Villabona

commune espagnole
Villabona
Escudo de Villabona (Guipúzcoa).svg
Villabona-CasaConsistorial.jpg
Nom officiel
(eu) VillabonaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(eu) Villabona-AmasaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Communauté autonome
Province
Comarque
Partie de
Intermunicipalités de Loatzo (d), Intercommunalité des municipalités pour la gestion de l'abattoir départemental de Tolosa (d), Intermunicipalité de Tolosaldea (d), Udalerri Euskaldunen Mankomunitatea (UEMA) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
17,74 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
62 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
5 833 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
328,8 hab./km2 ()
Gentilé
Billabonatar, amasarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Maite Izagirre Irazustabarrena (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Identité
Langue officielle
Identifiants
Code postal
20150Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
20075Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Villabona[1] ou Villabona-Amasa est une commune du Guipuscoa dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne.

HistoireModifier

Villabona a dérivé aujourd'hui de l'ancienne et précédente population d'Amasa, quartier de ville. De date inconnue, toutes les deux formaient une Communauté qui utilisait conjointement la paroisse de San Martín, les montagnes environnantes, la forge, le moulin et les chemins.

Il est rattaché à Tolosa durant l'année 1385. On ne sait pas avec certitude si Villabona a formé un voisinage avec celle-ci, bien qu'en effet il la représente dans les Juntas Generales de Guipuzcoa [2], puisque Villabona a obtenu le titre de Villa[3] à la fin du XVe siècle.

Amasa et Villabona fusionnent en 1620 pour mettre fin aux litiges entre les deux communautés[4].

PatrimoineModifier

Patrimoine civilModifier

Dans le noyau urbain, ressortent des bâtiments intéressants :

  • La Casa Consistorial, qui date du XIXe siècle (l'antérieure ayant brûlé en 1812 pour avoir été cantonnement des troupes françaises dans la Guerre de l'indépendance. A souligner, sur sa façade, un grand blason héraldique de la ville de style baroque.

Patrimoine religieuxModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (eu) Toponymes officiels du Pays basque de l'Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, avec la graphie académique actuelle ainsi l'équivalent en français ou espagnol. Autres sources: Euskal Herriko udalerrien izendegia [PDF] ou directement sur le site d'Euskaltzaindia (EODA).
  2. Les Juntes Générales de Gipuzkoa (Gipuzkoako Batzar Nagusiak en basque) sont le Parlement et l'organe législatif du territoire historique et la province du Guipuscoa, qui fait partie de la Communauté autonome du Pays Basque en Espagne.
  3. Une villa est une population rurale de taille intermédiaire entre une aldea et une ciudad. Le terme «villa» dérive du latin villa, domaine rural.
  4. Pascual Madoz e Ibáñez. "Villabona" in Diccionario geográfico-estadístico-histórico de España y sus posesiones de Ultramar. Vol. 32. Strasbourg : Edicions Talvera. 2022. p. 11277.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier