Ouvrir le menu principal
Victor Gsovsky

Naissance
Saint-Pétersbourg, Empire russe
Décès
Hambourg
Lieux de résidence France, Allemagne
Activité principale Danseur, chorégraphe et pédagogue
Style Danse classique
Lieux d'activité Paris, Berlin, Hambourg
Années d'activité 1925-1957
Maîtres Evguenia Sokolova
Élèves Yvette Chauviré, Colette Marchand, Violette Verdy, Jean Babilée

Œuvres principales

Grand Pas Classique

Victor Gsovsky (russe : Виктор Иванович Гзовский né le à Saint-Pétersbourg sous l'Empire russe et mort le à Hambourg), danseur classique, chorégraphe et pédagogue de la danse.

BiographieModifier

Gsovsky est formé à la danse classique par la "prima ballerina" du théâtre Mariinsky Evguenia Sokolova[1],[2],[3],[4].

En 1925 Victor Gsovsky et sa femme la ballerine Tatjana Gsovsky quittent la Russie soviétique et s'établissent à Berlin, Allemagne[3],[5].

Gsovsky est danseur et chorégraphe au Staatsoper Unter den Linden.

En 1928 Victor et Tatjana Gsovsky [6] ouvrent leur propre école de ballet ainsi que la compagnie Ballet Gsovsky[1],[4]. Ils se produisent partout en Europe. En 1937, quand le nazisme prend le pouvoir en Allemagne, ils partent à Paris[3]. Mais la Deuxième Guerre mondiale atteint la France aussi. À Paris ils ouvrent une école de ballet et poursuivent leur carrière de chorégraphes.

Il crée différents ballets pour Lycette Darsonval : La Guimard et Vestris ; Pas de quatre ; Intermezzo.

En 1937, V. Gsovsky est maître de ballet de la Markova-Dolin Company dirigée par (Alicia Markova et Anton Dolin)[3], à l'Opéra de Paris et au Théâtre des Champs-Élysées.

En 1950 Victor Gsovsky retourne avec sa femme en Allemagne[4] où dans les années 1950 - 1952 il dirige le ballet de l’Opéra d’État de Bavière[3]. Tatjana Gsovsky est un des chorégraphes les plus marquants du ballet allemand de l'après-guerre[7].

Victor Gsovsky continue son activité de chorégraphe dans différents théâtres musicaux en Allemagne : à Düsseldorf, Munich (au Théâtre du Prince-Régent), Hambourg (Opéra d'État de Hambourg)[3].

Son influence est déterminante dans le développement du ballet classique en Allemagne au moment où la danse expressionniste est en pleine expansion[7].

PédagogieModifier

Professeur recherché pour sa rigueur académique et sa musicalité raffinée, à l'école qu'il dirige à Berlin et ensuite à Paris, se forment de nombreuses étoiles. Parmi ses élèves: Yvette Chauviré, Nina Vyroubova, Colette Marchand, Violette Verdy, Vera Zorina, Falco Kapuste, Jean Babilée, Cyril Atanassof, Alexandre Kalioujny, Nicholas Orloff, Sophie Perrault.

ChorégraphiesModifier

Parmi ses chorégraphies :

Cette chorégraphie est devenue un classique du répertoire et devient un morceau de bravoure pour toutes les générations suivantes de danseurs.

BibliographieModifier

VidéographieModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier