Ouvrir le menu principal

Vincent Baudriller

directeur de théâtre
Vincent Baudriller
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Vincent Baudriller, né en 1968, est un responsable théâtral français. Il est l'actuel directeur du Théâtre Vidy-Lausanne.

Sommaire

BiographieModifier

Étudiant à l'École supérieure de commerce de Rouen, il participe à la création d'un festival de théâtre étudiant.

Diplômé, il est engagé en 1990 à l’ambassade de France à Madrid, sans abandonner le monde du théâtre. Il entre au Festival d'Avignon en 1992, comme attaché de production du programme traditionnel sud-américain, conçu par Alain Crombecque et Véronique Charrier. L'année suivante, le nouveau directeur du festival, Bernard Faivre d'Arcier, le charge de mettre en place une structure de production propre au festival, devenant chargé de production en 1994, puis administrateur de production en 1998. Il est ainsi l'ordonnateur des programmes internationaux du Festival, en Inde (1995), Russie (1997), et Amérique latine (1999). Responsable des productions audiovisuelles du festival en France, il intervient également dans les choix de programmation, le menant à être adjoint à la programmation en 2002[1].

Nommé en succession de Bernard Faivre d'Arcier directeur du Festival en janvier 2003, il hérite d'un festival affaibli financièrement et moralement par l'annulation de l'édition 2003. Le duo qu'il forme avec Hortense Archambault, codirectrice, réancre la tête du Festival à Avignon aux dépens de Paris, accentue la présence du festival dans la ville, et élabore la programmation en complicité avec un ou deux artistes associés, différents chaque année (Thomas Ostermeier en 2004, Jan Fabre en 2005, Josef Nadj en 2006, Frédéric Fisbach en 2007, Valérie Dréville et Romeo Castellucci en 2008, Wajdi Mouawad en 2009, Olivier Cadiot et Christoph Marthaler en 2010)[2]. Mais cette focalisation autour d'un artiste a parfois été source de polémique[3], au risque de phagocyter le reste des spectacles présentés. Reconduits fin 2006 jusqu'en 2011[1], ils le sont à nouveau le 27 octobre 2010, sur proposition du ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, et du maire d'Avignon, Marie-Josée Roig, pour les éditions 2012 et 2013.

En janvier 2012, il est nommé officier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

En septembre 2013, il prend la direction du Théâtre de Vidy à Lausanne. Il part avec Caroline Barneaud, directrice de production du Festival, et Christian Wilmart, directeur technique du Festival, pour l'épauler dans la mise en œuvre de son projet pour Vidy-Lausanne.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Renaud Donnedieu de Vabres donnera son agrément à la proposition de renouveler pour quatre ans le mandat de Vincent Baudriller et d’Hortense Archambault à la tête du Festival d’Avignon », Ministère de la culture et de la communication, (consulté le 31 juillet 2008)
  2. Laurence Liban, « Les patrons », L'Express du 5 juillet 2007
  3. Fabienne Darge et Brigitte Salino, « 2005, l'année de toutes les polémiques, l'année de tous les paradoxes », Le Monde du 28 juillet 2005

SourceModifier

Liens externesModifier