Ouvrir le menu principal

Volodymyr Hroïsman

homme politique ukrainien

Volodymyr Hroïsman
Володи́мир Гро́йсман
Illustration.
Volodymyr Hroïsman en 2019.
Fonctions
Premier ministre ukrainien

(3 ans, 4 mois et 15 jours)
Président Petro Porochenko
Volodymyr Zelensky
Gouvernement Hroïsman
Législature VIIIe
Coalition BPP-S-NF
Prédécesseur Arseni Iatseniouk
Successeur Oleksi Hontcharouk
Président de la Rada

(1 an, 4 mois et 18 jours)
Vice-président Andry Parouby
Législature VIIIe
Prédécesseur Oleksandr Tourtchynov
Successeur Andry Parouby
Député de la Rada

(1 an, 4 mois et 18 jours)
Élection 26 octobre 2014
Président Lui-même
Législature VIIIe
Vice-Premier ministre ukrainien

(9 mois)
Avec Vitali Iarema (uk)
Oleksandr Sytch
Président Oleksandr Tourtchynov
(intérim)
Petro Porochenko
Premier ministre Arseni Iatseniouk
Gouvernement Iatseniouk I
Ministre du Développement régional, de la Construction et du Logement

(9 mois)
Président Oleksandr Tourtchynov
(intérim)
Petro Porochenko
Premier ministre Arseni Iatseniouk
Gouvernement Iatseniouk I
Prédécesseur Hennady Temnyk (en)
Successeur Iouri Zubko
Premier ministre ukrainien
(intérim, de facto)

(6 jours)
Président Petro Porochenko
Législature VIIe
Prédécesseur Arseni Iatseniouk
(démissionnaire)
Successeur Arseni Iatseniouk
(démission rejetée par la Rada)
Maire de Vinnytsia

(7 ans, 10 mois et 30 jours)
Prédécesseur Oleksandr Dombrovsky (en)
Successeur Serhi Morhounov
Député du Conseil de la ville de Vinnytsia

(4 ans)
Biographie
Nom de naissance Volodymyr Boryssovytch Hroïsman
Date de naissance (41 ans)
Lieu de naissance Vinnytsia (RSS d'Ukraine,
URSS)
Nationalité Soviétique (1978-1991)
Ukrainienne (depuis 1991)
Parti politique NSNU/NU (2005-2010)
Conscience de l'Ukraine (2010-2014)
BPP/BPP-S (2014-2019)
Stratégie ukrainienne (depuis 2019)
Conjoint Olena Bagno-Moldavsky (depuis 1997)
Religion Judaïsme[1]

Signature de Volodymyr HroïsmanВолоди́мир Гро́йсман

Volodymyr Hroïsman
Premiers ministres ukrainiens
Présidents de la Rada

Volodymyr Boryssovytch Hroïsman[N 1] (en ukrainien : Володи́мир Бори́сович Гро́йсман), né le à Vinnytsia, est un homme d'État ukrainien, Premier ministre d'Ukraine de 2016 à 2019.

Membre du parti Notre Ukraine, fondé par Viktor Iouchtchenko, il est élu maire de Vinnytsia en 2006. Huit ans plus tard, en 2014, il est nommé vice-Premier ministre chargé du Développement régional, de la Construction et du Logement dans le premier gouvernement d'Arseni Iatseniouk.

Désigné président de la Rada quelques mois plus tard, il est appelé à succéder à Iatseniouk au poste de Premier ministre le  ; sa nomination met un terme à la crise politique ouverte par la démission du chef du gouvernement sortant.

BiographieModifier

Volodymyr Boryssovytch Hroïsman, de son nom complet, naît le à Vinnytsia, dans l'Ouest de la République socialiste soviétique d'Ukraine. Il est issu d'une famille juive, les Greusmann[2] ; son grand-père a réchappé de la Shoah en faisant le mort dans un charnier[3].

Il est marié à Olena Bagno-Moldavsky[4].

Carrière politiqueModifier

Élu maire de Vinnytsia en 2006, réélu avec 78 % des voix en 2010[3], vice-Premier ministre à partir du , il devient Premier ministre de facto le , après la démission d'Arseni Iatseniouk, finalement rejetée le par la Rada[5],[6],[7].

