Ouvrir le menu principal

Veronica
Artiste
Date
Type
Technique
Dimensions (H × L)
15 × 15 cm
Localisation
NC

Veronica est une suite de dix planches de la Tauromachie IV (série de dix burins sur cuivre), réalisée en 1952 par Jean-Marie Granier à l'époque où le jeune graveur s'était vu offrir un séjour de deux ans à la Casa de Velázquez, Madrid, en Espagne[1].

ContexteModifier

Les trois passes de cape : Veronica, Media Veronica et Lance de frente por detras (Gaonera) sont généralement présentées ensemble. Elles reproduisent toutes un moment analogue :

« celui de la pleine exécution, le centre de la suerte si l'on veut, à l'apogée du mouvement. L'artiste, à l'évidence, s'attache aux variations presque infinies des plis de la cape, notamment dans la Chicuelina. Instantanés qui appréhendent une fraction de seconde [2]. »

DescriptionModifier

Le torero est de dos comme pour la Media Veronica. Il faut bien connaître le vocabulaire de la corrida pour déceler dans la Veronica (Véronique en français) une préparation à la Media Veronica (Demi-véronique en français) que Bennassar comme Dupuy ont répertoriée sous le nom de Chicuelina, reproduisant ainsi les débats entre aficionados sur les infimes différences entre chaque mouvement de cape, que le néophyte décèle difficilement[3].

Il existe 1 état sur guarro ancien petites marges. Quelques très rares épreuves ont été tirées sur papier japon ou sur guarro ancien. La planche de cuivre aciérée est endommagée. Un tirage récent su japon porte les traces d'oxydation. La reproduction à la page 35 de Jean-Marie Granier, l'œuvre gravé tauromachique 1950-1952 est issue d'une E.A (épreuve d'artiste). Cette planche figure au catalogue de la rétrospective 1983-1984 de l'œuvre complet de Jean-Marie Granier au Musée des beaux-arts de Nîmes[4].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Bartolomé Bennassar, Michel Duport, Pierre Dupuy, Jean-Louis Vidal et Danièle Crégut, Jean-Marie Granier, l'œuvre gravé tauromachique 1950-1952 : catalogue raisonné établi par Danièle Crégut, Nîmes, Éditions D.C, , 224e éd., 40 p.
    1000 exemplaires numérotés : de 1 à 10 avec un dessin et une gravure originale, 20 exemplaires de 11 à 30 avec une gravure, 970 exemplaires de 31 à 1000. Quelques exemplaires hors commerce versés aux auteurs marqué H.C
  • Michel Melot, Danièle Crégut et Victor Lasalle, Jean-Marie Granier : catalogue de l'exposition de son œuvre Nîmes, Nîmes, Musée des beaux-arts de Nîmes, 1983-1984, 261 p.
    exposition du 2 décembre 1983 au 31 janvier 1984