Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir White, Cliff et Cottage.

White Cliff Cottage
Image illustrative de l’article White Cliff Cottage
Localisation
Situation St Margaret-at-Cliffe
Kent
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Coordonnées 51° 09′ 08″ nord, 1° 23′ 17″ est

Géolocalisation sur la carte : Kent

(Voir situation sur carte : Kent)
White Cliff Cottage

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
White Cliff Cottage

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
White Cliff Cottage
Architecture
Type Cottage de villégiature
Style Architecture moderne Art déco
Orientation Face à la Manche, mer du Nord, et Pas de Calais
Histoire
Date d'érection 1937
Résidents notoires Noël Coward, puis Ian Fleming
Propriétaire Privé

White Cliff Cottage (cottage de la falaise blanche, en anglais) est un cottage de villégiature de bord de mer, de style architecture moderne Art déco de 1937, de St Margaret-at-Cliffe dans le Kent en Angleterre, au pied des falaises de Douvres au bord de la Manche et de la Mer du Nord, face au Pas de Calais. Il a appartenu aux célèbres écrivains britanniques Noël Coward (1899-1973), puis Ian Fleming (1908-1964), et a inspiré une partie de leurs œuvres respectives des années 1940 et années 1950, dont la série de roman d'espionnage James Bond 007. La maison fait partie à ce jour du circuit touristique « Fleming's Kent ».

Sommaire

HistoriqueModifier

Noel CowardModifier

En 1945 après la seconde Guerre mondiale, le célèbre écrivain, scénariste, acteur, compositeur, réalisateur, producteur britannique Noël Coward (1899-1973) achète ce cottage de villégiature, construit sur la plage de l'ancien petit village de pécheur de St Margaret-at-Cliffe, devenue une station balnéaire renommée de l'époque victorienne tardive, à l’extrémité nord de la baie de St Margaret, au pied des falaises blanches spectaculaires de Douvres, en face du Pas de Calais[1], avec vue panoramique spectaculaire sur la Manche, la Mer du Nord, et la côte française.

Les trois maisons voisines sont achetées par sa mère et sa tante, et par ses amis Eric Ambler et Leslie Cole. Il y créé en six ans une importante partie de son œuvre (pièces de théâtre, scénarios de film, chansons, nouvelles ... dont L'esprit s'amuse (théâtre), Heureux Mortels, Brève Rencontre, Égarements...) et y reçoit de nombreux invités célèbres du monde du spectacle de l'époque, dont Gertrude Lawrence, Daphne du Maurier, Spencer Tracy, Katharine Hepburn, Peter Ustinov, Peter Cushing...

Ian FlemingModifier

Le célèbre agent du renseignement militaire-agent secret-journaliste-romancier Ian Fleming (1908-1964) vit à Londres et découvre le Kent dans les années 1930. Il y passe la plupart des week end et vacances d'été de sa vie, dans ses divers manoirs, ou hôtels de luxe de la région[2]. Il se passionne pour le golf notamment au Royal St George's Golf Club de Sandwich (Kent)[3], et observe entre autres l'activité maritime du détroit entre la France et l'Angleterre, avec son télescope, pendant la Guerre froide...

Il rencontre Noël Coward en Jamaïque dans les Caraïbes, en tant que voisin de sa villa Goldeneye (Jamaïque) construite en 1946, ou il passe tout ses hivers de décembre à mars (ou il créé sa série de 14 romans James Bond 007 durant 12 ans jusqu’à sa disparition en 1964). À partir de 1948, il lui rend visite à plusieurs reprises dans cette maison de bord de mer anglaise, avant de lui acheter en 1951. Il y reçoit régulièrement son ami ancien propriétaire, ainsi que ses amis écrivains William Somerset Maugham et Evelyn Waugh...

Ces lieux sont une de ses sources d'inspiration de son œuvre de roman d'espionnage James Bond 007, publié pour la première fois le avec Casino Royale (roman) (un des plus importants Best-seller mondial de roman d'espionnage, et des plus importants succès du cinéma). Son roman Moonraker (roman) de 1955 est inspiré entre autres des falaises de Douvres...

Il revend cette villa en 1957 pour acheter le manoir de Bekesbourne du XVIIIe siècle au sud de Canterbury (ou il repose depuis sa disparation en 1964)...

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier