Vincent Ranallo

Baryton canadien
Vincent Ranallo
Description de l'image Vincent Ranallo.jpg.

Naissance
Montréal
Activité principale Artiste lyrique
baryton
Formation

Université de Montréal

Conservatoire de musique de Montréal
Récompenses

Global Music Awards (2019). Médaille d'or. Best contemporary classical - Best album - Best of show

Conseil québécois de la musique (2004). Prix Opus, concert de l'année.

Vincent Ranallo, né le à Montréal, est un artiste lyrique québécois (baryton) et gestionnaire d'organisme artistique. Il possède un doctorat en musique de l'Université de Montréal (2007) et est diplômé du Conservatoire de musique de Montréal (1994). Il a publié plusieurs articles dans des revues spécialisées comme Circuit, musiques contemporaines ou les Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique (SQRM). Vincent Ranallo est également coordonnateur général de l'Association québécoise des marionnettistes[1].

BiographieModifier

Études et formationModifier

En 2007, Vincent Ranallo obtient un doctorat en musique (D. Mus) de l'Université de Montréal en interprétation et chant. Son sujet d'étude porte sur l'écoute créatrice dans l'orientation spirituelle de l’œuvre de Gilles Tremblay. Sur le plan artistique, l'artiste est également diplômée du Conservatoire de musique de Montréal (1994)[2]. Enfin, Vincent Ranallo a ajouté une spécialisation en gestion d'organismes culturels en obtenant un DESS à HEC Montréal (2021)[2].

En 1997, quelques années après être sorti du Conservatoire de musique de Montréal, Vincent Ranallo suit plusieurs classes de maîtres à la Britten-Pears School for Advanced Musical Studies de Aldeburgh au Royaume-Uni. Il perfectionne ensuite sa technique vocale à New York avec David Morgan, professeur de chant (1997-1999).

Œuvres et performances artistiques notablesModifier

Vincent Ranallo offre des performances en tant que baryton depuis le début des années 2000. Sa maîtrise des techniques de jeu étendues et sa voix expressive[3] lui permettent de jouer des pièces comme Eight Songs for a Mad King (en français, "Huit chants pour un roi fou") interprétée en 2016 au cabaret le Lion d'or à Montréal ou encore de travailler avec le guitariste et compositeur canadien Tim Brady[4]. L'artiste lyrique québécois a aussi ajouté à ses compétences artistiques une formation en danse classique aux Grands ballets canadiens lui permettant d'être à l'aise dans les milieux du théâtre et de la danse[3].

En tant que barytonModifier

Prix et récompensesModifier

  • Global Music Awards (2019). Médaille d'or. Best contemporary classical - Best album - Best of show. Music for Large Ensemble (Tim Brady)[23].
  • Conseil québécois de la musique (2004). Prix Opus, concert de l'année. Musique médiévale, de la Renaissance et Baroque — Don Quichotte chez la Duchesse (Boismortier, Niquet)[24].

Publications professionnellesModifier

  • Vincent Ranallo, « Une célébration sonore de l’Esprit : Analyse d’Oralléluiants de Gilles Tremblay », Circuit, vol. 20, no 3,‎ , p. 43-57 (DOI https://doi.org/10.7202/044860ar)
  • Vincent Ranallo, « Considérations sur l'art vocal dans l'œuvre de Gilles Tremblay », Cahiers de la SQRM, vol. 12, nos 1-2,‎ , p. 73-82 (DOI https://doi.org/10.7202/1054203ar)
  • Vincent Ranallo, « Gilles Tremblay (1932-2017) être musicien à son école », La Scéna musicale,‎ (lire en ligne)
  • Vincent Ranallo, « Chanter Dusapin : dialogues avec Françoise Kubler et Georg Nigl », Circuit, vol. 29, no 1,‎ , p. 25-38 (DOI https://doi.org/10.7202/1059425ar)

Notes et référencesModifier

  1. A. Q. M. communications, « Équipe », sur Association québécoise des marionnettistes (consulté le )
  2. a et b « Vincent Ranallo — Circuit — Musiques contemporaines », sur revuecircuit.ca (consulté le )
  3. a et b « Vincent Ranallo », sur SMCQ (consulté le )
  4. (en) Allan J. Cronin, « Tim Brady: Music for Large Ensemble », sur New Music Buff, (consulté le )
  5. Société de musique contemporain du Québec, « Manuscrit trouvé à Saragosse (2001) », sur http://smcq.qc.ca, (consulté le )
  6. « Série Hommage Gilles Tremblay: SMCQ, Aventa: À quelle heure commence le temps », sur SMCQ (consulté le )
  7. Ensemble contemporain de Montréal, « Kassandra », sur ecm.qc.ca, (consulté le )
  8. « Michel Gonneville | Aventa Ensemble », sur aventa.ca (consulté le )
  9. « Chants du Nord », sur SMCQ (consulté le )
  10. Matthieu Fortin, « « O Mensch » de Dusapin, un classique moderne », sur musiquecontemporaine (consulté le )
  11. (en) « The Crazies! | Ensemble Paramirabo », sur ensembleparamirabo.com, (consulté le )
  12. « Musiques d’aujourd’hui », sur www.scena.org (consulté le )
  13. (en-US) « Concert Reading: The Trials of Patricia Isasa - An Opera in Two Acts by Kristin Norderval and Naomi Wallace », sur Roulette (consulté le )
  14. « Ensemble Paramirabo », sur Cabaret Lion d'or (consulté le )
  15. « The Trials of Patricia Isasa », sur Chants Libres (consulté le )
  16. « Chant d’amours », sur SMCQ (consulté le )
  17. « Mixed music 1: Quid sit musicus? », sur CIRMMT (consulté le )
  18. Nestor Stratégie, « La création du Te Deum d'Éric Champage et les… », sur Revue L'Opéra, (consulté le )
  19. « György Kurtág – Quatuor Bozzini », sur www.quatuorbozzini.ca (consulté le )
  20. Ensemble contemporain de Montréal, « Wanmansho », sur ecm.qc.ca, (consulté le )
  21. (en-GB) Késia Decoté, « Jeffrey Holmes 'Erilaz' Premiere with Vincent Ranallo and Duo Airs | », sur Composers Edition News, (consulté le )
  22. Le gésù, « VOI(REX) », sur legesu.com, (consulté le )
  23. « Winners-Mar-2019 », sur www.globalmusicawards.com (consulté le )
  24. Conseil québécois de la musique, « Prix OPUS - an 8, 2003-2004 » [PDF], sur http://cqm.qc.ca, (consulté le )

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Biographie de Vincent Ranallo sur le site de la Société de musique contemporaine du Québec : http://smcq.qc.ca/smcq/fr/artiste/ranallo_vi/vincent-ranallo/biographie