Willem de Sitter

professeur d'université
Willem de Sitter
Description de cette image, également commentée ci-après
W. de Sitter à Leyde (1920)
Naissance
Sneek (Pays-Bas)
Décès (à 62 ans)
Leyde (Pays-Bas)
Nationalité néerlandaise
Domaines Astronomie, mathématiques, physique
Institutions Observatoire de Leyde, Université de Leyde
Renommé pour Univers de de Sitter
Distinctions Médaille Bruce, Médaille d'or de la Royal Astronomical Society, Médaille James Craig Watson

Signature

Signature de Willem de Sitter

Willem de Sitter, né le à Sneek (Frise) et mort le à Leyde (Hollande-Méridionale), est un astronome néerlandais. Il fut président de l'Union astronomique internationale de 1925 à 1928.

BiographieModifier

Willem de Sitter étudie les mathématiques à l'université de Groningue puis intègre le laboratoire d'astronomie de Groningue. Il travaille à l'observatoire du Cap en Afrique du Sud (1897-1899) puis, en 1908, de Sitter est nommé à la chaire d'astronomie de l'université de Leyde. Il est directeur de l'observatoire de Leyde de 1919 jusqu'à sa mort.

TravauxModifier

Il a été l'un des premiers à évoquer, en 1917, la possibilité d'une solution cosmologique, sur la base des travaux de la relativité générale d'Einstein, d'un Univers vide, différente de celle d'Einstein dans laquelle les objets distants présentent un décalage des fréquences proportionnel à la distance, ce qui sera compris plus tard comme une conséquence de l'expansion de l'univers.

Il contribue aussi à améliorer la compréhension de la cosmologie. Une de ses œuvres importantes est la co-rédaction d'un article avec Albert Einstein en 1932, dans lequel ils conjecturaient qu'il devait y avoir dans l'univers une grande quantité de matière qui n'émettait pas de lumière, désignée actuellement comme la matière sombre.

De Sitter est renommé pour ses travaux sur la planète Jupiter.

Distinctions et récompensesModifier

HommagesModifier

Le cratère de Sitter (en) sur la Lune et l'astéroïde (1686) De Sitter sont nommés en son honneur[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Courte biographie sur le site The Bruce Medalists de l'Astronomical Society of the Pacific (la page affiche en plus une photo du lauréat et propose plusieurs liens web)
  2. (en) « (1686) De Sitter », dans Lutz D. Schmadel, Dictionary of Minor Planet Names, vol. 1, Berlin, Heidelberg et New York, Springer, 2003 [5e éd.] (1re éd. 1992), XII-992 p. (ISBN 3-540-00238-3, OCLC 184958390, notice BnF no FRBNF39972970), p. 134 (lire en ligne [html])

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notices nécrologiquesModifier