Le , il devient président de la Rada[8]. Le 27 janvier 2015, jour du souvenir de la Shoah, il demande aux autres députés de se lever pour une minute de silence en l’honneur des victimes du génocide juif. C’était la première fois qu’un tel geste avait lieu au Parlement[3].

Premier ministreModifier

Le , après la démission d'Arseni Iatseniouk, il est désigné Premier ministre par le président Petro Porochenko[9]. Le , sa nomination est approuvée par la Rada[10].

Volodymyr Boryssovytch Hroïsman est la première personne ouvertement juive et le plus jeune Premier ministre ukrainien[3].

Le , il menace de présenter sa démission si le parquet anticorruption n'est pas mis en place[11]. La réforme est adoptée par la Rada le 7 juin[12].

Le , après la défaite de Porochenko à l'élection présidentielle face à Volodymyr Zelensky, il annonce vouloir se présenter aux législatives d'octobre sous l'étiquette d'un nouveau parti[13]. Le 17 mai, avec le retrait du Front populaire, la coalition gouvernementale sortante est annoncée dissoute par le président de la Rada[14]. Le 20 mai, opposé aux législatives anticipées convoquées par le nouveau président, Hroïsman annonce sa démission pour le 22 mai[15]. Le 24 mai, il fonde le parti Stratégie ukrainienne[16]. Le 30 mai, sa démission est rejetée par la Rada[17].

Le 29 août, Oleksi Hontcharouk lui succède[18].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Son prénom est parfois retranscrit Volodimir, avec des « i ». Son nom de famille est généralement transcrit avec un « G », même si on trouve parfois l'utilisation du « H », correspondant à la prononciation ukrainienne du Г. La terminaison « - mann » est parfois utilisée (origine allemande du nom ?). En russe son nom est transcrit Влади́мир Бори́сович Гро́йсман, Vladimir Borissovitch Groïsman.

RéférencesModifier

  1. « Pour la première fois, le Premier ministre ukrainien est Juif », sur The Times of Israël (consulté le 24 avril 2019)
  2. « Volodymyr Hroïsman, un proche du président Porochenko, devient Premier ministre de l’Ukraine », sur lemonde.fr (consulté le 14 avril 2016).
  3. a b c et d « Pour la première fois, le Premier ministre ukrainien est Juif », sur The times of Israel, .
  4. « Will Volodymr Groysman Be the First Jewish Premier of Ukraine? », sur The Forward, (consulté le 9 mai 2016).
  5. (en) « Government adopts resolution appointing Hroisman as Ukraine's acting PM », sur Interfax-Ukraine, .
  6. « Ukraine — Le Premier ministre a-t-il bien choisi son moment pour démissionner ? », Courrier international,‎ (lire en ligne).
  7. « Les députés ukrainiens rejettent la démission du Premier ministre Iatseniouk », sur fr.euronews.com, .
  8. http://en.interfax.com.ua/news/general/236603.html.
  9. Le Point, « Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk annonce sa démission », sur Le Point (consulté le 10 avril 2016).
  10. « Ukraine : le président du Parlement, Volodymyr Groïsman, nommé Premier ministre », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  11. « Ukraine: le premier ministre menace de démissionner », sur FIGARO (consulté le 5 juin 2018)
  12. AFP, « L’Ukraine franchit une étape difficile dans la lutte contre la corruption », sur Libération, (consulté le 8 juin 2018) (inscription nécessaire)
  13. « Prime Minister Groysman to run for parliament but not with Poroshenko’s Bloc », sur KyivPost (consulté le 24 avril 2019)
  14. « Ukraine: la coalition au pouvoir éclate, possibles élections anticipées », sur Le Figaro (consulté le 18 mai 2019)
  15. « Groysman Decides To Resign », sur ukranews_com (consulté le 20 mai 2019)
  16. https://www.pravda.com.ua/news/2019/05/24/7216067/
  17. « Bloomberg - Are you a robot? » (consulté le 31 mai 2019)
  18. « En Ukraine, le président Zelensky choisit un juriste de 35 ans pour premier ministre », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le 29 août 2019).

Sur les autres projets Wikimedia :