Velroux

section de Grâce-Hollogne, Belgique

Velroux (en wallon Verloû) est une section de la commune belge de Grâce-Hollogne située en Région wallonne dans la province de Liège. Le Saint-Patron est Saint André.

Velroux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Région
Province
Arrondissement administratif
Commune
Partie de
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Section de commune (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
4460Voir et modifier les données sur Wikidata
Velroux, l'église Saint-André

EtymologieModifier

Le suffixe "roux" a pour origine la racine :

  1. Rodo : défrichement[1] ;
  2. Rode : mot francique désignant un endroit défriché dans la forêt primaire.

DémographieModifier

GéographieModifier

HistoireModifier

La villa romaine de Velroux a été construite ex nihilo vers le milieu du 1er siècle av. J.-C. et elle sera encore occupée jusqu'à la fin du 4e siècle.

Le site assez immense — évalué à trois hectares — de la villa est repéré en par Joseph Destexhe[n 1] qui y a exhumé avec Jules Haeck des pièces des périodes paléolithique, mérovingienne et de l'âge du fer.

Le , lors d'un sondage entre 1 et 1,5 m de profondeur, Destexhe, son fils Guy et Jules Haeck exhument une demi-tasse sigillée et une intaille noyées dans une motte d'argile. Joseph Destexhe nettoie l'intaille dans sa ferme de Saint-Georges et, lors de voyages en Italie en 1962/1964, la montre aux musées du Vatican, aux musées du Capitole, et au musée archéologique national de Naples. Le diagnostic de plusieurs spécialistes de l'époque est sans appel, cette intaille est vraiment exceptionnelle en grandeur, en pureté et en qualité de la gravure. Des études opérées ultérieurement, il en ressort que :

  1. L'intaille présente le profil du jeune Octave, portant la barbe en signe du deuil de Jules César et a été taillée à une date voisine de l'an 40 av.J.-C.[n 2]
  2. L'intaille est extraite d'un bloc d'amétrine provenant de la région d'Hyderabad (Province de Andhra Pradesh en Inde)[n 3].
  3. La qualité exceptionnelle de la gravure de l'intaille est telle qu'elle ne peut avoir été réalisée qu'à Rome, et uniquement par un des lapidaires grecs, seuls spécialistes en glyptique à Rome, au 1er siècle av.J.-C.[2].

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

ÉconomieModifier

Le village est connu pour sa proximité avec l'aéroport de Liège, dont la zone économique empiète sur son territoire.

TourismeModifier

CultureModifier

PatrimoineModifier

La collection archéologique de Joseph Destexhe — constituée de 1958 à 2004 — contient environ 21 000 pièces, toutes numérotées, répertoriées, l'intaille portant le numéro 13 637. Elle comporte des pièces de toutes époques.

Le site de la villa romaine de Velroux, a été fouillé par les archéologues de 2004 à 2006. Les fouilles ont permis de mettre au jour deux autres objets assez remarquables et rares : une fibule portant une mention en latin signifiant "je pense à toi, pense à moi", et deux pièces de harnachement hautement décoré, d'apparat luxueux sans aucun doute[3].

L'église Saint-André de Velroux possède une tour romane classée du XIIe siècle.

EnseignementModifier

École à immersion linguistique.

SportsModifier

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. D'après les récits de J. Debouxhtay, curé de la paroisse. Réf. Daniel Morano, La fabuleuse intaille romaine de Hesbaye, p.241.
  2. L'identification de la tête d'Octave a été opérée par Fabienne Vilvorder et Erika Weinkauf (Centre de recherches d'archéologie nationale de l'université catholique de Louvain) à travers la publication des fouilles : "La villa romaine de Grâce-Hollogne, Velroux" (Bulletin de la Société Royale des Chercheurs de la Wallonie-Tome L-2012).
  3. La présence d'une zone d'amétrine dans l'intaille aussi importante, réside dans le fait que l'origine du cristal d'amétrine utilisé par le lapidaire, est l'Inde. En effet, l'amétrine était exceptionnelle dans le monde, forcément limité, connu des Romains. Son analyse a été opérée par la méthode de spectroscopie Raman. Réf. Christelle Delvaux, L'intaille en améthyste de Hesbaye, mémoire de Master en géologie, 2017-2018 Ulg.

RéférencesModifier

  1. Jean-Jacques Jespers, Dictionnaire des noms de lieux en Wallonie et à Bruxelles, Bruxelles, Éditions Racine, , 649 p. (ISBN 978-2-87386-409-5, lire en ligne), p. 521.
  2. Daniel Moyano 2019, p. 241-248/252-253
  3. Daniel Moyano 2019, p. 244/253.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Daniel Moyano, « La fabuleuse intaille romaine de Hesbaye », A.G.A.B. MINIBUL 2019, vol. 52, nos 241-253,‎ , p. 1-13
  • (de) Marie-Louise Vollenweider, Die Porträtgemmen der römischen Republik : text, Mayence, Verlag Philip von Zabern, , 316 p. (ISBN 978-3-8053-0281-4)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier