Vic Laurens

chanteur de rock'n roll, auteur compositeur
Vic Laurens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Vic Laurens, né Victor Laurent d'Arpa[1], est un chanteur de rock 'n' roll, auteur, compositeur, né le à Tunis, de parents français d'origine sicilienne. Taille 1m81

BiographieModifier

À quatorze ans, Vic Laurens découvre le rock 'n' roll en écoutant Gene Vincent, The Everly Brothers, Rick Nelson, Little Richard, Eddie Cochran. Il crée son groupe, Les Vautours, qui enregistre plusieurs 45 tours et un album 33 tours 25 cm chez Festival : Tu me donnes, Tu peins ton visage, Le Coup du charme, etc.

Au bout de deux ans environ, Vic Laurens se sépare des Vautours pour une carrière solo chez Mercury. Dans l'émission Salut les copains sur Europe 1, au printemps 1963, il est sacré « Chouchou » durant trois semaines[2]. Daniel Filipacchi récompense Vic Laurens en lui consacrant plusieurs pages, dont la couverture du magazine Salut les copains de juillet 1963. Ses chansons Je ne peux pas t'oublier, Quand je te suis des yeux, Pour toi, Sans vous je suis fou, C'est la vie ont également été des tubes à leur sortie et vont faire d'excellentes ventes. En août - septembre 1963, Vic Laurens est engagé par Jean Becker pour tourner dans le court-métrage Berthe et Blanche aux côtés de Gaby Morlay et Suzanne Dehelly. Le 23 février 1965, Vic Laurens partage la scène de l'Olympia avec The Kinks et Johnny Rivers.

En 1973, Vic Laurens enregistre un unique single chez Decca Records, Je ne saurais vivre sans toi / Les montagnes Bleues, sous le pseudonyme Laurent Verlet[2].

Vic Laurens fait également partie de la tournée « Rock'n'Roll Legend », aux côtés de Danny Boy et ses Pénitents, Jean Veidly des Pirates, et Peter Conrad.

Il se produit souvent au Petit Journal Montparnasse.

CinémaModifier

1965 : Signé Berthe et Blanche, court-métrage de Jean Becker[3].

FamilleModifier

Vic Laurens est le frère cadet de Tony d'Arpa, le guitariste rythmique du groupe Les Chaussettes noires.

RéférencesModifier

  1. « VIC LAURENS EN CONCERT LE 4 NOVEMBRE A PARIS », sur musicboxtv, (consulté le 8 mars 2016)
  2. a et b « Vic Laurens », sur 59legend.com, (consulté le 8 mars 2016)
  3. http://www.cinefiches.com/film.php?id_film=44437 / consulté le 26 décembre 2018.

Liens externesModifier