut (Lot-et-Garonne) et mort le à Paris[1]. Il joue au rugby à XV en tant que talonneur et est international. Outre le rugby, il pratique également au plus haut niveau les sports de glace comme le bobsleigh et le skeleton.

BiographieModifier

En 1916, il chausse les crampons pour défendre les couleurs du SU Agen. Pendant la Première Guerre mondiale, il est cité à plusieurs reprises et obtient quelques décorations en particulier la Croix de Guerre[2]. En 1920, il quitte le Lot-et-Garonne pour effectuer des études de kinésithérapie et, associant le nom de son épouse Hirigoyen au sien, il défend les couleurs du Stade toulousain au poste de talonneur. En équipe nationale, il obtient une unique sélection lors du Tournoi des Cinq Nations de 1920 en tant que talonneur lors du match contre l'Irlande à Dublin. Il marque le premier essai tricolore et la France l'emporte 15 à 7[2].

En bobsleigh[3] et en skeleton[4], des années 1920 jusqu'en 1948, il a concouru à de nombreuses compétitions internationales. Il participe notamment aux Jeux olympiques d'hiver de 1928 à Saint-Moritz[2] et aux Championnats du Monde de Saint-Moritz en 1947 au cours desquels il remporte une troisième place en bobsleigh à quatre[5].

Il excelle par ailleurs dans de nombreux autres disciplines sportives : la natation, l'aviron, la pelote basque, l'athlétisme et la boxe. Kinésithérapeute réputé, sa carrière professionnelle l'amène à Paris où il se reconvertit à l'arbitrage. En 1962, il désire se retirer en fin d'année dans sa ville d'Agen mais il meurt à son domicile parisien le [2].

Notes et référencesModifier

  1. Archives en ligne de Paris 9e, année 1962, acte de naissance no 720, cote 9D 186, vue 12/17
  2. a b c et d Marie de Laroque-Timbaut, « William Gayraud-Hirigoyen (1898-1962) », sur mairie.pagespro-orange.fr, Marie de Laroque-Timbaut (consulté le 13 septembre 2009)
  3. « 1948 bobsleigh two-man results », sur www.todor66.com (consulté le 13 septembre 2009)
  4. « 1948 men's skeleton results », sur www.todor66.com (consulté le 13 septembre 2009)
  5. « Bobsleigh World Championships - Men: 4-Man », sur sports123.com (consulté le 13 septembre 2009)

Liens externesModifier