Villa Carlotta

musée en Italie
Villa Carlotta
Image dans Infobox.
Façade de la villa Carlotta.
Présentation
Type
Fondation
1927
Dédicataire
Style
Construction
1690
Propriétaire
Ente Villa Carlotta
Patrimonialité
Bien culturel italien
Site web
Localisation
Pays
Région
Province
Commune
Adresse
22019, Tremezzo, Como, Via Regina, 2.
Coordonnées

La villa Carlotta est une villa néoclassique italienne située sur les rives du Lac de Côme, en Italie. Elle abrite une riche collection d'art et est célèbre pour son vaste jardin botanique, qui fait partie des grands jardins italiens[1].

Initialement appelée villa Clerici, elle a commencé à être construite en 1690 sur ordre du marquis George II Clerici, alors un sénateur milanais.[2] En 1801, elle a été achetée par le directeur de la République cisalpine, Gian Battista Sommariva, et a immédiatement entamé un processus de rénovation intérieure. Les artistes les plus prestigieux de l'époque ont été engagés pour cette tâche. Après sa rénovation, elle est devenue l'une des villas les plus distinguées de l'Europe du XXe siècle, étant le lieu de prédilection pour des personnalités illustres telles que Stendhal, Lady Morgan et Gustave Flaubert.[3] En 1843 elle a été achetée pour Marianne de Nassau, princesse des Pays-Bas et épouse d'Albert de Prusse, qui a ensuite offert la villa en 1847 à sa fille, Charlotte de Prusse, à l'occasion de son mariage avec Georges II, duc de Saxe-Meiningen. La villa porte ainsi le nom de Carlotta (Charlotte)[4].

Après le début du Première Guerre Mondial, la villa, en tant que propriété des citoyens d'Etats ennemis, a été soumise à un syndicat et a traversé une période de turbulence. Enfin, en 1927, par décret royal, l'Ente Villa Carlotta a été constituée, qui est chargée de gérer la villa et son vaste jardin.[5]

HistoireModifier

Sous les ClericiModifier

La famille Clerici était famille noble milanaise d'origine rurale. Son fondateur, George Ier, était un important marchand de soie, tandis que ses fils, Pedro Antonio et Carlo Ludovico, sont devenus marquis. Carlo devient propriétaire de nombreux domaines dans le Duché de Milan. George II, troisième marquis de Cavenago et fils de Carlo devient sénateur de Milan en 1684.

La villa, initialement appelée villa Clerici, a commencé à être construite 1690 sous ordre du marquis George II Clerici, dans le but de retourner sur la terre de ses ancêtres, probablement près du lac de Côme.[6] La villa a été achevée a 1695 (le jardin est mentionné pour première fois a 1699).[7] À la mort de George, le domaine familial passa à son petit-fils, Antoine George, IVe marquis de Cavenago et chevalier de l'ordre de la Toison d'or, qui acheva la construction en 1745. À sa mort, après avoir dissipé le patrimoine familial en construisant la villa Clerici à Milan, la propriété est passée à sa fille, Claudia Caterina, épouse du marquis de Saronno. Claudia se vit cependant contrainte de vendre le domaine familial en 1801.

Sous SommarivaModifier

En 1801, la villa été achetée par Gian Battista Sommariva, homme politique et ami proche de Napoléon Bonaparte. En 1802, après la nomination de Francesco Melzi au poste de vice-président de la République italienne nouvellement instaurée, Sommariva décide de se consacrer à la collection d'art. Cela l'a mis en contact avec les artistes plus illustres de son temps, tels qu'Antonio Canova, Jacques-Louis David, Anne-Louis Girodet, Pierre Paul Proud'hon et Bertel Thorvaldsen.

La villa a subi un processus de rénovation en 1802, au cours duquel la balustrade du toit a été construite, l'horloge a été ajoutée à la façade et sous celle-ci un petit balcon.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « About us », sur villacarlotta.it (consulté le )
  2. (en) « The Historic Villas on Lake Como and Gardens », sur lettingslakecomo.com,
  3. Della Torre 2001, p. 128.
  4. (en) « The Legendary Villas Of Lake Como: Where To Go And What To See », sur forbes.com
  5. Attlee et Ramsey 2012, p. 151.
  6. Belloni 1991, 197.
  7. Desmond et Majerus 2016, p. 143.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) Steven Desmond et Marianne Majerus, Gardens of the Italian Lakes, Frances Lincoln Adult, (ISBN 978-0-7112-3630-1).
  • (en) Helena Attlee et Alex Ramsey, Italian Gardens: A Cultural History, Frances Lincoln Adult, (ISBN 978-0711233928).
  • (en) Edith Wharton, Italian Villas and Their Gardens, (ISBN 979-8651009022).
  • Belloni, Castelli basiliche e ville - Tesori architettonici lariani nel tempo, La Provincia, .
  • Gilda Grigioni Della Torre, Ville storiche sul lago di Como, Priuli & Verlucca, (ISBN 88-8068-175-3).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier